Adonis Stevenson vs. Tony Bellew

Tout semble indiquer que Tony Bellew (20-1-1, 12 KO), disputera dans le rôle de négligé, le titre Mondial WBC des Mi-Lourds que détient actuellement le Québécois Adonis Stevenson (22-1-0, 19 KO). Interrogé sur sa manière d’approcher ce combat vis-à-vis le Champion, l’aspirant obligatoire Bellew, qui n’a pas sa langue dans sa poche, nous explique, selon lui, pourquoi il croit en ses capacités, lorsque le combat aura lieu lors de son jour d’anniversaire, le 30 novembre prochain.

Adonis Stevenson vs. Tony Bellew

En devenant l’aspirant obligatoire au titre WBC des Mi-Lourds …

« J’ai travaillé fort pour devenir l’aspirant obligatoire pour le titre WBC, alors d’y parvenir enfin, c’est très bien. Mais ne vous y trompez pas, je n’ai pas encore réalisé pleinement mes objectifs, c’est pourquoi je ne peux être complètement satisfait ou content de mes réalisations. Mon but consiste à vaincre le meilleur boxeur chez les 175 lbs. J’en suis là maintenant. Je ne fais qu’apprécier mon entraînement et préparer mon corps en suivant mon plus dur camp à ce jour. Je ne recule devant rien et je suis prêt à survire à un rythme effréné. Je suis très emballé à propos de ce que le futur me réserve. »

 

Sur Adonis Stevenson et son KO dévastateur au dépend de l’ancien Champion Chad Dawson …

« Je le connaissais déjà de nom (Stevenson), parce qu’il a boxé contre un de mes très bons amis dans les rangs amateurs. Je n’ai pas reçu d’onde de choc après ce qu’il a fait subir à Dawson. J’étais cependant étonné de la façon que Dawson approcha le combat dois-je dire. Je pense qu’il est rentré dans la tête de Chad et pour être honnête, ce dernier ne lui a montré aucun respect en s’exposant. C’est facile de dire ça quand tu n’es pas dans le ring, mais soyons honnête; Dawson a deux fois plus d’habiletés que Stevenson, mais le fait reste qu’il s’est fait passer le KO, parce qu’il n’a pas mis en valeur ses forces. On ne sait pas dans quelle situation il se serait retrouvé après 6 ou 7 rounds. Est-ce qu’il est capable d’aller au sol, de revenir et de gagner ? Est-ce qu’il peut livrer une guerre de 12 rounds. Vous pouvez dire ce que vous voulez sur moi et sur ce que je peux faire dans un ring, mais une chose est sûre : j’ai répondu à toutes ces questions à maintes occasions. Je sais que Stevenson est un des plus dangereux puncheurs livre pour livre, mais comme j’ai dit, je ne pense pas que Chad pensait ça, sinon pourquoi il avançait d’emblée sur lui. »

« Je l’évalue comme étant un sérieux puncheur et ses habiletés se sont définitivement accrues, depuis qu’il s’entraîne au Kronk. Il a investi passablement de temps sous la gouverne du légendaire Emanuel Steward, qui est pour moi, un des meilleurs entraîneurs de l’histoire de la boxe, mais un fait demeure; Est-il capable de s’adapter ? Je ne pense pas qu’il le peut pour être honnête. Je pressens qu’une fois que la situation deviendra difficile, il va se retrouver dans la même situation que 90% des boxeurs. Pour moi, il est un combattant dangereux et explosif, mais il est aussi un type qui se retrouvera à court d’idées. Je planifie d’exposer ses lacunes, lorsque nous croiserons les gants. »

 

 

Du fait qu’Adonis Stevenson envisage déjà d’affronter les gros noms …

« Je pense qu’il ne fait que penser aux plus gros combats. Je ne vois pas rien de mal dans ça. Il doit se souvenir qu’il a été chanceux d’avoir eu la chance de disputer un combat de Championnat chez les 175 lbs, alors qu’il n’était même pas dans les rankings. Il était l’aspirant obligatoire au titre de Carl Froch chez les 168 lbs. Carl est un bon ami et si je dois l’aider dans toute la mesure du possible, je le ferai. Nous avons compléter le travail ensemble comme nous l’avons toujours fait et j’ai la certitude qu’il en ferait de même avec moi (Froch se prépare à affronter Groves). »

« Stevenson a fait tout son possible pour attirer Froch dans le même ring mais pour être honnête, Froch n’a jamais évité personne dans sa carrière et tu ne peux pas insinuer qu’il a évité Stevenson, car à ce moment-là, Adonis était inconnu. Avec l’opportunité d’unifier les titres, d’un point de vue neutre, il ne fait aucun doute que Carl Froch se devait d’affronter Mikkel Kessler, alors il n’a pas à se plaindre d’avoir été mis de côté. »

« Mais il a eu de la chance d’obtenir cet autre combat de Championnat (contre Dawson). Stevenson s’est fait essentiellement soumettre une opportunité, car il représentait le Canada, et ils devaient remplir l’obligation du combat PascalDawson, après que Pascal opta pour faire un combat lucratif contre Bute. Cette opportunité est de la pure chance, mais pour être honnête, Stevenson n’a pas reculé devant cette occasion et il a bien performé. De même, j’ai mérité ma chance, c’est tout ce que je veux. »

 

 

Est-ce Stevenson joue la guerre mentale ou bien il n’en sait vraiment pas beaucoup sur lui …

«  Je crois honnêtement, qu’il n’a aucune idée de qui je suis ou bien de ce dont je suis capable. Une chose est certaine cependant, il va rencontrer en moi, quelqu’un qui lui fera vivre une expérience qu’il aura jamais vu avant et qu’il sera incapable d’intimider. Je ne me soucie pas d’où il vient ni de ce qu’il est devenu ! Je n’aspire qu’à devenir champion du monde, et il se retrouve sur mon chemin présentement. »

 

 

Selon lui, quels sont les avantages qu’il a face à Stevenson …

« Eh bien, le fait que je mesure 6 pieds 3 pouces, alors qu’il ne fait même pas 6 pieds, me donne un avantage, mais aussi quelques désavantages. L’issue du combat jouera en faveur de celui qui aura la meilleure tactique le soir du combat. À mon sens, il n’a jamais eu à utiliser son intelligence dans le ring, ce dont j’ai été en mesure de faire lors de divers occasions. Sa puissance lui a servi dans 95 % de ses combats en carrière, et on va voir bientôt le soir du combat, que cet avantage va jouer contre lui. »

 

 

Sur la courte préparation de Stevenson avant le combat …

« Je vois ce temps supplémentaire comme un énorme bonus. J’ai été le boxeur le plus actif des Mi-Lourds dans le monde au court des 16 derniers mois. Je me suis battu cinq fois dans des 12 rounds un combat après l’autre. J’ai boxé deux fois contre Chilemba en l’espace de neuf mois. Combien de boxeurs ont fait cela ? Tout le monde disait que Chilemba allait me battre. En tout cas, j’ai dû composer avec cela et je le ferai aussi avec Stevenson. Une chose est sure. Si vous vous préparez de la même manière que je le fait, alors vous savez que c’est très difficile d’effectuer un camp d’entraînement et ensuite se soumettre de nouveau à un autre camp avec un petit répit entre les deux. Or, j’y ai fait cela de maintes fois »

 

 

À quoi les fans devraient s’attendre de lui le soir du combat pour le titre WBC …

« En tenant compte que tout soit planifié pour que moi et Stevenson  soient dans le ring le 30 Novembre, attendez-vous à ce que j’offre une performance disciplinée et tous mes gestes seront calculés. Stevenson devra donc nécessairement livrer sa meilleure performance en carrière. »

« Je serai largement le négligé par les pronostiqueurs et ce, devant une foule hostile, ce je vais apprécier pour être honnête parce que j’ai tellement livré de combat à la maison qu’il est maintenant venu pour moi le temps de prospérer en boxant à l’extérieur et j’envisage de lui soutirer le titre. »

«  J’ai expérimenté plusieurs choses durant une courte période de temps et je dois composer avec la forte pression. J’ai été impliqué dans des combats où les gens qui écrivaient sur moi me dépréciaient, mais toutes ces choses on fait de moi un meilleur combattant et une meilleure personne pour être honnête. »

 

 

Sur son éventuel périple dans la province de Québec …

« L’optique de venir au Canada m’emballe tellement. Les gens qui me connaissent très bien savent que c’était un petit rêve pour moi de me pointer dans la cour adverse et faire complètement mon travail exactement comme je m’attends de faire au dépend d’Adonis Stevenson. Je planifie d’amener cette brute dans les eaux profondes et de le noyer. Je ne me préoccupe pas de juges et des autres petits trucs qui entrent en ligne de compte. J’ai le sentiment que la WBC représente une très bonne organisation et qu’ils me traiteront sur un pied d’égalité et c’est tout ce que je demande. J’accomplirai moi-même le reste des choses. »

 

 

Le 30 Novembre, il aura son plus gros combat en carrière et ce sera son jour d’anniversaire …

« C’est exact, le 30 Novembre, c’est ma fête. Le destin ? Je ne sais pas ? Je crois que tout arrive pour une raison. Ça va représenter quelque chose de différent. Comme j’ai dit, j’espère juste me retrouver dans le même ring que Stevenson en cette date. »

Phil

Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.
Phil


About Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.