Comment accroître la force de frappe (Partie 2)

Technique, précision et perfectionnement pour accroître la force de frappe

L’article qui suit est la deuxième partie d’une série de trois articles couvrant les techniques de base pour accroître sa force de frappe; Pour accéder à la première partie cliquez ici >>

Après avoir assimilé les théories de base reliées à la puissance générée par le corps dont nous avons traité dans la 1ère partie, le moment est maintenant venu de mettre en application ces notions, de manière à ce que la puissance et le poids de votre corps soient canalisés directement dans vos coups de poings.

Position du corps et flux d’énergie

Les pieds

  • Ils sont étalés sur le sol un peu plus distancés l’un de l’autre que la largeur des épaules.
  • La portion arrière du pied débute toujours avec le talon levé.
  • Lorsque vous lancez une frappe, les pieds doivent pivoter dans la direction du coup de poings.
  • Dans une série de coups, vos pieds doivent pivoter successivement et rapidement de l’avant vers l’arrière dans diverses directions dépendamment des frappes que vous lancez.
  • Lorsque vous octroyez un direct de la main arrière, le talon de la jambe arrière se lève tandis que le pied avant demeure au sol ; l’opposé s’applique aussi lorsque vous lancez un crochet de la main avant.
  • Vos pieds ne doivent jamais quitter le sol, lorsque vous lancez des coups de puissance.

 

Les jambes

  • Les genoux doivent toujours être légèrement pliés.
  • Au moment de votre frappe, vous devez mettre votre poids sur vos jambes tout en pliant légèrement les genoux.

Kovalev vs. Hopkins

Les hanches

  •  Tournez vos hanches. Faites-les tourner comme si vous frappez vos adversaire avec vos hanches.

 

Le haut du corps

  • Votre torse doit tourner dans la mesure du possible de manière à faire tournoyer votre poing, qui initialement était positionné tout près de votre épaule.
  • Une rotation complète avec une petite extension du bras provoque une frappe plus dure qu’une petite rotation avec une extension complète du bras.
  • Ne vous penchez pas vers l’avant. Ne tentez pas de vous pencher vers l’avant, faites plutôt tourner votre corps !

 

Les épaules

  • Vos épaules doivent demeurer décontractées durant votre frappe, afin que vos coups de poings soient fluides, rapides et puissants. De plus, cela vous permet de sauver de l’énergie.
  • Essayez de hausser vos épaules, lorsque vous assénez une frappe. Cela aura pour effet d’accroître votre force de frappe, puisque les muscles des épaules seront aussi sollicités.

 

Les bras

  • Vos bras doivent être détendus.
  • Au moment où vous lancez une frappe, vos bras doivent s’allonger correctement vers votre opposant (juste assez pour toucher votre rival).
  • N’ayez pas une extension trop lointaine, autrement vous vous exposez à recevoir des contres.
  • Ne ramenez pas vos poings vers l’arrière avant de lancer une frappe. Cette action (télégraphier ses coups) permet aux combattants expérimentés de voir venir les coups à l’avance, de minimiser l’impact de ceux-ci ou de préparer une contre-attaque dévastatrice.

 

Les mains

  • Vos mains doivent être relâchées, lorsque vous n’êtes pas en train de lancer un punch. N’ayez pas tendance à serrer vos poings.
  • Pendant vos frappes, vos poings doivent (autant que possible) avoir la même solidité que des briques, lorsque vous les délivrez sur votre adversaire.
  • Vos gants doivent être portés tout près de votre visage avant et après une frappe.
  • Vous tournez votre poing (horizontalement) que pour les punchs lancés en direct, mais votre poing peut demeurer sur l’axe vertical au moment où vous lancez un puissant crochet de la main avant au corps.

 

La tête

  • Expirez rapidement à chacune de vos frappes.
  • Vos yeux doivent être 100 % alertes. Assurez-vous de toujours avoir à l’œil votre cible.
  • Votre menton doit être légèrement porté vers le bas et il doit être couvert par l’épaule reliée à votre bras duquel vous lancez une frappe.

 

Tout ce que nous avons décrit ci-dessus concernant la position du corps et la manière de lancer les coups de poings sont des notions qui servent à optimiser le flux ou transfert d’énergie en boxe. Vous voulez tous ressentir de cette énergie qui traverse votre corps en entier (des pieds vers les mains).

Dans la troisième partie, nous allons présenter des astuces à suivre pour mieux viser et atteindre la cible, ainsi que les détails techniques à suivre pour lancer les différents types de coups de poings en boxe anglaise comme le jab, le direct, le crochet de la main avant etc …

Avez-vous appris certaines choses ou désirez-vous apporter des commentaires sur certains points ?

N’hésitez pas à utilisez la fonction commentaire ci-dessous ou à intervenir sur notre page facebook !

Phil

Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.
Phil


About Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.