Comme il a été auparavant rapporté sur BoxingScene.com, le combat obligatoire entre Adonis Stevenson et Eleider Alvarez aura lieu tôt en 2017.

 

Leur promoteur mutuel, Yvon Michel de GYM, croit fermement qu’il vaut mieux faire le duel quelque part au début de la prochaine année, quand l’argent sera à son summum sur la table. Les deux combattants partagent aussi le même conseiller en Al Haymon.

 

Stevenson a fait preuve d’une impressionnante détermination quand il a passé le knockout à l’Américain Thomas Williams Jr., en Juillet dernier dans la ville de Québec. Sur le même programme en sous-carte, Alvarez a remporté un combat à sens unique contre un adversaire de dernière minute, Robbie Berridge.

Pendant que son promoteur et son gérant travaillent sur les détails de son combat obligatoire, Alvarez (20-0-0, 10 KOs), ne chômera pas entre temps alors qu’il prendra part à la série de boxe GYM schedulé pour le 10 Décembre, au Casino de Montréal.

 

Stevenson n’a pas effectué une défense obligatoire de sa ceinture depuis Novembre 2013 contre Tony Bellew qu’il a stoppé au 6e round. Alvarez est devenu le challenger obligatoire au titre WBC l’année dernière après s’être difficilement imposé dans un combat technique versus le boxeur du Malawi, Isaac Chilemba.

 

Alvarez n’a aucun problème avec le délai, puisque le WBC a appliqué beaucoup de pression sur Stevenson afin qu’il procède à la défense obligatoire de son titre :

« Peu importe l’adversaire qui sera devant moi, je peux gagner et en même temps, je peux perdre – mais j’ai en moi une très grande détermination que je peux faire les choses correctement. »

« Adonis est un très grand champion, il cogne durement, il se bat aussi très bien. Heureusement pour moi, je n’ai pas une mâchoire de verre, j’ai un bon jeu de pieds et une bonne technique – et au moment où le combat aura lieu, j’ai l’intention de montrer à tout le monde ce que je peux faire et je compte devenir le premier Colombien champion du monde dans cette division, » a dit Alvarez.