The Mayweather Boxing Club


Juste à l’Ouest de l’avenue commerçante de Las Vegas où se trouvent tous les casinos, dans le district du quartier chinois, repose donc le cœur et l’âme du meilleur boxeur de la planète soit The Mayweather Boxing Club. Entouré d’une multitude de restaurants asiatiques ainsi que de centres commerciaux, il devient facile d’avoir une vue sur une voûte Chinoise qui marque l’intersection de Schiff Drive, une rue transversale qui donne plutôt l’image d’être une aire de stationnement. Et lorsque l’on y longe la rue, pour se frayer un chemin jusqu’au Gym, toute personne détenant un véhicule doit s’attendre à chercher d’arrache-pied pour trouver une aire de parking adéquate, dû à la présence d’un lot bondé de voitures, qui se voit occuper instantanément une quelconque place une fois celle-ci libérée. Et lorsque l’on s’apprête à entrer dans ce Gym, on doit s’attendre à voir des visages familiers qui font partie de l’entourage de Floyd Mayweather Jr..


À l’entrée du Gym, parmi un groupe de personnes exposées sous les rayons du soleil, un type se distingue particulièrement du lot, soit de toute évidence « Big » Kip Sweeney, le directeur de la sécurité de Mayweather, qui se montre ordinairement bienveillant avec les gens pour autant que ceux-ci soit coopératifs. À ses côtés se retrouve un autre visage, Pat Walsh. Celui-ci s’avère l’un des derniers ajouts au sein de la formidable équipe de sécurité du Gym de Mayweather Jr.. Et même si Pat est imposant, cependant, il a l’air petit, quand il se tient debout à côté de « Big Phonz » (Alfonso Riddick), le plus gros membre de l’équipe qui complète le trio d’hommes forts. Ces trois professionnels de la sécurité observent toujours de près l’entrée du Gym, en interdisant l’accès à ceux qui n’ont pas eu l’autorisation d’y franchir les portes. Il n’est pas rare lors d’une journée que certains individus durent faire demi-tour, après avoir tenté subtilement de franchir les murs du Gym sous de faux prétextes. Que l’on y croit ou non, ce genre de situation arrive assez couramment, car les fans qui se mélangent souvent à travers la masse à l’extérieur du Gym espèrent tous avoir la chance de côtoyer le champion.


Un peu plus tard, le boxeur double champion des Golden Gloves et médaillé de bronze aux J-O de 1996, à Atlanta, Nate Jones, interrompit momentanément ses activités à l’intérieur du Gym pour accueillir l’un des célèbres entraîneurs entièrement dédiés à son sport, Roger Mayweather. Pour Roger, tel qu’il l’avait anticipé, c’était le début d’une journée de travail fort occupée.  Lorsque l’on y met nos premiers pas à l’intérieur du Gym, il y a un petit couloir avec quelques chaises et un écran de TV plat, sur le mur le plus éloigné. Le couloir nous mène jusqu’à ce qui a l’air d’une large salle d’attente dotée de plusieurs autres TV, de quelques tapis roulants, d’un canapé et d’un distributeur automatique. C’est à cet endroit que l’on voit certains adeptes se relâcher, écouter la TV, se partager des histoires et vivre du bon temps ensemble. Parmi tous ces gens, on y retrouve inclusivement des boxeurs amateurs inscrits pour le Championnat National des Golden Gloves dont Mayweather est la tête dirigeante.

 

En arrière de la salle d’attente, on y retrouve la porte qui mène jusqu’au Gym actuel. Lorsqu’on se pointe à ce Gym par simple motif de curiosité, on peut à première vue être surpris de voir le nombre de personnes déjà assises sur les chaises autour du ring et qui anticipent de voir à l’œuvre Floyd Mayweather Jr.. Lors de l’approche de gros événements, des diffuseurs de même que des visages de reporter de Grand Rapids Press, tel David Mayo et d’autres adeptes ne veulent rien manquer de l’avant-goût d’un de ses combats. Tout comme chacun des événements préliminaires où Mayweather Jr. se révélait la principale attraction, le Gym était une fois de plus bondé de médias et de fans. Pendant ce temps à l’extérieur du Gym deux autres attractions œuvraient dans la musique. C’était nul autre que « 50 Cent » qui sortait de sa voiture tant en rappant sur les lyrics d’un de ses succès. À côté, se retrouvait un autre visage connu, Jackie Starr, plus connu sous le surnom de « Iced Out Barber », un styliste renommé de la coupe de cheveux et le coiffeur personnel de Mayweather Jr.. Tous deux venaient à peine de se pointer en ce lieu.

 

À ce point, la foule à l’extérieur en avant commençait à être aussi imposante que dans la salle de Gym en arrière, alors la meilleure place pour ne pas être trop dérangé demeurait le couloir. Là, Big Phonz alluma la télé pour suivre le match éliminatoire de la NBA entre les Knicks et le Heat. Rome et Pistol Pete, qui sont respectivement les cameramans et photographes personnels de Mayweather Jr. virent le bienfait de prendre du répit dans le couloir, dû au fait qu’ils ont du composer avec le climat torride, où ils étaient, soit à l’entrée du Gym. Néanmoins, il restait tout de même aux aguets au cas où, leurs services seraient demandés. Occasionnellement, David Mayo, bien disposé à préparer sa rencontre avec Mayweather Jr. se déplaçait, pour sa part, le long du couloir avec son bloc-notes et son et son enregistreur vocal dans sa main. Et pendant ce temps, plusieurs visages connus firent leur apparition au Gym. Parmi eux, on retrouvait plusieurs partenaires de sparring de Floyd Jr., tels Badou Jack et Ishe Smith, qui avaient été désignés pour transporter l’équipement dans le Gym. Il y’avait aussi, entre autres, la présence de quelques noms familiers tels l’entraîneur Eddie Mustafa Muhammad, Yuriorkis Gamboa, Hasim Rahman, Celestino Caballero, Zab Judah et même le petit Floyd « Cashflow » Diaz.

 

Ceci n’était que les noms que les fans de boxe pouvaient reconnaître. Il y avait, dans une plus large part, des membres de la famille de Floyd Jr. incluant une de ses filles et peut-être une de ses sœurs. Et on ne peut passer sous silence le présence de remarquables jeunes femmes de profession, dont la masseuse et kinésithérapeute personnelle de Mayweather Jr.. Mais enfin, que ce soit en avant du Gym, dans la salle d’attente ou dans le Gym et peu importe de qui il s’agissait, la plupart des gens aux liens déjà tissés qui anticipaient l’arrivée de Mayweather Jr. parlaient entre eux, riaient et passaient du bon temps ensemble. Bien que tous les gens n’étaient pas tous liés entre eux, l’atmosphère était évocateur d’une réunion de famille peut-être liée de sang, mais surtout, qui partage ensemble leur passion pour la boxe en offrant du support à leur icône de la boxe, Floyd Mayweather Jr..

Mais en bout de compte, un simple message texte allait éventuellement mettre fin à cette réunion. « No Gym, ! » C’est l’information brève que Mayweather Jr. relata à un membre de son équipe comme quoi il ne s’adonnerait pas à cette séance d’entraînement en ce temps particulier. Mais enfin, la raison pour laquelle Floyd Jr. annula cette séance paru nébuleuse, cependant tout porte à croire qu’il était trop préoccupé à suivre les séries éliminatoires de la NBA. Les fans et les reporters qui espéraient assister publiquement à une démonstration du savoir-faire de Mayweather Jr., se résignèrent à ranger leurs matériels pour quitter subitement les lieux, bien qu’un petit nombre d’entre eux continuèrent à flâner encore jusqu’à une heure après l’annonce du report de la venue de Mayweather Jr.. Or, tout cela n’empêcha pas Ishe Smith à s’exercer lui, qui s’apprêtait à effectuer un retour dans le ring un vendredi. Mais enfin, alors que pratiquement tout le monde désertait The Mayweather Boxing Club, les admirables membres de la sécurité du Gym qui habituellement se tenaient à l’entrée se voyaient alors substitués par un groupe de femmes qui parlaient et qui riaient ce qui donnait au Gym l’image agréable d’être non seulement un lieu achalandé pour la boxe, mais aussi un endroit agréable de rassemblement entre les gens du milieu.