Le challenger au titre des lourds de l’UFC, Francis Ngannou, nous parle à propos de ses chances de vaincre l’actuel champion Stipe Miocic.

 

Après avoir aligné six victoires en autant de combats à l’UFC (tous avant la limite), le puissant cogneur Français, Francis Ngannou (11-1), a maintenant reçu l’opportunité de combattre pour le titre mondial versus l’actuel champion des lourds, Stipe Miocic (17-2).

 

Cependant, le Français d’origine Camerounaise est persuadé qu’il aurait pu être champion depuis déjà bien longtemps :

« Vous dites qu’il est le champion pour une raison, oui … il est le champion pour une raison : Il est le champion puisque le vrai champ n’était pas là ! »

« Maintenant, le vrai champ est de la partie, et (Miocic) ne va pas être champion bien longtemps, » a déclaré Ngannou via MMAjunkie.

 

De son côté, Miocic prétend ne pas se soucier de la puissance de Ngannou, lui qui a déjà passé le knockout à Alistair Overrem et Andre Arlovski. Quant à lui, Ngannou croit que le champion se méfie de ce qu’il va amener sur la table :

« Bien sûr qu’il est un bon lutteur, mais avec ma petite technique combinée à ma puissance, je peux le stopper à n’importe quel moment, quand je le veux, » a dit Ngannou.

« À chacune des choses simples qu’il va tenter de faire, je vais l’en empêcher. Je vais lui tendre des pièges partout, alors il pourrait bien lui-même tomber dans le piège, et il ne pourra pas s’en sortir. »

 

Ngannou et Miocic vont disputer la grande finale à l’UFC 220, le 20 Janvier, au TD Garden, à Boston. Aussi sur l’affiche avant ce combat, le champion des mi-lourds Daniel Cormier sera opposé à Volkan Oezdemir.