Golovkin : « Si j’avais passé le KO à Jacobs, Je n’aurais pas eu le combat contre Canelo ! »

BIG BEAR, CALIFORNIE – La figure héroïne des poids moyens, actuel champion du monde WBC, WBA, IBF, IBO de la catégorie, le Kazakh Gennady « GGG » Golovkin (37-0-0, 33 KOs), ainsi que le champion linéaire, Ring magazine et grande icone du Mexique, Saul « Canelo » Alvarez (49-1-1, 34 KOs), en sont à leur dernier droit avant la tenue du leur épique combat qui aura lieu le 16 Septembre, au T-Mobile Arena, à Las Vegas.

 

Lorsque l’on remonte au 18 Mars dernier, au théâtre du Madison Square Garden dans l’État de New York, Golovkin avait difficilement vaincu, dans un dur combat, l’imposant et talentueux boxeur Américain, Danny Jacobs, par décision unanime.

 

Deux mois plus tard, le 6 Mai, dans un duel tenu à un catchweight de 164.5 lbs, Canelo Alvarez avait quant à lui complètement dominé son compatriote Mexicain Julio Cesar Chavez Jr. (fils du légendaire boxeur Chavez Sr.).

 

Rejoint par les médias en plein camp d’entraînement, Golovkin a divulgué des propos très captivants sur sa confrontation contre Jacobs mais aussi sur le dernier combat de Canelo remporté sur Chavez Jr. ; un duel que la star Mexicaine a remporté sans qu’il n’eût à déployer le moindre effort :

« Je ne suis pas Julio Cesar Chavez Jr. et Canelo n’est pas Danny Jacobs. Il n’y a pas de survivants dans mes combats, » a tout d’abord déclaré Golovkin.

« La boxe, c’est un business. Si j’avais très bien paru contre Jacobs … si j’avais décidé de lui passer le knockout, je n’aurais pas eu le combat contre Canelo maintenant. »

« Jacobs est un très bon combattant et j’ai acquis beaucoup d’expérience en boxant contre lui tout au long des 12 rounds. Cela ne m’est jamais arrivé par le passé. Ce fut formidable pour moi que de compléter 12 rounds pour la toute première fois. Jacobs possède ce qu’il faut pour causer des problèmes à tout le monde. »

 

Canelo vs. Golovkin est la confrontation tant attendue ayant pour but de déterminer le statut prestigieux de suprématie chez les poids moyens (160 lbs), mais aussi un rang privilégié parmi les meilleurs boxeurs livre pour livre (P4P).

Phil

Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.
Phil


About Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.