Hassan N’Dam : de la boxe au poker, il n’y a qu’un pas

On aura beaucoup entendu parler de Hassan N’Dam en 2017, une suite logique à sa victoire spectaculaire du 16 décembre 2016, qui lui octroyait le titre de Champion du Monde WBA par intérim des poids moyens. Et tout cela grâce à un combat entré dans la légende, en raison notamment de sa rapidité, puisque N’Dam a mis K.O. son adversaire, Alfonso Blanco, après seulement 22 secondes de combat. Un K.O. qui a logiquement été élu Meilleur coup de l’année 2016 par la prestigieuse chaîne de sport américaine ESPN. Hassan nDam Ko 22 seconde

Toutefois, le franco-camerounais n’était pas un inconnu au bataillon avant ce fameux combat. Il avait notamment été reconnu dès les Jeux d’Athènes 2004, alors qu’à 20 ans il atteignait les quarts de finale de la catégorie des poids moyens, ne perdant que face au futur champion olympique. Il avait ensuite connu de nombreux succès, et quelques défaites difficiles, notamment une face à Peter Quillin, en octobre 2012, après laquelle il sera absent pendant 13 mois des rings. Mais il était revenu à bloc et, après un premier échec, a finalement gagné la ceinture qu’il rêvait.

 

Mais en 2017 donc, ce fut une toute autre histoire, avec d’abord une victoire contestée  face au japonais Ryota Murata pour le titre WBA régulier. Mais ce combat fait un tel scandale au Japon qu’il sera immédiatement annoncé à rejouer. Cette revanche a eu lieu 5 mois après le premier combat, le 22 octobre dernier, et s’est soldé par un abandon de N’Dam au huitième round. Mais nul doute que Hassan sera de retour avec les gants de boxe en 2018 et qu’il devrait être très remonté après tous ces étranges scénarios qui ont frappé sa carrière récente.Hassan nDam au Poker

Mais quand il n’est pas sur les rings, Hassan N’Dam a une autre passion qui, même si elle pourrait apparaître très différente de prime abord, possède en vérité de nombreuses ressemblances avec la boxe : le poker. Dans une interview récente au Point, il expliquait d’ailleurs quels étaient ces points communs : « Tout d’abord, il faut savoir s’adapter. On doit prendre un peu de temps pour jauger ses adversaires, analyser leur manière de jouer et ensuite mettre en place la stratégie adaptée. L’agressivité est également très importante dans les deux sports, car cela permet de montrer qu’on est celui qui domine et qui contrôle la partie. Et puis, il y a aussi des valeurs sportives identiques telles que le respect et le fair-play ».

 

Hassan nDam table de pokerEt le poker est devenu plus qu’un simple passe-temps pour le boxeur professionnel puisqu’on a pu le voir en 2016 sur le plateau de la fameuse émission La Maison du Bluff, sur NRJ12, le show organisé par PokerStars, le plus grand site de poker en ligne. Hassan N’Dam est également engagé auprès de trois organisations caritatives différentes mais qui ont tous en commun la pratique du poker : Poker Sport, Mendes Poker et KysaPok’Air. Il en a même fait un second métier puisqu’on a pu le voir récemment non pas sur les tables finales de la Ligue Française de Poker, mais aux commentaires sur internet.

Si les risques physiques encourus à la boxe et au poker sont très différents, les qualités mentales nécessaires pour la pratique du jeu de cartes se retrouvent dans celle de la boxe. Et si Hassan N’Dam a su rencontrer le succès aussi bien dans l’un que dans l’autre, c’est qu’il a su utiliser ce qu’il avait appris dans une discipline pour l’appliquer dans l’autre et inversement. En attendant de le retrouver sur les rings après sa défaite d’octobre, ce sera sûrement sur les tapis verts que N’Dam exercera son talent pendant l’hiver.

Ko Artiste

Ko Artiste

Fan de boxe, passioné des sports de combat et junkie des Knock-outs
Ko Artiste


About Ko Artiste

Fan de boxe, passioné des sports de combat et junkie des Knock-outs