À moins que Deontay Wilder et ceux qui gèrent sa carrière ne soumettent une offre, ceux-ci devront attendre jusqu’à ce que Eddie Hearn et Anthony Joshua déterminent à leurs yeux ce qui est équitable.

 

Wilder veut combattre Joshua à son prochain combat, mais Joshua et son promoteur Eddie Hearn sont en train de considérer d’autres options pour le premier combat de Joshua en 2018 :

« Si Wilder ne me soumet pas d’offres, alors nous allons le faire selon mes propres termes, » a dit Joshua à l’Association de Presse du Royaume-Uni, Mercredi matin.

« Ce n’est pas un problème si Wilder veut se battre tôt la prochaine année mais jusque-là, aucune offre ne m’a été soumise. Il n’y a jamais eu d’offres. Tout le monde dit qu’ils veulent se battre, mais ensuite ils ne font rien … ils ne font qu’attendre que je fasse tout le travail. »

Wilder (39-0-0, 38 KOs) de Tuscaloosa, en Alabama, détient la couronne WBC des lourds. Joseph Parker (24-0-0, 18 KOs) de Auckland, en Nouvelle Zélande, est le champion WBO des lourds.

 

La star Britannique, Joshua (20-0-0, 20 KOs), croit bien avoir plus de pouvoir dans les négociations, puisque le champion WBA, IBO, IBF des lourds est devenu une attraction majeure en Grande Bretagne.

 

90,000 fans se sont réunis au Wembley Stadium quand Joshua a vaincu Wladimir Klitschko. Et le 28 Octobre dernier, au Principality Stadium, 78,000 fans ont assisté à la victoire de Joshua sur le Français Carlos Takam.

 

Or, le manager de Wilder, Shelly Finkel, affirme que Las Vegas demeure une option viable pour le duel Joshua vs. Wilder, puisque leur confrontation pourrait générer là plus d’argent que sur tout autre site de combat :

« Ce dont nous allons devoir faire alors (principalement Eddie Hearn), c’est de prendre un vol en direction des États-Unis et prendre du temps, » a dit Joshua.

« Aucunes offres n’ont été soumises de leur côté et rien aussi de notre côté. Nous avons en place un duel contre le challenger obligatoire, et maintenant nous prenons le temps tout en nous efforçant de faire avancer les choses. »

« C’est une chose que de parler et de jouer à l’acteur, mais les négociations se passent en dehors des médias sociaux. Nous sommes maintenant en train d’aller vers l’avant. »

 

Le boxeur de 28 ans, Joshua, a tenu à être clair, cependant, qu’il est tout aussi disposé à devenir incontestablement le champion unifié des lourds, comme le veut Wilder.

« Je suis sérieux à propos de vouloir devenir le champion du monde incontesté des lourds, » a dit Joshua.

« Nous voulons juste nous assurer que tous ces gars-là qui font beaucoup de bruit, vont passer de la parole aux actes, » a clarifié Joshua.