Technique de boxe (Partie 1) : Le Jab

Quoique le Jab ne soit pas une arme aussi offensive que le direct, le crochet ou l’uppercut, le Jab est le coup le plus indispensable par rapport à tous les autres punchs combinés. En tant qu’outil précieux, le Jab permet notamment :

  • De maintenir votre opposant à distance
  • De susciter à votre adversaire un certain inconfort
  • De neutraliser les coups de puissance de votre rival

 

 

Ci-dessous, voici les étapes à suivre pour lancer convenablement le Jab :

 

Le Jab à la tête :

(Utile pour établir sa distance et pour préparer ses autres frappes)

 

  1. Prenez votre position de base sur la pointe des pieds. Gardez votre autre main (ma droite) en haut pour couvrir votre menton.
  2. Vous n’avez pas à faire un pas en avant mais je compte le faire ; le pied avant en premier en ensuite le pied arrière juste après pour ajouter du poids à votre jab.
  3. Gardez initialement votre coup près de votre corps, allongez votre main avant et tournez votre poignet au moment de l’impact.
  4. Ramenez votre bras gauche dans la trajectoire directe vis-à-vis votre menton. Ne laissez pas momentanément tomber votre bras avant de reprendre votre garde.

 

Le Jab au corps :

(Ce coup peut vous rapprocher de la zone de danger, mais c’est un moyen de varier votre boxe)

Darren Barker Body Jab

  1. Prenez votre position de base sur la pointe des pieds. Gardez votre autre main (ma droite) en haut pour couvrir votre menton.
  2. J’ai tendance à faire le tout en une seule motion. Faites un pas vers l’avant (le pied avant en premier) tout en portant votre haut du corps vers le bas et vers l’avant et ensuite, lancez votre frappe.
  3. Ramenez votre bras gauche dans la trajectoire directe de votre menton. Alors que vous être sur le point de recouvrer votre position verticale, vous reprenez votre position de base, les genoux légèrement pliés.

Le double Jab :

(Ce coup est utile pour dicter le rythme du combat, lorsque l’affrontement s’étire)

  1. Prenez votre position de base sur la pointe des pieds. Gardez votre autre main (ma droite) en haut pour couvrir votre menton.
  2. Vous n’avez pas à faire un pas en avant mais je compte le faire ; le pied avant en premier en ensuite le pied arrière juste après pour ajouter du poids à votre jab.
  3. Ne ramenez pas entièrement votre bras vers votre menton, maintenez-le quelques pouces en avant.
  4. Faites un second pas vers l’avant ou vers le côté, alors que vous lancez votre second jab. Vous allez probablement manquer votre cible si vous octroyez votre seconde frappe en maintenant la même position, dans la même direction.

 

C’est ce qui complète la partie 1 pour la « technique de boxe ». Dans la partie 2, il sera question des directs de la main arrière.

Phil

Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.
Phil


About Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.