Miguel Cotto signe avec Roc Nation

Les représentants de Miguel Cotto et Roc Nation ont confirmé à ESPN que le Portoricain, Cotto, a signé une entente de plusieurs combats au cours des prochaines années avec cette jeune compagnie de Promotion.

Cotto Roc Nation

Au cours des derniers mois, Roc Nation avait déjà pris des allures de montagnes russes. La firme de promotion avait, dans un premier temps, fusionné avec Gary Shaw Productions, mais la relation entre les deux parties s’est graduellement dissolue.

 

Ils ont aussi tenté maintes fois de signer des boxeurs d’Al Haymon, mais ils ont essuyé des reproches. La compagnie avait même eu un combat de Championnat signé pour la mise en place de leur première carte mettant à l’affiche Peter Quillin, mais Quillin a finalement laissé le titre vacant tout en renonçant à sa bourse (à la grande satisfaction d’Al Haymon). Mais le bon côté des choses pour Roc Nation, c’est lorsqu’ils ont eu à signer Andre Ward, qui devrait se battre sous peu.

 

Pour revenir à la décision de Cotto, cela signifie essentiellement que le Portoricain a quitté, une fois de plus, Top Rank. Cotto a annoncé qu’il planifie de retourner sur le ring, tôt en Juin, contre un adversaire à déterminé (quoique « K9 » Bundage figure dans la liste des candidats), et le duel devrait naturellement se tenir à New York. Ce choix de joindre les rangs de Roc Nation est probablement un choix éclairé pour Cotto, qui possède déjà un gros fanbase de Portoricains à New York, et que Roc Nation a été fondé à New York.

« Nous sommes très heureux d’être en partenariat avec Roc Nation et nous allons faire tout notre possible, comme toujours, pour livrer des performances au meilleur de mes capacités comme cela a toujours été le cas, » a dit Cotto.

« Nous allons discuter des opposants ainsi que du lieu où va se tenir le combat, mais la meilleure option pour nous est, bien entendu, à ce que le combat se tienne dans la ville de New York. »

 Roc Nation Cotto

Ce qui préoccupe Cotto, c’est qu’il va amorcer le dernier droit de sa carrière. Il veut donc maximiser ses bourses en tant que mercenaire. Il n’y a aucun mal à ça, puisqu’il est dans son droit d’agir selon ses meilleurs intérêts, rendu à ce stade de sa carrière :

« Je ne fais que terminer la dernière partie de ma carrière en agissant selon mes meilleurs intérêts pour moi et pour ma famille, » a dit Cotto, avant d’ajouter :

« Nous avons eu auparavant l’opportunité de travailler et d’entretenir de bonnes relations avec Top Rank et Golden Boy (pour deux combats) mais à présent, nous avons convenu une entente avec Roc Nation. C’est là, la meilleure option pour nous. Tout comme n’importe quel homme d’affaires, je pense en fonction des avantages, de l’argent et des opportunités, lorsqu’il faut trouver un terrain d’entente. »

Phil

Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.
Phil


About Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.