Mike Tyson

Biographie

Mike Tyson Bio 

Né le 30 Juin 1966, à Brooklyn, dans l’État de New York, Mike Tyson est devenu, en 1986, le plus jeune champion du monde chez les lourds, alors qu’il n’était âgé que de 20 ans. Il a perdu ce même titre en 1990 avant d’être incarcéré en prison pour cause de viol. Après sa libération, il a subséquemment accu sa popularité après qu’il eut mordu l’oreille d’Evander Holyfield dans un combat revanche en 1997. Tyson est apparu dans plusieurs films incluant un documentaire sur sa vie.

 

 

Sa Jeunesse

Michael Gerard Tyson est né le 30 Juin 1966, à Brooklyn, New York, de ses parents Jimmy Kirkpatrick et Loma Tyson. Au moment où Michael était âgé de deux ans, son père a abandonné la famille, ce qui a mis Lorna dans une situation précaire ; elle qui avait à sa charge ses enfants (Micheal, Rodney et Denise). Aux prises avec des problèmes financiers, la famille Tyson s’est donc installée à Brownsville, à Brooklyn, un quartier reconnu pour son haut taux de criminalité.

 

Durant sa jeunesse, en tant qu’être petit et introverti, Tyson était souvent une cible d’intimidation. Dans le but remédier ce problème, il a commencé à développer son propre style de combattant de rue avant de prendre part aux activités criminelles. Son gang, connu sous le nom de Jolly Stompers, lui a conféré de vider les caisses enregistreuses, pendant que les membres du gang plus âgés maîtrisaient les victimes avec des armes à feu. Tyson avait à peine 11 ans à ce moment. Il s’est fréquemment mis dans le trouble avec la police dû à ces petites activités criminelles et à l’âge de 13 ans, il avait déjà été arrêté à plus de 30 occasions.

 

Le comportement inapproprié de Tyson l’a conduit à fréquenter l’école de Tryon School for Boy, une école de réforme dans le Nord de l’État de New York. À Tryon, Tyson a rencontré le conseiller Bob Stewart, qui a aussi été champion en tant que pugiliste chez les amateurs. Tyson a voulu que Stewart lui montre adéquatement comment faire usage de ses poings. Stewart a accepté avec réticence, sous la condition que Mike reste à l’écart du trouble et qu’il déploie beaucoup d’efforts à l’école. Auparavant aux prises avec des difficultés d’apprentissage, Mike est parvenu à acquérir des notions élémentaires de lecture jusqu’à la 7e année, au bout de quelques mois. Il est aussi devenu déterminé à apprendre l’art de la boxe.

 



En 1980, Stewart avait transmis à Tyson tout ce qu’il savait. Il a donc cru bon d’introduire le boxeur aspirant au légendaire manager de boxe, Constantine « Cus » D’Amato, qui avait un Gym à Catskill, dans l’État de New York. D’Amato était reconnu pour afficher beaucoup d’intérêts pour les boxeurs prometteurs ; à ce point qu’il leur fournissait des chambres et des pensions dans la maison qu’il partageait avec son compagnon, Camille Ewald. Il a géré les carrières d’une bonne brochette de boxeurs de renoms, incluant Floyd Patterson et Jose Torres, et il a immédiatement vu en Tyson un boxeur très prometteur et un futur prétendant au titre des lourds en lui disant : « Si tu veux rester ici, et si tu veux apprendre, tu pourras devenir un jour devenir champion chez les lourds. » Tyson s’est alors dit en accord pour rester.

 

La relation entre D’Amato et Tyson allait au-delà d’une connexion entre un entraîneur professionnel et son boxeur, puisqu’elle en a été une entre un père et un fils. D’Amato a pris Tyson sous ses ailes, et lorsque le petit kid de 14 ans a reçu sa libération, en Septembre 1980, il est toujours resté sous la garde de D’Amato. D’Amato a donc établit un entraînement rigoureux pour le jeune athlète, en l’envoyant au Collège de Catskills durant la journée pour ensuite le soumettre à l’entraînement en soirée.

 

D’Amato a aussi bouqué Tyson dans divers combats amateurs et des combats non-sanctionnés, dans le but de lui enseigner comment se comporter avec des opposants plus âgés.

 

La vie de Tyson a momentanément pris du mieux, mais en 1982, il a été éprouvé par le décès de plusieurs êtres chers. En cette même année, la mère de Tyson est décédée du cancer.

« Je n’ai jamais vu ma mère être heureuse avec moi et fière de moi pour ne serait-ce qu’une seule chose, » a dit plus tard Tyson aux reporters pour ensuite ajouter :

 « Elle ne m’a connue qu’en tant qu’être sauvage qui courrait dans les rues, pour ensuite venir à la maison avec des vêtements qu’elle a su que je n’avais pas payé pour ça. Je n’ai jamais eu la chance de lui parler ou même de savoir quelque chose sur elle. Professionnellement, ceci n’a aucun effet, mais c’est terrible de vivre ça émotionnellement et personnellement, »

 

Durant la même période, Tyson a été expulsé du collège de Catskill puisqu’il faisait souvent usage de violence.

 

Tyson a continué ses études avec l’aide de tuteurs privés pendant qu’il s’entraînait pour les J-O de 1984. Mais au moment des qualifications pour les Jeux, Tyson a été défait face à l’éventuel médaillé d’or, Henry Tillman. Après avoir échoué de prendre part aux Jeux, D’Amato a décidé que le moment était venu pour son combattant de tourner professionnel. Son entraîneur a donc conçu un plan de match ayant pour objectif ultime à ce que son protégé soit impliqué dans un combat de championnat du monde des lourds, avant que le jeune boxeur atteigne l’âge de 21 ans. En réalisant cet exploit, Tyson a donc éclipsé le record qui, initialement, avait appartenu à Floyd Patterson.

 

 

Ses débuts professionnels

Le 6 Mars 1985, Tyson a fait ses débuts professionnels à Albany, dans l’État de New York, contre Hector Mercedes. Âgé de 18 ans, Tyson a pulvérisé Mercedes en un round. La force naturelle de Tyson, ses mains rapides de même que ses habilités notables en défensive avait instantanément pour effet d’intimider ses opposants, qui éprouvaient une crainte d’être atteints par ses punchs. Cette capacité exceptionnelle qui caractérisait Tyson (celle de détruire ses opposants en un seul round) a fait en sorte qui s’est fait attribuer le surnom de « Iron Mike ».

 

Cette même année a été remplie de succès pour Tyson, mais soudainement la vie de Tyson allait une fois de plus tourné au drame. Le 4 Novembre 1985, Affaibli par une pneumonie, le coach et père adoptif de Tyson, Cus D’Amato, rendit l’âme. Ainsi, le coach de boxe Kevin Rooney se chargea donc d’endosser les fonctions d’entraîneur qu’exerçait D’Amato auprès de Tyson, et moins de deux semaines plus tard, Tyson a poursuivi la voie que lui avait tracée D’Amato.

 

De nouveau au boulot, Tyson a enregistré son treizième knockout à Houston, dans l’État du Texas ; un combat qu’il a dédié à D’Amato. Bien qu’il ait semblé être remis du décès de D’Amato, les proches de Tyson ont toutefois indiqué qu’il ne se s’est jamais remis de cette perte. Un bon nombre de personnes qui l’ont côtoyé ont attribué les comportements agressifs du boxeur, à la perte de son coach, confident et mentor qui lui avait bienveillamment inculqué le savoir du noble art.

 

En 1986, à l’âge de 20 ans, Tyson montrait déjà une fiche de (22-0, 21 KOs). Le jour du 22 Novembre 1986, Tyson avait finalement atteint son but ; un combat pour le titre mondial WBC versus Trevor Berbick. Tyson a finalement mis la main sur le titre par knockout au 2e round. À l’âge de 20 ans et 4 mois, Tyson a éclipsé la marque de Patterson, en devenant le plus jeune champion du monde poids lourds de l’histoire du noble art.

 

Les succès de Tyson sur le ring ne se sont pas arrêtés là. Il a défendu son titre contre James Smith, le 7 Mars 1987, pour ajouter à ses conquêtes le titre de la World Boxing Association (WBA). Le 1er Août, il est devenu le premier poids lourds à détenir trois ceintures majeures quand il a remporté la couronne de l’International Boxing Federation (IBF) en défaisant Tony Tucker.

 

 

Mariage et arrestation

Le passage de Tyson de la délinquance lors de son enfance vers le statut de champion de boxe a fait en sorte qu’il est devenu le centre d’attraction des médias. En devant composer avec la notoriété, Tyson s’est donc mis à faire le party et à côtoyer de nombreuses stars. À ce moment, il a jeté son dévolu sur l’actrice de télé, Robin Givens. Le couple a donc commencé à se fréquenter, et le 7 Février 1988, Tyson et Givens se sont mariés à New York.

 

Mais la carrière de Tyson a commencé à être sur le déclin, après quelques décisions corsées sur le ring, et il est devenu clair que les succès sur le ring de Tyson avaient commencé à s’effriter. Autrefois réputé pour son style offensif complexe et pour ses remarquables mouvements défensifs, Tyson a semblé se fier uniquement sur la puissance de ses coups uniques pour mettre fin aux combats. Le boxeur a ainsi mis le blâme sur son entraîneur de longue date, Rooney, pour ses contres performance sur le ring, et il a renvoyé le coach de ses fonctions en plein cœur de l’année 1988.

 

Alors que sa science de boxe tombait en poussière, son mariage avec Givens a aussi tourné au vinaigre. Des accusations de violence conjugale au fait surface dans les médias en Juin 1988, et Givens et sa mère ont exigé à ce que Tyson leurs versent un montant de 3 millions pour l’achat de leur maison à New Jersey. En cette même année, la police ont appelé Tyson à son domicile après qu’il eut jeté ses meubles par la fenêtre tout en forçant Givens et sa mère à quitter la maison.

 

Durant l’été Tyson est donc apparu à la cour avec son manager Bill Cayton, dans le but de mettre fin à leur contrat. En Juin 1988, Cayton a réglé le tout à l’amiable, en se mettant en accord pour réduire sa part qui était de un tiers des bourses de Tyson, à 20 pourcent. Peu après, Tyson a conclu un partenariat avec le promoteur de boxe, Don King. Cette résolution a semblé être un pas dans la bonne direction pour le boxeur mais en réalité, il était en train de perdre le contrôle de sa vie autant sur le ring qu’à l’extérieur de celui-ci.

 

À ce moment, le comportement de Tyson était devenu de plus en plus violent et imprévisible. En Août 1988, il a brisé un os de sa main droite après avoir été impliqué dans une bataille de rue avec le boxeur professionnel Mitch Green. Le mois suivant, Tyson a perdu connaissance après avoir heurté un arbre de la maison de D’Amato avec son véhicule de marque BMW. La Presse a ensuite déclaré que cet accident fut une tentative de suicide dû à un usage excessif de drogue. Tyson a donc dû verser une amende de 200 $ en plus d’avoir à effectuer des travaux communautaires pour excès de vitesse sur la route.

 

Peu après Septembre, Givens et Tyson ont fait leur apparition dans une interview avec Barbara Walters, où Givens a qualifié l’union qu’elle a eue avec Tyson, comme étant une vie d’enfer. Ce ne fut qu’une question de temps avant qu’elle eut annoncé son divorce. Ceci marqua le début de sinistres long mois de procédures judiciaires.

 

Et les conflits personnels de Tyson avec les femmes ne faisaient que débuter. À la toute fin de l’année 1988, Tyson a fait face à des poursuites pour cause de comportements inappropriés vis-à-vis deux filles dans un club de nuit (Sandra Miller et Lori Davis). Les deux femmes ont donc lancé une poursuite à Tyson pour avoir prétendument usé de force envers tout en les insultants pendant qu’ils dansaient.

 

Le 14 Février 1989, la séparation entre Tyson et Givens est devenu officielle.

 

 

Emprisonnement et retour sur le ring

Tyson est remonté sur le ring contre le boxeur britannique, Frank Bruno avec pour but de préserver ses titres mondiaux. C’est ce qu’il a fait en passant le knockout à Bruno au 5e round.

 

Le 21 Juillet 1989, Tyson défendit une fois de plus avec succès ses titres en expédiant pour de bon sur le canevas dès le premier round, Carl « The Truth » Williams. Mais le 11 Février 1990, l’aura d’invisibilité de Tyson pris fin au Japon, quand il a perdu ses ceintures dans la consternation contre l’Américain Buster Douglas. Tyson était pourtant le grand favori dans ce combat, où il a envoyé momentanément au sol Douglas, mais ce dernier a su revenir graduellement en force jusqu’au 10e round, où Tyson a dû s’incliner par knockout pour la toute première fois de sa carrière.

 

Visiblement affecté, mais loin de vouloir abandonner, Tyson a su se remettre de sa contre-performance en passant le knockout au médaillé d’or Olympique et ex rival de boxe amateur, Henry Tillman, quatre mois plus tard. Dans un autre duel, Tyson a enregistré un knockout dès le round d’ouverture sur Alex Stewart.

 

Mais Tyson a perdu une bataille devant les tribunaux, le 1 Novembre 1990, lorsque le jury civil se rangea du coté de Sandra Miller pour un incident dans une salle de bar. Ensuite, en Juillet 1991, Tyson fut accusé d’avoir violé Desiree Washington, une concurrente américaine de Miss Black. Le 26 Mars 1992, après presqu’une année de procédures judiciaires, Tyson a été reconnu coupable à un chef de viol et à deux chef de comportement sexuel déviant. À cause des lois en Indiana, Tyson a été condamné immédiatement à une peine de six années d’emprisonnement.

 

Une fois en prison, Tyson a été reconnu coupable d’avoir menacé un garde. Cet acte a fait en sorte d’ajouter 15 jours à sa sentence d’emprisonnement. La même année, le père de Tyson est décédé. Le boxeur n’a fait aucune demande pour assister à ses funérailles. Alors qu’il purgeait sa peine en prison, Tyson s’est converti à l’Islam et il a adopté le nom de Malik Abdul Aziz.

 

Le 25 Mars 1995, après avoir passé trois années derrière les barreaux, Tyson a été libéré de l’Indiana Youth Center, tout près de Plainfield en Indiana. Déjà sur le point d’effectuer son retour, Tyson s’est mis en accord pour combattre Peter McNeeley à Las Vegas, au Nevada. Le 19 Août 1995, Tyson a remporté ce combat en passant le knockout à McNeeley en seulement 89 secondes. Lors du combat suivant en Décembre 1995, Tyson a aussi vaincu Buster Mathis Jr. au 3e assaut.

 

 

Tyson vs. Holyfield


Après un recul au niveau personnel et professionnel, Tyson a semblé vouloir remettre de l’ordre dans sa vie. Après avoir remporté quelques combats de manière impressionnante, Tyson a dû maintenant en venir à un face-à-face avec son prochain sérieux challenger, Evander Holyfield. Holyfield était l’adversaire pressenti pour aspirer aux titres de Tyson en 1990, mais la défaite de Tyson contre Buster Douglas est venue bousiller ce plan. Au lieu d’affronter Tyson, Holyfield s’est donc battu contre Douglas pour les titres des lourds. Douglas a perdu par knockout le 25 Octobre 1990, ce qui a fait d’Holyfield le nouveau champion invaincu et incontesté des lourds.

 

Le 9 Novembre 1996, Tyson livra un combat contre Holyfield pour les titres des lourds. Cette soirée ne s’est pas avéré un succès pour Tyson, qui a perdu par knockout au 11e round. Alors que la majorité des experts s’attendaient à une victoire de Tyson, Holyfield est devenu le deuxième boxeur de l’histoire à remporter un combat de championnat des lourds à trois reprises. Tyson a déclaré qu’il a été victime de plusieurs coups de tête illégaux de a part d’Holyfield tout en faisant la promesse de venger sa défaite.

 

Tyson se consacra durement à l’entraînement pour son combat revanche avec Holyfield, et le 28 Juin 1997, les deux boxeurs se sont affrontés de nouveau. Le combat a été diffusé sur Pay-Per-View, où tout près de 2 millions d’acheteurs ont visionné le combat (un record de ventes PPV jusque-là).

 

Les deux boxeurs ont aussi reçu des bourses records pour ce combat, ce qui a fait d’eux les boxeurs les mieux payés de l’histoire pour un combat professionnel jusqu’en 2007.

 

À la grande satisfaction du public, le 1er et 2e round entre les deux champions furent remplis d’action. Mais le combat a pris une tournure inattendue au 3e assaut du choc. Tyson a créé le mécontentement chez les fans, alors qu’il a mordu un bout de l’oreille Holyfield, lui arrachant même un morceau de son oreille droite. Tyson a déclaré que cette action était une riposte à l’endroit d’Holyfield du fait que ce dernier lui a donné des coups de tête, lors du duel précédent. Néanmoins, les juges n’ont pas approuvé le comportement de Tyson, qui a été disqualifié du match.

 

Le 9 Juillet 1997, la Commission Athlétique du Nevada a révoqué la licence de boxe de Tyson dans un vote unanime, et Tyson a dû en plus verser une amende de 3 millions $ pour avoir mordu Holyfield. En étant plus en mesure de combattre sur le ring, Tyson s’était retrouvé sans buts à atteindre. Tyson allait donc subir un autre coup dur, lorsqu’il a reçu l’ordre de payer 45 000 $ au boxeur Mitch Green pour leur combat de rue, en 1988.

 

Peu de temps après la décision judiciaire, Tyson a dû être hospitalisé, puisqu’il a perdu le contrôle de sa motocyclette alors qu’il était en voyage vers le Connecticut. L’ancien boxeur été donc aux prises avec une côte cassée et un poumon perforé.

 

 

Poursuite judiciaire contre Don King, Retrait du ring de Tyson

Tyson est apparu une fois de plus à la cour, cette fois en 1998 en tant que plaignant. Le 5 Mars 1998, le boxeur a déposé une poursuite de 100 millions au à la Cour de District de l’État de New York contre Don King, en accusant le promoteur de l’avoir escroqué d’un montant évalué à plusieurs millions de dollars. Il a aussi lancé une poursuite à ses ex-managers Rory Holloway et John Horne, sous prétexte qu’ils ont fait de King le promoteur exclusif de Tyson sans avoir aucune connaissance reliée à la boxe. King et Tyson ont réglé leurs affaires hors court moyennant un montant évalué à 14 millions $. Tyson a perdu plusieurs millions au cours du processus.

 

À la suite de plusieurs poursuites, incluant un procès pour harcèlement sexuel et une poursuite de 22 millions $ par Rooney résiliation injustifiée, Tyson a eu du mal se réapproprier sa licence. En Juillet 1998, le boxeur repris les procédures pour avoir sa licence au New Jersey, mais il a ensuite annulé sa demande avant même d’avoir eu à discuter de son cas avec le conseil. Quelques semaines plus tard, dans un autre emportement, Tyson a agressé deux automobilistes après avoir été impliqué dans un accident de voiture, à Maryland, qui a eu pour effet d’abimer sa Mercedes.

 

En Octobre 1998, Tyson eu de nouveau sa licence de boxeur. Tyson a ainsi effectué son retour sur le ring, que quelques mois avant qu’il eut plaidé une non-contestation sur ses attaques à l’endroit des automobilistes, à Maryland. Le juge a condamné Tyson à deux années d’emprisonnement pour agression, mais Tyson n’a eu qu’à purger une année derrière les barreaux, et aussi à verser une amende de 5 000 $ en plus d’avoir à effectuer 200 heures de travaux communautaire. Tyson a été libéré après neuf mois incarcération, pour immédiatement mettre les pieds sur le ring.

 

Les prochaines années de Tyson ont aussi été entachées de multiples accusations de violence physique, d’harcèlement sexuel et d’incidents en public. Ensuite, à l’an 2000, des tests aléatoires de dépistage de drogues ont révélé que Tyson avait fumé de la marijuana. Les résultats ont incité les fonctionnaires de la boxe à pénaliser Tyson en substituant sa victoire (acquise au défend du Polonais Andrew Golota) pour une défaite.

 

Son prochain combat hautement médiatisé fut en 2002, contre le champion WBC, IBF et IBO des Lourds, Lennox Lewis. Tyson, une fois de plus, s’est battu en combat de championnat des lourds, et ce combat avait quelque chose de personnel. Tyson avait fait plusieurs remarques à Lewis avant le combat, en le menaçant notamment de « manger ses enfants ». Lors de la conférence de presse, en Janvier, les deux boxeurs ont été impliqués dans une bagarre, ce qui a presque mené à l’annulation du combat. Toutefois le combat a finalement été schedulé en Juin de la même année. Tyson a perdu l’affrontement par knockout, et cette défaite a signifié le déclin de la carrière de l’ex-champion. Après avoir perdu quelques autres combats de 2003 à 2005, Tyson a ainsi annoncé son retrait du ring.

 

 

Sa vie personnelle

Tyson a dû faire face à de nombreuses épreuves au cours de sa vie. Après six années de mariage, sa seconde femme, Monica Turner, a demandé un divorce en 2003 pour cause d’infidélité. Cette même année, il a déclaré faillite après avoir fait des dépenses exorbitantes, d’avoir été impliqué dans plusieurs procès en plus d’avoir fait de mauvais investissements. Ayant pour but de rembourser ses dettes, Tyson est remonté dans l’arène en livrant une série de combats d’exhibition.

 

Pour assumer les frais, le boxeur a aussi vendu son luxueux manoir à Farmington, au Connecticut, au rappeur 50 Cent pour un peu plus de 4 millions. Il a dû dormir quelques fois sur le canapé de ses amis et il a aussi dû dormir dans des refuges jusqu’au moment où il a atterri à Phoenix, en Arizona. À ce moment. En 2005, il a fait l’achat d’une maison évaluée à 2.1 millions $ à Paradise Valley qu’il a pu se payer en endossant des produits et en faisant des exhibitions de boxe.

 

Mais la tendance de Tyson de faire le party allait jouer contre lui une fois de plus tard en 2006. Tyson a été arrêté à Scottsdate, en Arizona après avoir qu’être rentré en collision avec un véhicule utilitaire sport de police. Soupçonné d’avoir conduit tout en étant intoxiqué, la police a arrêté Tyson et s’est mise à fouiller sa voiture. Durant cette fouille, la police a découvert de la cocaïne et d’autres types de drogues à l’intérieur du véhicule. Le 24 Septembre 2007, Mike Tyson a plaidé coupable à une possession de narcotiques et d’avoir conduit sous l’emprise de ces drogues. Il a reçu une sentence de 24 heures en prison, 360 heures de travaux communautaire et trois années de probation.

 

La vie de Tyson s’est donc adoucie au cours des années qui ont suivie, et le boxeur a commencé à devenir sobre en allant chercher de l’aide dans des groupes d’alcoolique et de narcotique anonyme. Mais en 2009, Tyson a eu un autre coup dur alors que sa fille de 4 ans, Exodus, s’est accidentellement étranglée elle-même avec le câble d’un tapis à roulant dans la maison de sa mère à Phoenix. Cette tragédie a marqué une autre période noire de la vie troublée de Tyson.

 

En tout, Tyson est le père de sept enfants portant les noms de Gena, Rayna, Amir, D’Amato Kilrain, Mikey Lorma, Miguel Leon et Exodus. Ses enfants proviennent de diverses femmes dont certaines d’entre elles sont demeurés anonyme auprès des médias.

 

 

Son héritage

En 1998, sur l’une des publications de The Ring (The Greatest Heavyweight of All-Time) le magazine a classé Tyson au 14e rang. Malgré le fait qu’il a face aux critiques quant au manque d’opposition durant son règne de champion invaincu, la puissance destructive de Tyson et son côté intimidant ont fait de lui, l’une des plus grandes attractions au box-office.

 

Selon Douglas Quenqua du New York Times, les années 90s ont débuté sous l’ère Tyson, qui étant considéré par plusieurs comme le dernier grand champion des lourds avant de perdre son titre contre le boxeur méconnu qu’a été Buster Douglas.

 

Sept années plus tard, Tyson a mordu l’oreille d’Evander Holyfield dans un combat de championnat des lourds, un moment qui reste dégradant pour le sport de la boxe.

 

Sur la liste de Ring Magazine publiée en 2002 sur les 80 meilleurs boxeurs à avoir évolué au cours des 80 dernières années, Tyson a été classé au 72e rang. Il a aussi été classé 16e échelon par Ring Magazine sur la liste des 100 meilleurs puncheurs de tous les temps.

 

Le 12 Juin 2011, Tyson a été introduit au Temple de la renommée aux côtés du légendaire champion mexicain, Julio Cesar Chavez, du champion des poids super-légers, Kostya Tszyu et de l’illustre acteur américain Sylvester Stallone.

Phil

Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.
Phil


About Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.