Saunders : « Lemieux ne fait pas partie de l’élite – Il est un boxeur de huit rounds ! »

Le champion WBO des poids moyens, le Britannique Billy Joe Saunders, se dit être en pleine confiance de pouvoir vaincre décisivement l’ex-champion IBF des 160 lbs et fier représentant du Québec, David Lemieux.

 

Saunders (25-0-0, 12 KOs) vs. Lemieux (38-3-0, 33 KOs) aura lieu le 16 Décembre prochain, à la Place Bell, dans la ville de Laval. HBO sera le diffuseur de cette carte.

Beaucoup d’adeptes attribuent au champion Saunders le rôle de négligé, eux qui s’appuient sur le fait que Lemieux est un dangereux puncheur.

 

Cela dit, Saunders n’est quant à lui pas du tout impressionné par les habiletés de Lemieux. Il croit avoir tout ce qu’il faut pour vaincre aisément le puncheur Québécois mais en même temps, Saunders reconnaît que Lemieux a des briques dans ses mains.

 

Le Britannique fait donc la promesse d’anéantir la mission de Lemieux – soit celle d’obtenir un lucratif combat contre la superstar Mexicaine, Canelo Alvarez. Lemieux et Canelo figure tous deux dans l’écurie de Golden Boy Promotions dont le CEO est Oscar De La Hoya.

« David Lemieux est un boxeur de huit rounds, » a déclaré Saunders au Journal de Montréal.

« Il n’est pas assez bon pour faire partie de l’élite de la division. Il a voulu grimper jusqu’au top, mais il a échoué. Il sait qu’il se doit de gagner notre combat pour revenir au top, mais ça ne va pas arriver. Tout le comme plan d’Oscar De La Hoya qui consiste à organiser un combat entre lui et Canelo Alvarez. »

« David est un gros sluggeur il n’y a pas de quoi en douter. Il va viser le knockout du premier jusqu’au douzième round contre moi. »

« Cependant, la boxe ce n’est pas juste une question de puissance. J’ai déjà été en mesure de frustrer d’aussi gros cogneurs que lui avec ma vitesse. Lemieux n’a jamais boxé sur les talons et c’est ce qu’il va contraint de faire le 16 Décembre. »

« S’il pense qu’il va devoir courir après moi pendant douze rounds, il se trompe. Je vais demeurer devant lui au centre du ring. »

« Je suis conscient de ce qui peut arriver, mais j’excelle dans l’art de gérer ma distance vis-à-vis mon opposant. Je sais que Lemieux aime bien boxer à courte distance. Et je dois ajouter qu’il n’a pas fait face à un gaucher depuis quatre années, ce qui pourrait être aussi un facteur. »

« En tant que champion, tu dois avoir confiance en tes moyens, mais aussi avoir un peu de crainte. C’est ce qui te permet de rester alerte. Si tu ne ressens pas cette petite dose de craintes, ça peut jouer contre toi. C’est ce qui te permet d’éviter les coups de puissance, » a expliqué Saunders.

Phil

Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.
Phil


About Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.