Schaefer : « Golovkin mérite un partage des revenus, Team Canelo sont injustes ! »

Alors que le CEO de Ringstar, Richard Schaefer, choisi en toute confiance la superstar Mexicaine, Saul « Canelo » Alvarez (48-1-1, 34 KOs), pour vaincre le champion des poids moyens WBA/WBC/IBO/IBF, Gennady « GGG » Golovkin (36-0-0, 33 KOs), en Septembre prochain, Schaefer croit aussi que le dur puncheur natif du Kazakhstan mérite un équitable partage des revenus.

 

Schaefer, lorsqu’il occupait la position de CEO pour Golden Boy Promotions, a fait la promotion de plusieurs combats de très grande importance pour Canelo (incluant des duels versus Shane Mosley, Floyd Mayweather Jr., Austin Trout). Schaefer a quitté Golden Boy en Juin 2014, soit un mois avant le duel qui a été schedulé entre Canelo vs. Lara.

 

L’un des plus gros problèmes pour la réalisation du combat Canelo vs. Golovkin, ce n’est pas le poids limite à respecter la veille du combat, mais plutôt l’argent.

 

Golovkin s’est fait offrir un montant fixe pour le combat. Il a évidemment rejeté l’offre proposée, puisqu’il veut un équitable partage des revenus.

 

Canelo et ceux qui gère sa carrière croient que Golovkin n’est pas une star établi sur pay-per-view et que son pouvoir d’attraction est moindre par rapport à celui de Canelo.

Schaefer s’y connait fort bien pour gérer les négociations sur par-per-view. Il voit Golovkin comme l’un des plus gros noms du sport et il a affirmé que le champion des poids moyens se doit d’être traité équitablement à la table des négociations en recevant un juste partage des revenus.

 

Il a prédit que ce pay-per-view devrait surpasser la barre des 1 million d’acheteurs – ce qui est bien au-delà des chiffres de PPV établi par Canelo lors de ses récentes victoires sur Amir Khan et Liam Smith.

« Ça prend deux boxeurs pour danser. Le dernier pay-per-view de Canelo n’a pas été une énorme réussite. »

« Je pense que Canelo est aujourd’hui l’un des noms les plus reconnus dans le sport. Golovkin est un gros nom. »

« Il s’agit de l’une de ces confrontations où les deux boxeurs en découdront l’un contre l’autre. Que l’un d’entre eux soit quelque peu une plus grande attraction, n’importe que peu. Parce que (un + un) ne fait pas toujours deux. Le résultat peut donner trois, quatre ou cinq. Or dans ce cas, cela équivaut à plus d’un million sur pay-per-view, » a expliqué Schaefer.

« Je pense qu’il doit avoir un partage où ils se doivent de prendre en considération la réelle valeur de Golovkin et que celui-ci puisse recevoir plus qu’un montant fixe. Je pense que ce serait un point positif à tenir en considération »

« Mais la vérité a été dite, Canelo est le plus gros nom et la plus grande star. La situation ne repose pas sur lequel des deux est perçu comme le meilleur, mais plutôt sur qui entre les deux est la plus grande star. Est-ce que Canelo mérite la plus grande part des revenus ? Bien sûr qu’il mérite la plus grande part, mais tu dois traiter ton rival comme il se doit et lui donner sa juste part ; peut-être un pourcentage sur les revenus obtenus d’un certain nombre de foyers (sur PPV), » a enfin affirme Schaefer.

Phil

Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.
Phil


About Phil

Philippe Chicoine a œuvré en tant que boxeur amateur en représentant la province du Québec vers la fin des années 90’s. À son deuxième combat amateur, son équipe de boxe olympique lui remit le trophée du boxeur le plus prometteur. Il a aussi participé au tournoi olympique des Gants d’Argent.