Lorsque Bermane Stiverne (25-2-1, 21 KOs) s’est fait ravir son titre mondial WBC des mains de Deontay Wilder (38-0-0, 37 KOs), en Janvier 2015, ce combat n’avait été très compétitif. Après cette performance, Wilder a depuis aligné cinq victoires (tous par knockout), alors que Stiverne n’a pas été très actif, lui qui n’a livré qu’un seul combat au cours des 24 derniers mois.

 

En dépit de son inactivité, Stiverne a toutefois été en mesure d’occuper la position d’aspirant obligatoire au titre WBC ; le seul motif valable qui lui a permis d’obtenir ce rematch pour le titre mondial, le 4 Novembre prochain.

Quant à lui, Wilder a lui été très clair a l’effet qu’il balayait du revers de la main l’idée d’affronter à nouveau Stiverne, et d’ailleurs plusieurs fans abondaient dans le même sens en sachant que le premier duel entre les deux n’a pas été vraiment compétitif.

 

Stiverne comprend la nature de ces critiques, mais il a insisté à l’effet que les choses seront bien différentes lors du deuxième affrontement :

« Écoutez, tout ce que je peux dire, c’est que leurs opinions ne sont basées que sur le premier combat, et il n’y a rien à dire à propos du premier combat. Il y a un passé mais il y a aussi le moment présent. Fiez-vous au combat du 4 Novembre !, » a dit Stiverne.

 

Le manque de compétitivité dans le premier duel est la raison principale invoquée par Wilder du fait qu’il n’a affiché aucun intérêt pour ce rematch. Mais Stiverne, cependant, croit qu’il y a une autre raison pour laquelle Wilder ne veut pas à nouveau l’affronter.

 

Sur un total de 38 combats pros de Wilder, Stiverne est le seul boxeur à s’être rendu jusqu’au dernier son de la cloche dans leur combat. Stiverne est donc persuadé que le fait qu’il a pu encaisser les coups de puissance de Wilder est la grande raison pour laquelle le boxeur d’Alabama est réticent de s’aventurer contre lui dans un rematch :

« Il n’a pas voulu le rematch parce qu’il a peur de moi ! Il sait ce qu’il l’attend ! Toutes les frappes qu’il a lancées, je me nourris de cela comme quand je prends mon petit-déjeuner ! »

« Avoir été dans les souliers de Wilder, je n’aurais pas voulu de ce combat moi non plus. Tout comme lorsque j’ai affronté Arreola pour une seconde fois. Je l’ai vaincu mais je ne tenais pas à l’affronter à nouveau. Il (Wilder) est un boxeur très solide, mais la situation est différente. Il aura un boxeur différent devant lui, » a dit Stiverne via BoxingScene.com.

 

Wilder vs. Stiverne 2 aura lieu le 4 Novembre, au Barclays Center, à Brooklyn, New York. Cet événement sera diffusé par le réseau Showtime en Amérique.