Georges St-Pierre n’a fait que cimenter sa place parmi la courte liste des meilleurs combattants des MMA de tous les temps.

 

Ce Samedi soir, à l’UFC 217, l’ex-champion des poids mi-moyens (170 lbs) de l’UFC est retourné dans l’Octogone pour la première fois après une pause de quatre années et il a offert toute une prestation devant Michael Bisping, vainqueur par soumission sur le Britannique, ce qui fait maintenant de lui le nouveau champion des poids moyens (185 lbs).

Le moment de l’arrêt du combat par soumission, au Madison Square Garden, a été à 4:23 du 3e round, alors que St-Pierre (26-2) est devenu seulement le quatrième combattant de l’histoire de l’UFC à avoir détenu un titre de championnat dans deux divisions de poids différentes :

« Je n’ai pas de mots qui me viennent dans la bouche présentement, » a dit St-Pierre qui vient de se mériter une treizième victoire consécutive.

« C’est un rêve qui devient une réalité, les gars. Un gros merci pour votre support, c’est mon rêve qui devient une réalité. »

 

St-Pierre s’est présenté dans l’Octogone en parfaite condition et il a débuté le combat en force au 1er round. Avec Bisping qui était passablement sur la défensive au 1er round par respect pour la lutte du Québécois, St-Pierre a porté quelques solides jabs en plus d’avoir réussi un amené au sol tard en fin de round.

 

Mais au 2e round, le vent a tourné. GSP a même montré quelques signes d’épuisement pendant que Bisping trouvait son rythme, lui qui a placé les meilleurs coups dont une percutante droite :

« Il m’a fait très mal, » a dit St-Pierre. « Deux fois, je n’ai pas voulu le laisser paraître, mais man, je ne voudrais pas refaire ce combat à nouveau. »

 

Tard au 3e round, en position debout (après un amené au sol de St-Pierre au début du round), St-Pierre a touché durement Bisping avec un compact crochet de gauche qui a fait crouler au sol Bisping. GSP s’est alors aussitôt rué sur son rival en difficulté en le bombardant de coups de coude, avant de finir Bisping par soumission grâce à un étranglement arrière. En voyant que Bisping était sur le point de perdre conscience, l’arbitre a mis un terme au combat.

 

Avec cette victoire, St-Pierre s’est joint au groupe sélect des combattants Randy Couture, B.J. Penn et Conor McGregor, en devenant champion dans une deuxième division de poids. Quant à ses plans futurs, GSP prendra le temps qu’il faut pour considérer le tout :

« Ceci n’est pas vraiment mon vrai poids, vous comprenez ? Je l’ai fait pour le challenge, » a dit St-Pierre.

 

Avec cette victoire, la légende GSP vient d’égaler le record de Bisping pour le nombre de victoire à l’UFC avec 20.