BOSTON – Francis Ngannou compte s’assurer que Stipe Miocic ne puisse pas faire l’histoire, Samedi soir.

 

Et s’il accomplit sa mission, Ngannou (11-1) se dit être convaincu qu’il n’aura pas à accorder un rematch immédiat à Miocic (17-2).

 

Ngannou va challenger Miocic pour le titre des lourds à l’UFC 220, dans le combat principal, qui aura lieu au TD Garden, à Boston. La carte principale inclut deux combats de championnat qui seront à l’affiche sur pay-per-view (PPV) :

« À combien se chiffre le nombre d’aspirants dans la division présentement qui veulent obtenir leur chance pour le titre ? » a questionné Ngannou, ce Mercredi, après sa séance d’entraînement à Boston.

« Alors je ne crois pas qu’immédiatement, ils vont donner un rematch à quelqu’un qui vient tout juste d’être défait. Mais s’il en est ainsi, je compte affronter n’importe qui. Ce n’est pas moi qui a un choix à faire – Je suis ouvert à combattre quiconque. Peu importe. Mais je ne pense pas qu’il (Miocic) occupera le statut de premier aspirant, si je parviens à le battre. »

« Si j’étais dans la peau de Stipe, je serais effrayé à propos de ce qui va advenir Samedi soir, » a dit Ngannou via MMAjunkie. « C’est un énorme challenge ! – un challenge comme il n’a jamais eu ! »

« Je ne veux pas me rendre jusqu’au 5e round mais si le combat se rend jusque-là, je serai prêt pour ça. Je me suis entrainé pour cinq rounds. Mais je n’envisage pas de faire cinq rounds. Cela ne fait pas partie de mon plan de match. Mon plan de match consiste à mettre fin au combat rapidement, et de retourner aussitôt chez moi – Et peut-être fêter le tout ! ».