Francis Ngannou a dit que son ancien coach, Fernand Lopez, a toujours voulu devenir célèbre, ce qui a ultimement mené à leur rupture.

Le champion des lourds de l’UFC, Ngannou (16-3), a débuté sa carrière de MMA au MMA Factory, à Paris, et donc Lopez est responsable d’une grande part de ses succès.

Mais il y a finalement eu rupture entre la paire, ce qui a incité Ngannou à se joindre au Gym Xtreme Couture, à Las Vegas.

Lopez a cité ses problèmes avec l’égo de Ngannou (16-3) et son refus de l’écouter après que le Camerounais eût aligné deux douloureuses défaites ; la première face au champion Stipe Miocic (20-4), et la seconde face au challenger Derrick Lewis (25-8), ce qui a eu pour effet de déclencher un conflit entre la paire.

Quoique Lopez a insisté qu’il n’y a rien de personnel entre lui et son ancien élève, Ngannou a affirmé que tout ce dont Lopez a toujours voulu, c’est d’avoir l’attention lorsqu’il a été interrogé à propos de l’émergence de leurs problèmes :

« Le problème de Fernand est qu’il veut devenir célèbre !, » a tout d’abord dit Ngannou dans une interview via GQ.

« Je ne peux pas compter toutes les fois où nous avons dû argumenter à propos du fait qu’il a pensé que je prends toute la place sous les projecteurs ! »

« Bro, qu’est-ce que tu veux ? Si tu veux être sous le feu des projecteurs, tu sais où ils sont. Et c’est à l’intérieur de l’Octogone, mais pas sur les côtés ! Et tu choisis d’être à côté. Je ne sais pas quoi faire pour qu’il devienne célèbre. »

Leur relation fait les manchettes dû à la montée d’un autre combattant qui s’entraîne au MMA Factory, le Français Ciryl Gane (10-0), qui a capturé le titre intérim des lourds en stoppant Derrick Lewis, à l’UFC 265.

Ceci met donc la table pour un matchup très attendu entre les deux ex-partenaires d’entraînement et ex-compatriotes Français, alors que Dana White a mentionné qu’il n’existe pas de meilleurs scénarios envisageables.