Le Champion du monde Linéaire WBC des Mi-Lourds Adonis Stevenson (23-1, 20 KO) a été crédité d’une victoire par abandon au 6e round contre son aspirant obligatoire au titre, soit le Britannique Tony Bellew (20-2-1, 12 KO). Acculé dans un coin, l’Anglais natif de Liverpool, qui avait su se tirer d’affaire dans la majeure partie du combat, allait finalement craquer suite à une série d’effroyables gauches. Stevenson a procédé à sa deuxième défense de titre en l’espace de quelques mois. Rappelons, qu’il avait été couronné Champion Mondial au mois de juin suite à un retentissant knockout au 1er round au dépend de l’Américain Chad Dawson.

Tony Bellew

 

Bellew échoua donc dans sa seconde tentative de conquérir un titre majeur, alors qu’en Octobre 2011, il avait ultérieurement subi son premier échec contre son compatriote et ancien tenant du titre WBO, Nathan Cleverly (défaite majoritaire aux points).

Adonis-Stevenson-Tony-Bellew

Les deux premiers rounds ont été une partie d’échec. Bellew s’assurait d’avoir suffisamment d’espace pour manœuvrer tout en restreignant tant bien que mal les ouvertures en contre que Stevenson tentait de se créer. Alors que les deux boxeurs en vinrent aux coups à la fin du second engagement, Tony, atteint durement offrit dans la mesure du possible une réplique. Au 3e assaut, Bellew occasionna un saignement de nez au Champion gaucher. Cela sembla éveiller Stevenson. Avec Bellew dans les câbles, Adonis se mit à trouver ses repères, alors que quelques-uns de ses coups de puissance touchèrent leur but. À ce moment, l’aspirant montra ses premiers signes de vulnérabilité.

bellew-quebec-1

Au début du 4e engagement, la défensive de Bellew montra des failles, mais l’Anglais tenait son bout. Stevenson alla même au tapis, mais l’arbitre jugea qu’il s’agissait d’une perte d’équilibre. Alors que le combat regagna en intensité, Stevenson reprit le momentum du combat en touchant son rival avec une série de gauches, alors que la riposte de Bellew était plutôt timide.

stevenson-bellew-ko-2

À la 5e reprise, Bellew, sous pression, continuait par mesures préventives à retraiter en défensive, mais aussi peut-être pour tenter, sans signes apparents, de piéger Stevenson en contre-attaque. Trois gauches de Stevenson se frayèrent un chemin jusqu’au but, mais celui-ci alla ensuite céder un peu de terrain en encaissant une droite. Les deux boxeurs eurent par la suite quelques petits moments propres à eux.

stevenson-bellew-ko-4

Lors du 6e round, l’entraîneur d’Adonis, Sugar Hill, semblait un peu préoccupé par le manque apparent de focus de son protégé. Mais enfin, Superman, qui ne voulait pas prolonger sa journée de travail, toucha directement la cible avec sa gauche et l’arbitre, Griffin, après avoir décerné un compte de huit à l’aspirant, allait presque aussitôt mettre fin aux hostilités à 1:50 du 6e round. Stevenson prendra un peu de temps avant de considérer ses options.

stevenson-bellew-ko