Le CEO de Top Rank, Bob Arum, qui fait la co-promotion du champion du monde WBC des lourds, Tyson Fury, est confiant que son équipe va remporter le recours en justice intenté par Deontay Wilder.

En Février dernier, Fury (30-0-1, 21 KOs) a stoppé Wilder (42-1-1, 41 KOs), au 7e round, capturant ainsi le titre WBC, au MGM Grand, à Las Vegas.

Peu de temps après le combat, Wilder a exercé la clause de rematch prévu dans l’immédiat.

Le troisième combat devait se tenir lors d’une date, en Juillet, mais il a ensuite été reporté plusieurs fois dû à la pandémie de coronavirus.

Éventuellement, Fury et ses gestionnaires ont proclamé que la clause de rematch de Wilder a expiré, et ils ont opté pour aller dans une autre direction.

Wilder, croyant fermement que sa clause de rematch est toujours valide, a intenté un recours en justice pour faire valoir ses droits et les deux parties sont maintenant en médiation.

Arum s’attend à ce que son parti puisse avoir gain de cause en médiation :

« C’est une chose de présenter une réclamation et une autre chose d’obtenir gain de cause. Je crois que Wilder n’a plus le droit d’obtenir un troisième combat, et par conséquent sa demande sera rejetée. Mais je ne peux pas les empêcher de penser autrement, et donc qu’ils aient recours à la justice, » a dit Arum à Marc Garford via Betway Insider blog.

« Le contrat dit que les droits de Wilder ont expiré à la fin Octobre, et je crois réellement que le contrat montre clairement que Wilder ne peut pas réclamer un troisième combat. Wilder a eu une intervention chirurgicale et cela a été pris en compte dans le contrat ; un délai de 90 jours à partir de la date proposée pour le rematch, en Juillet, et cela a expiré. »

« Mais je pense que nous allons avoir une résolution, le 12 Décembre. Si Joshua perd et qu’il n’est pas disponible, j’ai eu une discussion avec Tyson à savoir s’il va prendre le combat avec Wilder. »

En ce moment, le recours en justice est en attente jusqu’à ce que les deux parties aient le résultat du combat, Samedi prochain, entre le champion IBF, IBO, WBA, WBO des lourds, Anthony Joshua (23-1-0, 21 KOs), et son challenger Kubrat Pulev (28-1-0, 14 KOs) :

« C’est en attente, nous allons voir ce qui va survenir avec Pulev. Si Pulev bat Joshua, il n’y aura pas de combat entre Joshua et Tyson Fury puisque Joshua a une clause de rematch. En ce moment, Fury regarde pour des opposants et je pense que le meilleur opposant disponible serait Wilder, » a ensuite dit Arum.

« Mais ce sera à Fury de décider. Wilder a dit des choses étranges, des choses qui ne font pas de sens comme le fait Trump. Il a l’air de Donald Trump ! Fury s’est senti offusqué et c’est légitime. Si Joshua n’est pas disponible, Fury aura à décider s’il va ignorer les remarques et prendre le combat avec Wilder, tout dépend de Tyson Fury. »