Il nous apparait que Conor McGregor va attendre jusqu’à l’année 2021 avant de disputer son prochain combat à l’UFC.

Ce Mercredi, le président de l’UFC, Dana White, avait dit via ESPN, son partenaire diffuseur, ne pas être en mesure de donner une date à McGregor pour combattre en 2020, comme ce dernier l’avait voulu pour un potentiel rematch avec Dustin Poirier.

Au lieu de cela, l’UFC a offert à McGregor de prendre part à un événement le 23 Janvier ; une offre à prendre ou à laisser :

« Nous lui avons offert un combat. Nous lui avons donné sa propre date, » a dit White Mercredi.

« Nous n’avons pas une date pour lui cette année. Nous avons tout établi pour la prochaine année, avec les champions du monde qui vont se battre pour des titres. Il dit vouloir combattre Dustin Poirier apparemment, alors nous avons rejoint notre partenaire diffuseur ESPN, et nous avons pour lui sa propre date. Nous lui avons offert Dustin Poirier pour le 23 Janvier. Il aura à nous répondre par oui ou par non. »

La réponse apparemment est « oui », alors que McGregor s’est servi des médias sociaux, tard mercredi, en disant accepter. McGregor aimerait que le combat puisse se faire au AT&T Stadium, à Arlington, Texas, le stade des Cowboys de Dallas :

« J’accepte, le 23 Janvier ça aura lieu. Mon but est de voir ce combat se tenir au Cowboy stadium. Proper Style ! Jerry Jones est un ami et le stade peut accueillir une foule. Je vais être prêt pour Texas et Texas sera prêt pour mes fans ! Ensuite Manny. »

Déjà en ce moment, le club de la NFL des Cowboys de Dallas permet aux fans d’assister aux événements dans leur stade.

McGregor (22-4) avait affiché son intérêt de vouloir disputer trois combats en 2020. Or, la pandémie de coronavirus est cependant venue compliquer ces plans.

La superstar de l’UFC avait auparavant dit qu’il allait accepter un rematch avec Poirier (26-6) sous la condition que le combat puisse se faire cette année. Mais McGregor a révisé sa manière de voir les choses, ce qui vraisemblablement fait grandement l’affaire du président de l’UFC, Dana White :

« Conor va revenir et il veut combattre Dustin, alors nous avons eu une rencontre et nous lui avons donné sa propre date. C’est le 23 Janvier. »