De plus en plus placé sous le feu des projecteurs, Khamzat Chimaev nous laisse voir qu’il est armé de confiance.

Le prétendant aux titres des poids mi-moyens et poids moyens s’est entretenu avec les médias à Abu Dhabi, ce Jeudi, et c’est sans surprise que les discussions ont porté sur le proche avenir du nouveau combattant étoile.

Après avoir remporté trois victoires en trois mois (incluant deux victoires obtenues avant la limite en l’espace de 10 jours), Chimaev (9-0) est rapidement devenu une attraction auprès des fans et médias, et attirer l’attention est vraisemblablement pour lui quelque chose qui lui plaît :

« Je ne sais pas, » a dit Chimaev questionné à savoir qui il va combattre prochainement.

« J’attends qu’on me trouve quelqu’un. Nous verrons ! »

« Plusieurs gars disent : « Il n’est pas un top 10 ! Personne ne sait qui il est ! » »

« Tout le monde parle à propos de moi, comment peuvent-ils dire que personne ne me connait ? Je pense qu’ils ont peur de moi, ce dont ils disent, c’est de la bullsh*t ! »

Chimaev a notamment dans sa mire le challenger au titre des poids mi-moyens qui s’est récemment joint à la division des poids moyens, Darren Till.

« The Gorilla » est une présence active sur les médias sociaux, et le fait que Till a récemment défié certains combattants dont Chimaev en a fait sourciller plusieurs.

Et il n’est pas étonnant que Chimaev se dit confiant de pouvoir le battre :

« Non, pourquoi devrais-je être surpris ?, » a dit Chimaev.

« Le gars est bon, mais il n’a pas mon niveau. Je vais le descendre ! Je vais l’éclater ! »

« Je lui ai dit : Viens à Abu Dhabi ! Je t’attends !, » a ajouté Chimaev en référence à un échange de mots qu’il a eu avec Till.

Un autre ex-challenger au titre qui fait l’objet de discussions pour un combat avec Chimaev est le spécialiste de jiu-jitsu Brésilien, Demian Maia. Maia a compétitionné à l’UFC chez les poids moyens et poids mi-moyens, et il a disputé quatre fois plus de combats que Chimaev.

Le président de l’UFC, Dana White, a émis l’idée de faire un combat Chimaev vs. Maia dans un événement sur Fight Island, mais le matchup n’a jamais été officiellement annoncé, et il n’est toujours pas clair à savoir s’il envisage toujours cette possibilité. Si le combat se fait, Chimaev verrait cela comme une opportunité d’élever son jeu d’un cran en jiu-jitsu :

« Je veux un combat avec Demian Maia, » a dit Chimaev.

« Peut-être que je vais l’étrangler et recevoir la ceinture noire, vous verrons. S’il veut combattre avec moi, je suis prêt ! »

Chimaev a déclaré être confortable à l’idée de combattre soit chez les poids moyens ou poids mi-moyens, et que sa nouvelle notoriété n’a nullement affecté son ardeur à l’entraînement. Cependant, il apprécie prendre des photos avec les fans, voyant tout cela comme de « la bonne énergie ».

D’autres opposants potentiels sont l’ex-champion de poids moyens, Chris Weidman, et le vétéran poids mi-moyens, Neil Magny. Peu importe l’identité de son prochain rival, Chimaev est certain de pouvoir obtenir sa chance pour le titre de l’UFC dans un proche futur, que ce soit cette année ou en 2021 :

« Pour moi, ça n’a pas d’importance, » a dit Chimaev.

« Je veux combattre. J’aime combattre. La ceinture s’en vient ! Qu’est-ce qu’ils vont faire ? Je finis tous mes opposants ! Ils vont devoir me donner la ceinture ! »

Quant à déterminer quel champion il préférerait affronter entre le tenant du titre des poids mi-moyens Kamaru Usman et le champion des poids moyens, Israel Adesanya, Chimaev se dit ouvert à toute option :

« Ça n’a pas d’importance, » a dit Chimaev.

« J’y mets tous les efforts dans le Gym. Je suis prêt pour n’importe qui ! »