John Fury, le père du champion WBC des lourds, Tyson Fury, a fortement critiqué Deontay Wilder, pour toutes les déclarations faites par le puncheur Américain au cours des derniers mois.

Plus tôt, en Février 2020, Tyson Fury (30-0-1, 21 KOs) a dominé et stoppé Wilder (42-1-1, 41 KOs), au 7e round, capturant ainsi le titre WBC des lourds, au MGM Grand, à Las Vegas.

Wilder a ensuite voulu exercer sa clause de rematch immédiate.

Mais le troisième combat n’a jamais eu lieu. Il a été reporté plusieurs fois dû à la pandémie de coronavirus.

Fury et ses gestionnaires croient que la clause de rematch a expiré ; une position que Wilder a légalement contestée.

Durant diverses interviews, Wilder a fait plusieurs allégations contre Tyson Fury, affirmant que le colosse poids lourd Britannique invaincu a chargé ses gants avec un poids de la taille d’un œuf.

Wilder s’est plus tard séparé d’avec son entraîneur Mark Breland. Il a allégué que Breland a mis une substance dans son eau, et que ce dernier a travaillé en tant qu’agent double.

Breland est celui qui a été principalement responsable d’avoir stoppé le combat Wilder vs. Fury. Il a cru que Wilder prenait trop de coups, ce qui explique sa décision d’avoir lancé la serviette.

John Fury a vivement réagi lorsqu’il a été interrogé sur ce qu’il pense des affirmations de Wilder :

« Ce dont tu te dois de faire Deontay Wilder est de faire face à la situation comme un homme. Grossis ta paire de couilles fiston, et comprend que tu aurais pu être battu à mort et apprend à vivre avec cela. Il a fait de sa bouche un cul dans l’absolu, tout le monde en boxe est en train de rire de lui. Tout le monde rie de lui ! Ce dont il veut, c’est de recevoir adéquatement un punch dans sa gueule ! Vous savez, bottez-le tout comme l’on fait au football !, » a tout d’abord dit John Fury via IFL TV.

« Est-ce qu’il veut mourir dans le ring, cet idiot ? Ils disent qu’ils veulent mourir dans un match de boxe, qu’ils veulent se départir de leur bouclier … Bullsh** ! Tu veux mourir dans un match de boxe ! … Tu es idiot, as-tu une famille ? »

« Terrible ce qu’il a fait à Mark Breland. Dégoûtant ! Mark Breland peut obtenir un travail avec nous à n’importe quel moment quand il le voudra. Il n’a qu’à nous donner un coup de fil. Je suis sûr qu’il y a une place pour Mark Breland. Il a été un très grand champion, il est un grand entraîneur, un grand cerveau. Il a sauvé sa vie. Il n’aurait dû pas le faire. Il aurait dû laisser Tyson le tuer carrément ! Tu aurais dû jamais dire cette bullsh** ! Tête de m*rde ! »