Le combat pour le titre mondial WBC des lourds entre Tyson Fury et Deontay Wilder, qui devait avoir lieu le 24 Juillet, a été reporté au 9 Octobre à Las Vegas du fait qu’il y a eu une épidémie de Covid-19 dans le camp d’entraînement du Britannique.

L’équipe de Deontay Wilder croit définitivement que le puncheur Américain va reprendre son titre WBC des lourds en enregistrant un knockout destructeur sur Tyson Fury.

Les deux combattants vont disputer leur trilogie à l’automne.

Wilder (42-1-1, 41 KOs), qui est natif de Tuscaloosa en Alabama, a été stoppé par Fury (30-0-1, 21 KOs), au 7e round de leur rematch pour le titre mondial WBC, en Février 2020.

Cependant, le co-manager de Wilder, Shelly Finkel s’attend à ce que « the Bronze Bomber » puisse venger sa défaite en remportant une victoire nette :

« Je crois fermement que Deontay va se réapproprier son titre en mettant knockout Tyson Fury, » a dit Finkel via Sky Sports.

Wilder a apporté des modifications dans la composition de son équipe avec l’ajout de Malik Scott qui en tant qu’entraîneur en chef a élaboré une tactique pour profiter des aspects où Fury est vulnérable :

« Ils ont chacun de la puissance pour se faire mal, » a dit Scott.

« La différence est que Deontay a la puissance pour le mettre knockout ! »

« Fury est invaincu mais il est vulnérable. »

« Il est un combattant invaincu mais il est battable. Il te donne l’opportunité de le frapper. »

« C’est notre travail de tirer avantage de ces opportunités. Je crois que Deontay peut le faire, et je crois qu’il va mettre Fury knockout dans la trilogie, » a dit Scott.