Joe Joyce pourrait être ciblé par Tony Yoka dans un rematch de la finale des Jeux Olympiques de 2016 tenu chez les poids super-lourds, a dit le promoteur Bob Arum via Sky Sports.

Yoka avait remporté la finale Olympique aux points face à Joyce, devenant ainsi médaillé d’or des Jeux.

Les deux pugilistes qui ont depuis cheminé chez les pros sont devenus de sérieux prétendants aux titres mondiaux des lourds.

Beaucoup d’action est à prévoir dans la division reine alors que le champion unifié des lourds, le Britannique Anthony Joshua (24-1-0, 22 KOs), se prépare pour défendre ses titres IBF, WBA et WBO face à l’Ukrainien Oleksandr Usyk (18-0-0, 13 KOs), le 25 Septembre, tandis que la trilogie entre Tyson Fury (30-0-1, 21 KOs) et Deontay Wilder (42-1-1, 41 KOs) a été reporté au 9 Octobre.

Yoka est promu par la tête dirigeante de Top Rank, Bob Arum, qui espère éventuellement voir une confrontation chez les lourds entre les deux talentueux poids lourds, Yoka et Joyce, en sol Anglais :

« Nous avons des gars comme Tony Yoka qui s’en viennent et qui pourraient possiblement combattre Joe Joyce, » a récemment dit Arum via Sky Sports.

Joyce (12-0-0, 11 KOs) sera opposé au vétéran boxeur Franco-Camerounais Carlos Takam (39-5-1, 28 KOs), le 24 Juillet, sachant qu’une victoire lui permettrait éventuellement d’occuper la position de challenger obligatoire au titre WBO de Joshua.

Joyce est aussi en ce moment classé aspirant #6 par le WBC et aspirant #9 par l’IBF.

Le prétendant aux titres des lourds, Joyce, revient d’une victoire significative obtenue face à son compatriote Daniel Dubois, mais Yoka s’est lui aussi illustré chez les pros, lui qui veut également obtenir sa chance de disputer un combat pour un titre mondial, et il se pourrait que ce soit contre Joyce.

Yoka (10-0-0, 8 KOs) a remporté la médaille d’or aux Jeux Olympiques de 2016 à Rio ; le même exploit réalisé quatre années plus tôt par Anthony Joshua.

Yoka est classé aspirant #6 par l’IBF, aspirant #12 par le WBC et aspirant #15 par la WBO.

Tous ses combats se sont tenus chez lui en sol Français.