SSE Arena, Wembley, Londres – L’ex-champion du monde incontesté des poids lourds-légers, Oleksandr Usyk (18-0-0, 13 KOs), a poursuivi sa route vers un combat de championnat du monde chez les lourds alors qu’il a défait Dereck Chisora (32-10-0, 23 KOs) par décision unanime.

Les juges du combat ont remis des cartes de pointage de 117-112, 115-113, 115-113.

Chisora a débuté le combat en force, alors qu’il traqué et porté des dures frappes sur Usyk qui a dû se servir du ring en entier pour se créer de l’espace. Chisora a donc placé quelques bons coups mais Usyk les a bien pris.

Même dénouement au 2e round. Usyk a atteint quelques fois la cible, mais c’est Chisora qui a semblé faire plus de dommages.

Au 3e round, Usyk a commencé à être efficace dans le ring en ciblant la tête et le corps de Chisora.

Le 4e assaut a été âprement disputé avec les deux boxeurs qui ont connu de bons moments dans un round rempli d’action.

Usyk a fait usage de déplacements et il a bien boxé, au 5e round, plaçant de solides coups sur Chisora.

Le 6e engagement a été serré, avec Chisora qui a forcé l’action, et Usyk qui a davantage atteint la cible avec des contres.

Chisora a ralenti son rythme à la 7e reprise, alors que Usyk incisif a mis en difficulté Chisora dans les derniers moments du round.

Usyk a dominé l’action au 8e round, alors que Chisora à court d’énergie avait ralenti et semblait exténué.

Chisora a cependant eu un regain d’énergie au 9e round, avec Usyk qui s’est servi de sa mobilité tout en lançant des contres. Vers la fin du round, Chisora a commencé à laisser aller ses mains.

Le 10e assaut a eu l’allure d’une dure bataille alors que Chisora a forcé Usyk à le confronter. Les deux combattants ont eu leurs moments encourageants, mais Usyk a semblé porter les meilleurs coups. Usyk est donc sorti en force au 10e round, alors qu’il a poussé Chisora tout en travaillant son rival. Chisora a porté des coups au corps il a semblé prendre l’ascendant sur Usyk, mais éventuellement il est devenu réellement épuisé et il en a payé le prix.

Chisora a continué à travailler durement à la 12e reprise, mais Usyk a été mieux servi par sa vitesse, sa mobilité et sa science de boxe.