Le champion du monde WBC des lourds, Tyson Fury, a regardé avec intérêt le deuxième combat chez les lourds du boxeur Ukrainien Oleksandr Usyk, qui a eu lieu, il y a de cela deux semaines, face au vétéran pugiliste Dereck Chisora.

Avant d’être devenu pour la première fois champion du monde, Fury (30-0-1, 21 KOs) a battu sans problèmes Chisora à deux reprises.

Usyk (18-0-0, 13 KOs) a quant à lui disputé un combat plus difficile que prévu, lors de sa victoire obtenue aux points sur Chisora (32-10-0, 23 KOs), dans un duel de douze rounds.

Par le passé, Usyk, qui était un poids lourd-léger, a unifié en entier les titres de la catégorie, en 2018.

Le combattant Ukrainien a ensuite effectué ses débuts chez les lourds à l’automne dernier, alors qu’il a stoppé un remplaçant de dernières minutes, Chazz Witherspoon. Même avec cette victoire par abandon, Usyk n’a pas été très impressionnant face à Witherspoon.

En se basant sur les récentes performances de Usyk, Fury ne croit pas que les poids lourds figurant dans le top 15 se font du souci à propos de combattre Usyk.

Usyk est le challenger obligatoire au titre WBO détenu par le champion du monde unifié, Anthony Joshua (23-1-0, 21 KOs).

Selon l’avis de Fury, un gros puncheur poids lourd pourrait causer beaucoup de dommages sur Usyk :

« Est-ce que nous avons vu le meilleur de Oleksandr Usyk ? Je ne suis pas sûr. Est-ce que nous avons vu la meilleure de version de Oleksandr Usyk chez les lourds ? Je ne sais pas !, » a dit tout d’abord Fury via Talk Sport.

« Mais en me basant sur cette performance, je peux dire qu’aucun top 15 chez les lourds se mettent à transpirer lorsque l’on nomme le nom de Oleksandr Usyk en ce moment, malheureusement. Personne d’entre nous le craint. C’est vraiment tout ce qu’il peut faire ? Tout le monde se dit : « D’où vient tout ce hype dont il est question ? » »

« Ceci est un autre jeu chez les poids lourds et la division des lourds n’est plus ce qu’elle était, il y a de cela des années, et Chisora est probablement le plus petit poids lourd ici. Pour être très honnête, je pense que si Usyk combat un puncheur poids lourd, il sera tout comme un agneau à abattre ! »