La tête dirigeante de Golden Boy Promotions, Oscar De La Hoya, compte jouer un rôle clé dans l’assemblage des pièces du casse-tête, lors de l’année 2021.

Depuis le 17 Octobre dernier, Teofimo Lopez trône au sommet de la division des poids légers. Lopez (16-0-0, 12 KOs) a unifié les titres IBF, WBO, WBA et WBC Franchise des 135 lbs en défaisant l’Ukrainien Vasyl Lomachenko (14-2-0, 10 KOs) par décision unanime, au MGM Grand, à Las Vegas.

Or, avant que Lopez ait à monter chez les 140 lbs, De La Hoya compte faire les démarches nécessaires pour opposer Lopez à l’une des plus grandes étoiles montantes du sport, Ryan Garcia (20-0-0, 17 KOs) :

« J’ai n’en peux plus d’attendre de faire dans le futur un combat entre Teofimo et Ryan Garcia. C’est le combat à faire ! C’est fou puisque tout le monde suit Ryan Garcia. Imaginez cela ! »

« Mais Teofimo est très bon. Il est fantastique. Il va être vu comme un très grand champion au cours des nombreuses années à venir. Nous n’en pouvons plus d’attendre de faire ces gros combats, » a dit De La Hoya sur son compte Instragram.

« Vous savez … une chose à propos de moi est que j’aime bien faire en sorte que tous ces combats se fassent, et que les meilleurs boxeurs s’affrontent. J’ai la nette impression que Ryan Garcia veut cela aussi. Croyez-moi ! »

« Luke Campbell, le 5 Décembre, va lui donner un dur combat. Lorsque Garcia aura passé Campbell, il n’y aura pas de limites pour Ryan. Il est une superstar maintenant. Il va se mesurer aux meilleurs combattants. »

« Ryan versus Teo – Pourquoi pas ?, » a dit De La Hoya, avant d’ajouter que Gervonta Davis et Devin Haney sont les deux autres opposants ciblés dans un assez proche futur.

De La Hoya a aussi livré sa pensée sur le combat d’unification entre Lopez et Lomachenko, tenu le mois dernier, à Las Vegas :

« Ce fut un très bon combat. J’avais choisi Lomachenko pour l’emporter, juste à cause de son expérience, mais Teofimo a livré la marchandise, » a dit De La Hoya.

« Il a montré qu’il a du cœur. Il est tout un champion … Teofimo a prouvé qu’un bon gros gars va toujours battre un bon petit gars. C’est toujours cela qui se produit. »