Un combat se déroule sur un ring, mais pas que. Afin de faire bouillir les foules, les boxeurs et stars de la MMA n’ont de cesse de pimenter le combat de houleuses déclarations d’avant-match ou de petites piques bien senties à l’encontre de leur adversaire ou au contraire de compliments voire d’éloges afin de se débarrasser d’une trop grande pression et de la mettre sur les épaules de l’autre, désormais considéré comme favori. Et le très attendu affrontement entre Alexander Volkanovski et Brian Ortega, lors de l’UFC 266 qui aura lieu le 25 Septembre prochain et qui fait suite à un très bon UFC 265, ne fait bien sûr pas exception à la règle.

Mais ce match revêt avant tout un intérêt sportif puisqu’il s’agira d’un combat pour le titre de champion des poids plume, titre qui est pour l’instant propriété de Volkanovski depuis sa victoire face à Max Holloway en Décembre 2019. Ensuite, ce combat est attendu de très longue date puisqu’il était d’abord programmé pour le 27 Mars dernier mais, suite à un test positif au Covid de Volkanovski, la rencontre a été annulée et donc reportée à Septembre, où Ortega pourra enfin tenter de ravir la couronne à Volkanovski, 6 mois après la date prévue initialement. L’issue de ce combat est en tout cas incertaine même si Volkanovski semble avoir les faveurs des bookmakers, Joabet proposant ainsi une cote de 1,54 en faveur de l’Australien contre 2,23 pour Ortega.

Cet avantage des pronostics s’explique essentiellement du fait que Volkanovski soit toujours invaincu en UFC, avec 9 victoires pour aucune défaite, et que sa dernière et unique défaite en compétition remonte au 10 Mai 2013 et un KO en Australian Fighting Championship. En effet, le combattant aux origines macédoniennes et grecques est né en Australie et c’est là qu’il a fait ses premières gammes, remportant même un titre en lutte gréco-romaine dès l’âge de 12 ans. Il s’est ensuite mis au rugby, Australie oblige, et est devenu un très bon joueur, remportant là-aussi plusieurs titres avec son équipe des Gorilles de Warilla dans une ligue semi-professionnelle. A l’époque, il pesait 97 kilos, bien loin d’être un poids plume donc. Il a ensuite lâché le rugby pour se concentrer uniquement au combat, d’abord au sein du championnat australien avant de rejoindre l’UFC en Novembre 2016. Il n’a donc jamais perdu depuis, sauf du poids puisqu’il pèse désormais mois de 66 kilos. Au total, Volkanovski compte 22 victoires dont 11 KO pour 1 seule défaite.

De son côté, Brian Ortega présente un bilan légèrement moins parfait que l’Australien mais son bilan total est tout de même plus qu’honorable avec 15 victoires dont 3 par KO pour aussi 1 seule défaite, mais celle-ci était en UFC lors de sa première tentative de rafler le titre de champion des poids plume face à Max Holloway en Décembre 2018. Depuis cette défaite, il n’a participé qu’à un seul combat et une belle victoire face au Coréen Chan Sung Jung en Décembre 2020. L’Américain aux origines mexicaines est entré en UFC deux ans plus tôt que Volkanovski et son bilan y est de 7 victoires pour 1 défaite et 1 nul.

Alexander « The Great » Volkanovski et Brian « T-City » Ortega

Les deux combattants sont récemment apparus, dans l’idée aussi de promouvoir leur futur affrontement, lors de la 29ème saison de The Ultimate Fighter, où ils étaient les coaches de leurs équipes respectives, sans combattre eux-mêmes évidemment. Volkanovski a notamment critiqué l’attitude d’Ortega, lui reprochant des retards à l’entraînement ainsi qu’une certaine arrogance quand son équipe menait 4 à 0. Au final, c’est la team de Volkanovski qui s’est imposée en remportant les 7 combats suivants. Dans une récente interview conjointe sur ESPN, les deux sportifs ont également échangé quelques attaques verbales en fin d’émission alors que le reste du programme avait été relativement calme. De son côté, Brian Ortega a avoué dans une interview qu’il considérait Alex Volkanovski comme « le meilleur » et qu’il l’avait longuement étudié et se sentait prêt à pouvoir le battre.

Bref, tous les éléments sont réunis pour un beau combat entre Alexander « The Great » Volkanovski et Brian « T-City » Ortega afin de savoir si la couronne des poids plume changera de mains ou non. Le rendez-vous est pris pour le 25 Septembre prochain à la T-Mobile Arena de Las Vegas, en espérant qu’il n’y aura pas de nouveau délai supplémentaire après 6 longs mois d’attente.