Le champion unifié des lourds a dit qu’il va combattre Tyson Fury même s’il n’y a pas de ceinture à l’enjeu.

Anthony Joshua a étiqueté Tyson Fury comme l’un de ses ennemis, alors qu’il a averti le « Gypsy King » qu’il prévoit l’anéantir lorsqu’ils vont éventuellement s’affronter dans le ring.

Les deux rivaux de longue date qui évoluent dans la division des lourds devaient s’affronter en Arabie saoudite cette année, mais le plan a échoué alors que l’arbitrage a ordonné à Fury (30-0-1, 21 KOs) d’honorer la clause de rematch, et donc d’affronter Wilder (42-1-1, 41 KOs) dans une trilogie.

La trilogie Fury vs. Wilder a ensuite été reporté au 9 Octobre du fait que Fury a contracté la Covid-19.

De son côté, Joshua (24-1-0, 22 KOs) a maintenant un combat de fixé avec l’Ukrainien Oleksandr Usyk (18-0-0, 13 KOs), le 25 Septembre, au Tottenham Hotspur Stadium, à Londres.

Alors que Joshua pourrait perdre ses titres mondiaux WBA, IBF et WBO des lourds face à l’Ukrainien, considérant que Fury pourrait lui aussi perdre son titre mondial WBC, Joshua a révélé qu’il va éventuellement combattre son rival et compatriote Britannique, et ce même si aucun titre n’est à l’enjeu.

En parlant à Gary Neville, Joshua a dit :

« Sans aucune ceinture à l’enjeu ? J’en prends note ! Nous allons nous affronter, 100%, faisons le combat ! Je vais anéantir ce gars-là ! »

« Il (Fury) est un batailleur, pas vrai ? Quelle est la pire chose qui peut arriver ? C’est de se faire frapper. »

« Il pratique ce métier depuis des années. Cependant, ce dont je sais de mon côté, tout comme il en est pour mon équipe de management et mon promoteur, c’est que nous faisons tout ce dont nous pouvons pour que le combat ait lieu. »

« Aussi longtemps que je vais demeurer champion, je vais rivaliser avec n’importe qui ! »

Lorsque Joshua a été questionné à savoir s’il a du respect pour Fury, AJ a répondu :

« Ils sont tous mes ennemis en fin de compte. Mais je ne veux pas regarder quiconque dans mon industrie comme cela. Ils sont juste des gens que je dois combattre, mais j’aime bien Wladimir Klitschko, il est cool. »