Le CEO de Top Rank, Bob Arum, qui fait la co-promotion du champion du monde WBC des lourds, Tyson Fury (30-0-1, 21 KOs), dit qu’un potentiel combat d’unification avec le champion IBF, IBO, WBA, WBO des lourds, Anthony Joshua (24-1-0, 22 KOs), n’aura pas lieu en Juillet ou Août.

Il y a de cela quelques jours, Arum a expliqué à BoxingScene.com que le promoteur de Joshua, Eddie Hearn, prenait trop de temps pour sécuriser un accord finalisé en rapport avec une entente pour un site de combat.

Le combat a été ciblé pour avoir lieu en Arabie saoudite, tard en Juillet ou Août, alors que Hearn travaille pour une entente avec un site pour un montant rapporté de 150 millions $.

Mais au cours des récents jours, Arum et l’autre co-promoteur de Fury, Frank Warren, ont exprimé leur frustration concernant la réception d’un accord contraignant pour un site.

Arum a affirmé via BoxingScene qu’il n’a pas parlé à Hearn depuis Mardi dernier.

Alors que Hearn affirme qu’une entente est conclue et que seul un accord finalisé pour un site est en suspens, Arum affiche son désaccord.

Arum a dit qu’il y a d’autres problèmes, outre le site, et il croit fermement que cela pourrait prendre plusieurs mois pour régler le tout.

Et donc Fury, qui est inactif depuis Février 2020, veut aller de l’avant en se lançant dans un autre combat, cet été :

« Cela va prendre plusieurs mois pour les Saoudiens pour faire leur travail pour une entente d’une telle envergure, » a expliqué Arum via The Telegraph.

« Ce n’est pas juste l’emplacement, il y a des demandes auxiliaires des Saoudiens en lien avec les ententes pour les diffuseurs et autres choses. Cela pourrait prendre des mois pour régler le tout ! Ça pourrait même se rendre jusqu’à 2022 si la tendance se maintient ! »

« Le combat en Juillet ou Août est mort dans l’eau en ce qui nous concerne. Les deux combattants ont besoin d’aller de l’avant et d’avoir d’autres combats cet été pendant que les négociations pour ce combat dans le Moyen Orient soient conclues. »

« C’est absurde ce dont Hearn est en train de dire que c’est une entente conclue. Si nous avions juste à régler l’emplacement sans avoir à régler les autres complications qui se sont survenues, nous aurions eu un combat maintenant. Tyson Fury est fumant à propos de cela et il refuse de continuer à attendre. »