Il nous apparaît qu’un combat très attendu entre le champion des lourds de l’UFC, Francis Ngannou, et Jon Jones ne se fera pas prochainement, mais cela ne les a pas empêchés de se lancer dans une joute verbale.

Ngannou (16-3) et Jones (26-1) se sont lancés des provocations sur Twitter, tard cette semaine, et cela s’est poursuivi Samedi.

Le tout a commencé alors que le nouveau champion des lourds de l’UFC, Ngannou, a twitté qu’il va s’occuper de Jones, et qu’ensuite viendra le tour du champion WBC des lourds, Tyson Fury (30-0-1, 21 KOs).

Le tweet de Ngannou apparemment fut en réponse à une vidéo de Fury. Jones n’a pas aussitôt offert une réponse aux propos de Ngannou qui a fait allusion à lui dans ses propos. Ceci dit, Jeudi, les échanges de mots entre Ngannou et Jones ont débuté lorsque Jones a mentionné quelques mots anodins pour se motiver avant qu’il ne mentionne le nom de Ngannou.

À partir de là, les deux se sont lancés des provocations sur Twitter, ce Samedi.

Le trash talk, à tout le moins pour maintenant, nous apparaît n’être que des mots en l’air. Les négociations contractuelles semblent n’aboutir à rien entre Jones et le président de l’UFC, Dana White, qui lui compte mettre sur pied un rematch entre Ngannou et Derrick Lewis (25-7). Lewis avait défait Ngannou dans un duel qui n’a pas passé à l’histoire, en Juillet 2018.

Plus tôt cette semaine, Jones et la firme de gestion, First Round Management, qui a représenté Jones durant 11 années ont annoncé leur séparation. Il n’est pas clair à savoir quels sont les plans futurs de Jones, mais il semble avoir dans sa mire le titre des lourds de l’UFC.

Ci-dessous la guerre de mots entre Jones et Ngannou :

Jones : « J’ai passé à travers la division des mi-lourds avec talent, je suis sur le point de passer à travers la division des lourds comme des dominos purement avec l’ardeur au travail. »

Jones : « Motive-moi plus Francis Ngannou ! »

Ngannou : « J’ai n’ai pas à te motiver Jonny, Si tu n’as pas déjà la motivation en toi, tu as déjà perdu ! Je connais ma motivation. »

Jones : « Le plus grand titre au monde va revenir dans le plus grand pays au monde ! »

Jones : « Fait tes prières pour que tu puisses me mettre knockout puisque si tu n’y parviens pas, je vais te briser en morceau, c’est une promesse ! »

Ngannou : « S’il vous plait, ne me fait pas rire ! C’est quand la dernière fois que tu as brisé quelqu’un ? »

Ngannou : « Tu es un combattant qui gagne par décision et tu as à peine gagné ton combat dernièrement. Mais tu dis que tu vas me briser … »

Jones : « Honnêtement, j’ai réellement du respect pour toi et ton histoire. Je n’ai pas besoin de gagner la guerre verbale pour faire ce dont j’ai eu à faire depuis 2011. »