Six années après leur premier affrontement, Dustin Poirier a obtenu sa revanche face à Conor McGregor.

Dans ce qui fut l’événement principal à l’UFC 257, Poirier (27-6) a survécu aux attaques de McGregor (22-5), s’illustrant par sa puissance de frappe en démontant l’ex-champion du monde de deux divisions de poids tout d’abord avec des coups de pied avant de lancer une dévastatrice série de punchs, et il a éventuellement stoppé McGregor.

Le temps officiel de l’arrêt du combat est survenu à 2:52 du 2e round.

Ce fut sans aucun doute la victoire la plus importante dans la carrière de Poirier, et non seulement il a vengé sa défaite encaissée dans le passé, mais il a mis knockout l’une des plus grandes superstars dans les sports de combat :

« Je suis heureux mais pas surpris !, » a dit Poirier suite à sa victoire obtenue par arrêt, au 2e round.

« Je me suis mis au travail. Conor a pris ce résultat tel un professionnel. Nous sommes 1-1, peut-être que nous allons faire un autre combat ensemble. Je suis fier d’en être rendu où j’en suis ! »

Dans une bataille de cogneur, ce fut Poirier qui est allé pour une amenée au sol dans le round d’ouverture, mais McGregor a su se remettre sur ses pieds alors que le combat était initialement devenu une bataille de position dans la cage. McGregor a été implacable avec son offensive alors qu’il a lancé des coups de genou au corps et des coups d’épaule à la tête.

Après avoir repris le centre de l’Octogone, McGregor a commencé à établir ses punchs à distance, mais Poirier a su gagner le respect de l’Irlandais en portant des kicks et aussi un solide « check hook » de la droite à la tête.

À l’amorce du 2e round, Poirier a travailler pour faire mal à McGregor avec des coups de pied aux mollets qui ont fini par rapporter des dividendes, alors que cela a incité McGregor prendre des risques en se portant davantage à l’offensive et lancer des vives combinaisons avec ses mains. À ce moment, alors que McGregor a été en mesure d’atteindre Poirier quelques fois, ses coups n’avaient plus autant de puissance et Poirier l’a très bien su.

Poirier a alors coincé McGregor près de la clôture, et il a lancé sans cesse une série de punchs, mettant sérieusement en danger McGregor avec une courte main droite qui a envoyé McGregor au sol.

Poirier a enchaîné en portant sur la cible une autre foudroyante main droite suivie d’une vicieuse gauche qui ont fait crouler McGregor, et l’arbitre Herb Dean s’est aussitôt interposé pour mettre fin au combat :

« Le but pour moi a été d’être technique et de sélectionner mes coups, » a dit Poirier en lien avec sa performance.

« Pas de m’engager dans une bagarre. J’ai eu une grande tendance. Je lui ai fait mal alors je suis devenu un peu fou. Je sais que Max Holloway pense qu’il a la meilleure boxe mais j’ai obtenu deux victoires sur le kid. »

En considérant qu’il détient maintenant une victoire par knockout sur l’ex-champion McGregor et aussi un très bon résumé, Poirier se demande maintenant ce qui adviendra avec le titre entre les mains de Khabib, alors qu’il se demande si ce dernier prendra définitivement sa retraite ou s’il va retourner à la compétition :

« Nous verrons ! J’ai l’impression que ceci était un combat pour le titre !, » a dit Poirier.

« Si Khabib ne revient pas, moi et Conor sommes les deux meilleurs gars. Je pense que ce fut un combat pour le titre. Je suis le champion ! »

Pour ce qui est de McGregor, ce n’est bien évidemment pas le résultat qu’il a voulu après une année à l’écart du sport mais il a promis de revenir en force, alors qu’il prévoit se tenir plus actif pour le reste de l’année 2021 :

« C’est dur de surmonter l’inactivité au cours d’une longue période, » a dit McGregor.

« Les coups aux jambes étaient bons. Je n’avais plus de jambes. Je me dois de revenir en force. C’est tout et c’est dont je vais faire. J’ai besoin d’être actif. Tu ne peux pas t’en tirer lorsque tu es inactif dans cette affaire. Bien fait Dustin. C’est une défaite difficile à avaler. »