Fernand Lopez sait très bien que Ciryl Gane aura à relever son plus gros défi en carrière dans son combat face à Francis Ngannou.

C’est parce que Lopez est le principal architecte responsable d’avoir mené Ngannou dans les hauts rangs, lui qui a été son coach durant des années au MMA Factory, à Paris.

Alors que Ngannou (16-3) s’est élevé jusqu’au sommet, le jeune Gane (10-0) a lui aussi gravé les échelons.

Et maintenant Lopez verra ses deux étudiants se battre pour le statut de roi des lourds de l’UFC lors de l’événement principal, à l’UFC 270.

Quoique Ngannou eût mis fin à son association avec Lopez en quittant Paris et le MMA Factory il y a de cela plus de trois années, Lopez sait très bien reconnaître jusqu’à quel point Ngannou est un grand athlète.

Il y a certes une animosité entre les deux depuis leur séparation, mais alors que Ngannou a capturé le titre mondial des lourds à l’UFC 265, Lopez se retrouve maintenant dans la situation où il doit comploter contre Ngannou :

« Francis est intelligent, Ciryl est un ordinateur, » a tout d’abord dit Lopez via MMA Junkie.

« Francis est très, très fort. Ciryl est fort en tant que poids lourd. »

Gane a remporté le titre intérim des lourds en stoppant Derrick Lewis (26-8) qui détient le record pour le plus grand nombre de victoires obtenues par knockout à l’UFC.

Alors que Gane est sur le point de faire face à un autre terrifiant puncheur, Lopez voit vraiment Ngannou comme une plus grosse menace que Lewis :

« Définitivement c’est une bonne préparation mais cela ne veut rien dire, » a dit Lopez à propos de la victoire de Gane sur Lewis.

« Francis est un tout autre animal, il bouge plus rapidement, il est assez rapide pour un gars de cette division de poids. »

« Les gens sous-estiment à quel point Francis est rapide. Ciryl est plus rapide mais Francis est rapide lui aussi. »

« Francis a un bon jeu de pieds et il est athlétique. Lorsque Ciryl Gane a combattu Derrick Lewis, il y a eu diverses occasions où Derrick Lewis a cherché à exercer une pression sur lui en tentant de couper les angles. »

« Mais à cause de son athlétisme, Ciryl Gane a pu se déplacer plus rapidement, et il a éventuellement su le maintenir à distance. »

« Si c’était Francis plutôt que Lewis, il aurait pu réduire davantage la distance alors je pense que c’est ce qu’il devrait faire en utilisant sa vitesse. »

« Mais encore une fois, tu ne sais jamais ce qui va arriver si Ngannou tente de réduire davantage la distance en voulant bouger plus rapidement. S’il cherche à faire cela, il y a des choses qui deviendront hors de ton contrôle et tu te mets à risque. »

« Cela signifie que si la direction change, il va tomber. Et c’est ce qui rend en quelque sorte ce combat si intrigant, » a conclu Lopez.