Gervonta Davis a qualifié son rival des poids légers Teofimo Lopez et son père de « têtes enflées » suite à la défaite inattendue de Lopez face George Kambosos Jr., le weekend dernier.

Lopez, 24 ans, a remporté trois versions des titres mondiaux des 130 lbs après avoir enregistré une victoire sensationnelle sur l’Ukrainien Vasyl Lomachenko (15-2-0, 11 KOs), en 2020.

Mais lors de la première défense de ses titres de championnat, à la surprise générale, Lopez (16-1-0, 12 KOs) a été défait aux points par l’Australien Kambosos (20-0-0, 10 KOs), qui a créé l’une des plus grandes surprises au cours des récentes années.

Et Davis (25-0-0, 24 KOs) qui est sur le point d’affronter le Mexicain Isaac Cruz (22-1-1, 15 KOs), Samedi prochain, pour le titre WBA régulier des poids légers, croit que Lopez est le principal responsable d’avoir sous-estimé Kambosos.

Davis a réagi à la défaite inattendue de son rival en disant :

« Je pense que Lopez a juste pensé que le gars allait tomber. Il s’est présenté au combat en boxant les mains basses. »

« Il y a tellement de choses qu’il a mal fait dans ce combat. Tout comme son père, il avait tellement une tête enflée durant l’affrontement. »

Kambosos s’est vu accorder la victoire par décision partagée, alors que deux des juges ont remis des cartes de pointage de 115-112 et 115-111 en faveur de l’Australien, et l’autre 114-113 pour Lopez.

Et le père de Lopez, Teofimo Sr., a jeté le blâme sur le promoteur de l’événement Eddie Hearn pour la défaite de son fils.

Lopez, qui est sous contrat avec Top Rank et ESPN, a affronté Kambosos dans un duel diffusé par le service de streaming DAZN, avec l’événement mis sur pied par la firme Matchroom Sport de Hearn.

Lopez Sr. a mentionné après le combat au sujet de son fils :

« Je n’aurais jamais dû le laisser combattre avec DAZN. Nous aurions dû rester avec Top Rank puisque ce sont des gens qui nous aiment vraiment. »

« Et tu apprends de tes erreurs. Alors nous allons retourner avec Top Rank et disputer deux combats sur PPV la prochaine année. Tout le monde sait ce qui est arrivé, ok. »