Breland a brisé le silence en lien avec les théories de complot dites à son sujet par Wilder et il a discuté à propos des lacunes de ce dernier en tant que combattant.

Durant une interview avec The Fight Is Right, Mark Breland a donné son point de vue sur toutes les accusations lancées à son endroit par Deontay Wilder.

Breland n’est pas un être qui parle beaucoup, mais il a mis au clair que ces accusations sont vraiment ridicules.

Breland sur sa querelle avec Deontay Wilder :

« Dans son ensemble, ce qui est survenu avec Deontay Wilder, cela fait partie de la boxe, je suppose. Sa carrière est terminée maintenant alors, c’est terminé pour moi, c’est terminé pour lui. C’est terminé avec lui. »

Sur le fait que Wilder se fie trop sur sa puissance au lieu de développer sa boxe :

« Une chose que j’aimerais dire est qu’il a beaucoup de puissance et c’est tout. Et je lui souhaite bon courage, c’est tout. Tout ce qu’il a en lui est la puissance, nous verrons où tout cela va le mener. C’est tout ce j’ai à dire. »

À savoir s’il pense qu’il y aura un troisième combat entre Wilder et Fury :

« Honnêtement, je m’en fous. »

À savoir s’il veut offrir une réponse en lien avec les accusations de Wilder d’avoir mis une substance dans son eau :

« Je veux dire, il y a tellement de gens qui me connaissent. Ma personnalité est fort éloquente … mettre une substance dans son eau, si tu regardes les bandes vidéo et d’autres trucs comme ça, tu ne me vois jamais avec de l’eau dans mes mains … et quoi qu’il en soit, je suis là pour t’aider, pas pour te nuire. »

« Vous voyez, certaines personnes n’acceptent pas la défaite … Maintenant, lorsque tu perds, ne mets pas le blâme sur tous les autres, fait une introspection et jette un regard sur toi-même. »

Sur le fait que Wilder accuse Fury d’avoir utilisé des gants chargés d’un objet :

« S’il a fait cela, ce dont je doute fortement, je ne sais pas, je n’ai rien vu. Mais en même temps, il ne va pas battre Tyson Fury. Et Jay Deas était présent sur les lieux lorsqu’il a eu ses mains enveloppées … et il n’a rien dit. »

À savoir comment Fury est spécial en tant que combattant :

« Je veux dire … une chose est sure, il est un très bon boxeur, mais il est bon pour jouer dans ta tête … il peut te frustrer juste en te parlant. »

Sur comment il voit le dénouement du combat Fury vs. Joshua

« Pour être honnête, je pourrais battre Anthony Joshua, il est un gars qui n’a pas de jab du tout. J’aurais pu le surclasser avec mon jab. Je ne pense pas qu’il aurait été capable de me toucher. »

« Fury va battre Joshua. »

À savoir si Wilder a écouté ses conseils à l’entraînement

« La preuve est dans les combats. Regardez ses combats. Si tu regardes n’importe quels combats où je suis l’entraîneur ou chez les pros, tu ne vois rien comme cela. Il s’entête à faire ce dont il veut faire. »

« Non, il ne m’a pas écouté, pas du tout. »

À savoir pourquoi il a travaillé si longtemps avec Wilder s’il ne l’a pas écouté :

« Tout d’abord, si j’avais boxé les gars qu’il a boxé, je les aurais tous battu. C’est l’essentiel. »

« Tu as dit qu’il a eu quelques bonnes victoires ou une bonne victoire ?! Juste le combat avec Ortiz, c’est tout. »

Sur Wilder qui a été étincelant avec son jab dans le rematch avec Bermane Stiverne :

« Tu peux battre Stiverne. »

À savoir s’il pense que Wilder a un bon jab :

« Non. Il a utilisé le jab une fois dans le combat avec Stiverne et c’est tout. La seule chose avec lui est son slogan : Tu dois être parfait durant 12 rounds parce que j’ai de la puissance. C’est tout. »

À savoir si cela est vrai que Wilder ne s’exerce pas sur le sac de frappe et le speed bag durant l’entraînement :

« Non, il boxe. Il ne frappe jamais sur un sac, il ne frappe pas le speed bag correctement. Mais avant tout, il ne s’exerce pas au saut à la corde, speed bag, il ne frappe pas sur cela. »