Ryan Garcia a passé le test, mais son rival Luke Campbell lui a donné une solide opposition.

Ryan Garcia a peut-être fait taire ses dénigreurs, du moins pour le moment, alors que le jeune boxeur prometteur a obtenu une victoire par knockout, au 7e round, sur le Britannique Luke Campbell, à Dallas.

Garcia (21-0-0, 18 KOs) n’a cependant pas eu un combat facile, lui qui s’est fait surprendre en rejoignant durement le tapis, au 2e round, touché par une dure main gauche lancée par le Britannique, médaillé d’or Olympique.

Cependant, en dépit du fait qu’il a un talent exceptionnel, on a pu voir des points à améliorer dans la boxe de Garcia. Garcia a tendance à trop laisser à découvert son menton lorsqu’il se porte à l’offensive, même s’il a dit après le combat qu’il préfère combattre un contre-attaquant, tout en sachant que Campbell ne se porte pas vers l’avant.

Il y a des failles dans la boxe de Garcia, et Campbell (20-4-0, 16 KOs) nous en a fait voir quelques-unes, ce qui pourra certes aider à faire progresser Garcia.

Mais il serait injuste de dire que Garcia n’a pas passé le test, même si certains croient que d’ici peu, il risque d’en échouer un.

Garcia a obtenu le knockout en portant un vicieux coup au corps, et Campbell en douleur n’est pas parvenu à battre le compte de l’arbitre Laurence Cole. Avant cela, Campbell n’avait jamais été stoppé dans sa carrière :

« Je pense avoir montré aux gens qui je suis réellement !, » a tout d’abord dit Garcia après le combat.

« Ils ont voulu me traiter de toutes sortes de noms sur les médias sociaux. Tous ceux qui cherchent à vous rabaisser, rappelez-vous ceci, tu n’es pas ce dont les gens disent que tu es, tu es celui que tu choisis d’être ! »

Garcia n’a pas nié que le knockdown résultant d’une solide frappe de Campbell, que cette frappe n’a pas été sans effet, admettant qu’il a été quelque peu étourdi, mais que globalement il n’était pas mal en point. Ce fut, dit-il, la toute première fois qu’il a visité le tapis :

« Je me suis relevé, ce fut un bon coup, il m’a atteint, man ! Ce fut comme : Yo ! Je suis allé au tapis, c’est fou !, » a dit Garcia.

« Je pense que je suis devenu un peu trop excité dans le moment. Je me suis senti comme si c’est moi qui pouvais l’avoir, mais il m’a eu. Alors j’ai eu à m’ajuster. J’ai dû revenir en force et montrer à tout le monde de quoi a l’air un vrai guerrier. »

Le boxeur étoile de Golden Boy va donc continuer de faire parler de lui avec cette victoire, et il a toujours en tête de combattre Gervonta « Tank » Davis (24-0-0, 23 KOs) et aussi Devin Haney (25-0-0, 15 KOs), qui était présent au combat :

« Je suis un homme de parole. Lets’go Tank ! Let’s go ! Et je te vois, Devin Haney !, » a ajouté Garcia.

« Je l’aime bien, mais je veux le combattre lui aussi. Mais je veux réellement combattre Tank ! Je sais que les gens sont préoccupés par ce combat, mais je suis prêt ! J’ai combattu le médaillé d’or Olympique (Campbell). Lomachenko n’a pas pu le stopper. Linares n’a pas pu le finir. J’ai montré aujourd’hui que je suis spécial ! »