Si Lennox Lewis et Tyson Fury ont su dominer leur sport, c’est en grande partie dû à l’encadrement de la famille Steward.

Tyson Fury a clairement la boxe dans le sang, mais peu de familles ont autant de lignée que les Stewards lorsqu’il est question de la boxe.

Suivant les pas de son oncle, Sugar Hill Steward, le neveu du légendaire entraîneur Emanuel Steward, est le grand architecte responsable de l’impressionnante victoire de Fury (31-0-1, 22 KOs) sur Wilder (42-2-1, 41 KOs) à Las Vegas.

Des séquences vidéo de la victoire de Lewis obtenue par knockout sur Mike Tyson, à Memphis, montrent comment Emanuel Steward a incité son protégé à être plus agressif et à chercher le knockout.

Le légendaire coach a dit à Lewis :

« Sors ce fils de p*te d’ici, man ! Ne te fais pas atteindre par ses coups de merde ! Soit plus intense, le gars est fini ! »

Ces conseils lancés par le légendaire coach ont certainement porté fruit, avec Lewis (41-2-1, 32 KOs) qui a stoppé Mike Tyson (50-6-0, 44 KOs) au 8e round, conversant ainsi ses titres mondiaux des lourds.

Similairement à cette soirée tenue à Memphis en 2002, Sugar Hill Steward a été vu en train de dire le même type de conseils à Fury ayant permis au « Gypsy King » de stopper Wilder :

Sugar Hill a dit à Fury :

« Arrête de tenter d’entrer à l’intérieur ! Jab ce fils de p*te, lance juste des jabs sur ce fils de p*te ! C’est écrit dans les livres. C’est la chose la plus simple à faire ! »

Fury a eu le plaisir d’être entraîné tardivement par le grand Steward pour un combat dans sa carrière, avant d’embaucher le neveu pour son deuxième et troisième combat avec Wilder.

S’adressant aux médias après le combat, « The Gypsy King » s’est fait très élogieux à l’endroit de son coach pour le conseil technique qu’il a reçu durant le combat.

Fury a dit :

« Je dois remercier mon entraîneur. À la fin ici il m’a dit : « Travaille avec ton jab ! » »

« J’étais sur le qui-vive. Le combat aurait pu tourner des deux côtés. Sugar Hill m’a poussé à mettre Wilder KO tard dans le combat. »