Deontay Wilder n’a pas su vaincre Tyson Fury dans aucun de leurs trois affrontements, mais il aimerait bien combattre le « Gypsy King » une fois de plus, selon ce qu’a révélé son manager.

La grande rivalité entre Tyson Fury (31-0-1, 22 KOs) et Deontay Wilder (42-2-1, 41 KOs) pourrait se prolonger alors que son manager Shelly Finkel a laissé savoir qu’un quatrième combat serait probablement envisageable dans le futur.

Les deux boxeurs se sont affrontés à trois occasions, le premier affrontement s’étant soldé dans la controverse par un match nul.

Par la suite, le « Gypsy King » a produit des knockouts sur Wilder dans le deuxième et troisième combat défendant avec succès son titre mondial WBC des lourds.

Malgré le fait que Wilder a goûté la défaite à deux reprises face à Fury et qu’il devra subir une intervention chirurgicale pour soigner sa main droite, Finkel estime que « The Bronze Bomber » pourrait sauter sur la chance de livrer un quatrième combat en précisant toutefois que pour le moment la demande du public ne serait pas suffisamment élevée.

Finkel a dit que les gros combats ont pour effet de motiver Wilder à revenir encore plus fort en 2022.

Le manager a dit via The Sun :

« Ce n’est pas sur la planche à dessin maintenant, mais il aimerait bien combattre Fury une fois de plus. »

« Je ne pense pas que les gens veulent voir ce combat présentement. Il y a d’autres combats qui devront se concrétiser et ensuite cela pourrait s’avérer une possibilité. »

« Puisqu’en fin de compte, mis à part affronter le gagnant du rematch entre Usyk et Joshua, il n’y a pas beaucoup de gros combats faisables pour Fury, non plus. »

Fury prévoit unifier tous les titres mondiaux de la division reine face au gagnant du rematch entre l’Ukrainien Oleksandr Usyk (19-0-0, 13 KOs) et la star Britannique Anthony Joshua (24-2-0, 22 KOs).

Entre-temps, Finkel a aussi mentionné que Joshua pourrait être un opposant pour Wilder une fois que le puncheur Américain se sera remis de sa blessure à la main.

L’Américain devra passer sous le bistouri la semaine prochaine, et son co-manager a donné une mise à jour de la condition de son client :

« Il se porte bien, il donne tout le crédit à Fury pour avoir performé comme il l’a fait, » a dit Finkel.

« Mais tôt dans le combat, quand Deontay s’est fait frapper à l’oreille (probablement autour du 3e round), cela a grandement affecté son équilibre. »

« Et lorsque j’ai vu cela, je me suis dit : Mais qu’est-ce qui s’est passé avec ses jambes ? Parce qu’il s’est entraîné tellement fort. »

« Il s’est aussi brisé la main droite à un moment à mi-chemin dans le combat. Sa main sera réparée la semaine prochaine. »

« Il devra subir une intervention chirurgicale. L’articulation est OK, c’est l’os derrière l’articulation qui est cassé ! »