LAS VEGAS – Tyson Fury a ressenti la dévastation lorsqu’il a placé sur la cible une lourde main droite qui a abruptement mis fin à son troisième combat versus Deontay Wilder.

Fury (31-0-1, 22 KOs) a mis beaucoup de puissance dans ce punch qui a touché Wilder de plein fouet sur sa tempe gauche.

Voyant que Wilder n’était plus en état de poursuivre l’affrontement, l’arbitre du combat Russell Mora a immédiatement signalé l’arrêt de leur épique duel qui s’est tenu au T-Mobile Arena, à Las Vegas.

La victoire convaincante de Fury lui donne beaucoup d’options pour le début de l’année 2022.

Cependant, Wilder, qui a subi une deuxième défaite consécutive par knockout technique face au colosse pugiliste Britannique, a absorbé une énorme quantité de coups de puissance lors de leur événement principal sur ESPN/FOX Sports Pay-Per-View.

Fury a plutôt été évasif lors de la conférence d’après-combat lorsqu’il a été questionné à savoir si la défaite dévastatrice de son rival va signifier la fin de sa carrière :

« Actuellement, je n’ai pas vu le knockout mais je l’ai pressenti, » a dit Fury.

« Vous savez, j’ai senti qu’il devenait épuisé, qu’il se fatiguait, et je l’ai frappé avec un destructeur crochet de droite sur le côté de sa tempe. »

« Et des coups comme ça ont mis fin à des carrières. J’espère qu’il se porte bien, vous savez ? »

« Il a sévèrement pris une punition ce soir avec des uppercuts de la gauche, des uppercuts de la droite, des crochets de gauche, des mains droites, et oui il a définitivement été puni. »

« Nous verrons ce qu’il pourra faire dans le futur. »

Wilder (42-2-1, 41 KOs) n’a pas discuté de son futur après avoir subi une autre décevante défaite :

« J’ai fait de mon mieux, mais ce ne fut pas suffisant, » a-t-il dit.

« Je ne suis pas certain de ce qui est arrivé. »

« Je sais qu’à l’entraînement Fury a fait certaines choses, et j’ai aussi su qu’il n’allait pas se présenter avec un poids de 277 lbs pour être un danseur de ballet. »

« Il est venu pour s’appuyer et mettre tout son poids sur moi, pour me rudoyer, et il a réussi. »