Shelly Finkel, le co-manager de Deontay Wilder, ex-champion du monde des lourds, s’attend à ce que son combattant puisse saisir les plus grandes opportunités qui s’offrent à lui en 2022.

Samedi soir dernier, au T-Mobile Arena, à Las Vegas, Wilder (42-2-1, 41 KOs) a été stoppé par l’actuel champion du monde WBC Tyson Fury (31-0-1, 22 KOs).

Wilder s’attend à disputer son prochain combat à mi-chemin dans la prochaine année.

Même s’ils ont tous deux étés défaits lors de leur plus récent combat, Finkel voit toujours Wilder vs. Anthony Joshua comme l’un des plus gros combats faisables dans le sport :

« Mon instinct me dit que Wilder va se lancer dans de gros combats ! »

« Mais il est encore tôt. Nous allons devoir considérer des combats avec Usyk et Joshua et regarder pour d’autres possibilités. »

« C’est un énorme combat (Wilder vs. Joshua) peu importe ce qui adviendra dans le rematch Joshua vs. Usyk. »

Joshua (24-2-0, 22 KOs) va disputer un rematch avec le champion du monde IBF, IBO, WBA, WBO des lourds, Oleksandr Usyk (19-0-0, 13 KOs), dans la première portion de l’année 2022.

Finkel a récemment révélé que Wilder devra subir une intervention chirurgicale pour soigner une blessure à la main droite qu’il a subi face à Fury :

« Deontay s’est cassé la main droite derrière la troisième articulation. La blessure sera réparée la semaine prochaine, » a dit Finkel.

« Il devra subir une opération, l’articulation est OK, c’est l’os derrière l’articulation qui est cassé. »

« Il a mal mais il se porte bien, il était à la maison hier. »

« Il se remet de ses blessures. Après l’opération à la main, si tout se passe bien, il va probablement envisager d’entrer dans le ring à mi-chemin dans la prochaine année, possiblement en Avril ou Mai. »