Evander Holyfield est catégorique à l’effet que George Foreman et Riddick Bowe sont des plus durs cogneurs que son grand rival des lourds Mike Tyson.

En 1990, Holyfield (44-10-2, 29 KOs) est passé de champion du monde incontesté des poids lourds-légers à champion du monde des lourds lorsqu’il a vaincu Buster Douglas.

Lors de sa première défense de titres, Holyfield a été opposé à la légende « Big » George Foreman (76-5-0, 68 KOs) dans un combat intitulé « The Battle of the Ages ».

Malgré le fait qu’il a été ébranlé à quelques reprises, Holyfield a remporté le duel et il s’est du coup établi lui-même comme un vrai poids lourd.

Au fil du temps, « The Real Deal » s’est lancé dans une légendaire trilogie avec Riddick Bowe (43-1-0, 33 KOs).

D’ailleurs, Holyfield considère toujours Bowe, le premier boxeur à l’avoir mis knockout, comme le plus dur puncheur qu’il a eu à affronter dans sa carrière :

« George Foreman m’a atteint avec les plus dures frappes, » a tout d’abord dit Holyfield dans une interview avec The 3 Point Conversion.

« Mais Riddick Bowe m’a frappé le plus souvent avec de gros coups. »

Ce weekend, Holyfield a de nouveau enfilé ses gants mais il s’est fait battre par Vitor Belfort au 1er round après que l’arbitre a vu la nécessité de s’interposer :

« Je pense que ce fut une mauvaise décision, l’arbitre n’aurait dû pas stopper le combat aussi rapidement, » a dit Holyfield.