Biographie

Evander Holyfield (né le 19 Octobre 1962), est un ancien boxeur professionnel Américain qui a œuvré de 1984 à 2011.

Il a régné en tant que champion du monde incontesté autant chez les poids lourds-légers que dans la division des lourds.

Il a été le premier et le seul boxeur jusqu’à maintenant à avoir réalisé cet exploit, ce qui a fait en sorte qu’il s’est donné le surnom « The Real Deal ».

Holyfield est le seul boxeur à avoir été quatre fois champion du monde, lui qui a détenu les titres WBA, WBC, IBF, et le titre linéaire de 1990 à 1992 ; les titres WBA, IBF, et linéaire de 1993 à 1994 ; le titre WBA de 1996 à 1999 ; le titre IBF de 1997 à 1999 ; et le titre WBA pour une quatrième fois de 2000 à 2001.

En tant que boxeur amateur, Holyfield a représenté les États-Unis aux Jeux Olympiques d’été de 1984 en remportant la médaille de bronze dans la division des mi-lourds.

Il a tourné professionnel à l’âge de 21 ans, alors qu’il a fait le saut dans la division des lourds-légers en 1985, et il a remporté son premier titre mondial de championnat l’année suivante, en défaisant Dwight Muhammad Oawi pour le titre WBA.

Holyfield a ensuite défait Ricky Parkey et Carlos de Leon, mettant ainsi la main sur les titres WBC, IBF et linéaire, et par conséquent il est devenu le champion incontesté des lourds-légers.

Il est monté chez les lourds en 1988, et il a plus tard défait Buster Douglas, en 1990, devenant ainsi le champion incontesté des lourds en ayant en sa possession les titres mondiaux WBA, WBC, IBF, et linéaire des lourds.

Holyfield a défendu avec succès son statut de champion incontesté des lourds à trois reprises, alors qu’il a enregistré quelques victoires sur les ex-champion George Foreman et Larry Holmes, avant de subir sa première défaite professionnelle face à Riddick Bowe, en 1992.

Holyfield a repris sa couronne dans un rematch, une année plus tard, alors qu’il a défait Bowe pour les titres WBA et IBF (Bowe avait abandonné le titre WBC préalablement).

Holyfield a plus tard perdu ces titres dans ce qui fut une surprise versus Michael Moorer, en 1994.

Holyfield a été forcé de se retirer en 1994 dû à un avis médicale, avant de retourner une année plus tard une fois qu’il a été en parfait état de santé.

En 1996, Holyfield est parvenu à vaincre Mike Tyson et il a repris le titre WBA, dans ce qui nommé par The Ring magazine comme le Combat de l’Année et la Surprise de l’Année :

  • Cette victoire a fait de Holyfield le premier boxeur depuis Muhammad Ali à avoir remporté le titre mondial des lourds pour la troisième fois.

Holyfield a remporté le rematch face à Tyson, en 1997, après que Tyson eût été disqualifié, lors du 3e round, pour avoir mordu les oreilles de Holyfield.

Durant son règne en tant que champion, Holyfield a aussi vengé sa défaite face à Michael Moorer et il s’est réapproprié le titre IBF.

En 1999, Holyfield a été opposé à Lennox Lewis dans un combat d’unification pour les titres WBA, WBC, IBF, et linéaire :

  • Le duel s’est finalement terminé dans la controverse par verdict nul partagé.
  • Holyfield a été défait dans le rematch huit mois plus tard.

L’année suivante, Holyfield a défait John Ruiz pour le titre vacant WBA, devant ainsi le premier boxeur à avoir remporté une version d’un titre mondial des lourds à quatre reprises.

  • Holyfield a perdu le rematch face à Ruiz sept mois plus tard, et il l’a affronté une troisième fois dans un duel qui s’est soldé par un match nul.

Holyfield s’est retiré en 2014, et il a classé au 77e rang par The Ring sur la liste des 100 plus durs puncheurs de tous les temps.

En 2002, Holyfield a été nommé le 22e meilleur combattant à avoir œuvré au cours des 80 dernières années.

Il est actuellement classé en 9e échelon par BoxRec dans leur liste des meilleurs boxeurs livre pour livre de tous les temps.

BoxingScene a aussi classé Holyfield comme le meilleur poids lourds-légers de tous les temps.

Tôt dans sa vie

Evander Holyfield est né le 19 Octobre 1962, dans la ville industrielle de Atmore, en Alabama.

Étant le plus jeune de neuf enfants, Holyfield, plus jeune que ses frères et sœur, est né d’un père différent.

La famille Holyfield s’est plus tard installée à Atlanta, où il a été élevé au Bowen Homes Housing Projects, un lieu affligé par le crime.

Holyfield a donc débuté la boxe à l’âge de 7 ans et il remporté le tournoi nommé the Boys Club boxing tournement.

À l’âge de 13 ans, il s’est qualifié pour participer à ses premiers Jeux Olympiques chez les Juniors. À l’âge de 15 ans, Holyfield est devenu le Champion Régional du Sud-Est, alors qu’il a remporté le tournoi tout en recevant la distinction d’avoir été le meilleur boxeur du tournoi.

En 1984, il a montré une fiche de 160 victoires et 14 défaites, avec 76 knockouts.

Holyfield s’est décrit lui-même comme un individu qui a éclos sur le tard :

  • Au moment où il a gradué de l’école secondaire, il ne faisait que 5 pieds 8 (1.73 m) comme taille et il avait un poids de 147 lbs (67 kg).
  • Mais à l’âge de 21 ans, il mesurait 6 pieds (1.83 m) pour un poids de 178 lbs (81 kg).
  • Depuis le début de sa trentaine, il mesure 6 pieds 2 ½ pouces (1.89 m).

Lorsqu’il était âgé de 20 ans, Holyfield a représenté les États-Unis aux Jeux Panaméricains de 183, à Caracas, au Venezuela, où il a remporté la médaille d’argent après avoir perdu face au champion du monde natif de Cuba, Pablo Romero.

L’année suivante, il a remporté le tournoi National Golden Gloves, et Holyfield a gagné une médaille de bronze aux Jeux Olympiques d’Été de 1984, à Los Angeles, en Californie, après avoir été disqualifié dans la controverse, au 2e round, dans la demi-finale versus le Néozélandais, Kevin Barry.

Sa carrière professionnelle

Poids mi-lourds

Holyfield a débuté en tant que professionnel en tant que poids mi-lourds en défaisant aux points, Lionel Byarm (9-1-2), dans un duel de 6 rounds, au Madison Square Garden, le 15 Novembre 1984.

Le 20 Janvier 1985, Holyfield a remporté par décision un autre combat de 6 rounds sur Eric Winbush (14-8), à Atlantic City, au New Jersey.

Le 13 Mars 1985, Holyfield a mis knockout Fred Brown (18-35-2), au 1er round, à Norfolk, en Virginie, et le 20 Avril, Holyfield a stoppé Mark Rivera (12-1), en 2 rounds, à Corpus Christi, au Texas.

Poids lourds-légers

Holyfield et son opposant suivant, Tyrone Booze (10-3-1) ont fait le saut dans la division des lourds-légers, le 20 Juillet 1985, à Norfolk, en Virginie.

  • Holyfield a été vainqueur sur Booze par décision, dans un combat de 8 rounds.

Evander a ensuite passé le knockout à Rick Myers (10-12-2), au 1er round, le 20 Août, dans la cour de Holyfield, à Atlanta.

Le 30 Octobre, à Atlantic City, Holyfield a mis knockout son opposant, Jeff Meachem (6-2), en 5 rounds.

Lors de son dernier combat, en 1985, Holyfield a combattu Anthony Davis (17-3), le 21 Décembre, à Virginia Beach, en Virginie. Il a stoppé Davis au 4e round.

Holyfield a débuté l’année 1986 en stoppant en 3 rounds l’ex-challenger des poids-légers Chisanda Mutti (23-5-2).

Holyfield a ensuite battu Jessy Shelby (12-2-1) et Terry Mims (13-12-0), et il a ensuite reçu une opportunité de combattre le champion du monde WBA des lourds-légers, Dwight Muhammad Qawi (26-2-1), le 12 Juillet 1986 :

  • Dans ce qui fut le meilleur combat des poids lourds-légers dans les années 1980s selon The Ring, Holyfield est devenu champion du monde en défaisant Qawi par décision partagée dans un duel de 15 rounds.

Holyfield a culminé l’année 1986 en faisant le voyage en destination de la France, où il a vaincu Mike Brothers (15-4), par knockout, au 3e round, dans ce qui fut un affrontement sans titre à l’enjeu.

En 1987, Holyfield a défendu son titre versus son ancien coéquipier aux Jeux Olympiques et médaillé d’or Henry Tilman (14-1) ; ce même boxeur qui avait battu Mike Tyson à deux reprises dans les rangs amateurs :

  • Il a conservé sa ceinture, en disposant de Tilman par knockout, au 7e round.

Ensuite, Holyfield a unifié les couronnes WBA et IBF alors qu’il a affronté Ricky Parkey (20-4) :

  • Holyfield a défait Parkey par knockout, au 3e round.

À son combat suivant, Holyfield est retourné en France, où il a conservé ses titres en prenant la mesure de l’ex-champion du monde, Ossie Ocasio (21-4-1), qu’il a vaincu par knockout, au 11e round.

Pour son dernier combat, en 1987, Holyfield a offert un rematch à Muhammad Qawi (28-4-1) :

  • Cette fois, il a battu Qawi par knockout, au 4e round.

L’année 1988 a aussi été productive pour Holyfield alors qu’il a débuté en devenant le premier champion du monde des lourds-légers universellement reconnu après avoir défait le champion linéaire et WBC, Carlos De Leon (44-4), à Las Vegas. Le combat a été stoppé au 8e round.

Poids lourds

Après ce combat, Holyfield a annoncé de décision de faire le saut dans la division des poids lourds avec pour but de s’emparer des titres de championnat qui était alors entre les mains de Mike Tyson.

Son premier combat en tant que poids lourd a eu lieu, le 16 Juillet, lorsqu’il a battu l’ancien rival de Tyson, James « Quick » Tills (38-13-1), par knockout, au 5e round, à Lake Tahoe, au Nevada (Tills avait atteint la limite face à Tyson).

Pour son troisième et dernier en combat en 1988, Holyfield a défait l’ex-champion des lourds, Pinklon Thomas (29-2-1), par knockout, au 7e round.

Holyfield a débuté l’année 1989 en affrontant l’ex-champion des lourds, Michael Dokes (37-1-2) :

  • Ce combat a été nommé comme l’un des meilleurs combats des années 1980s par The Ring magazine. Holyfield a remporté ce combat par knockout, au 10e round.

Holyfield a par la suite affronté le champion du Brésil, Adilson Rodrigues (35-2), qui n’a duré que 2 rounds.

Son dernier combat de cette décennie a été face à Alex Stewart (24-0), vu comme un dur puncheur.

  • Stewart a touché durement Holyfield avec de dures frappes, mais il a finalement été vaincu, au 8e round.

En 1990, Holyfield a combattu Seamus McDonagh (19-1-1), qu’il a stoppé au 4e round.

  • À ce moment Holyfield avait occupé la position aspirant #1 pour The Ring magazine sans avoir reçu la chance de disputer un combat de championnat avec Mike Tyson.

Champion incontesté des lourds

Holyfield avait reçu comme promesse de disputer un combat pour les titres avec Mike Tyson, en 1990.

Toutefois, alors que ce combat devait survenir, dans ce qui fut l’une des plus grandes surprises de tous les temps en boxe, le boxeur méconnu de 29 ans, Buster Douglas, a défait le boxeur de 23 ans, Mike Tyson, au 10e round, à Tokyo, devenant ainsi le champion du monde incontesté des lourds.

Au lieu de combattre Tyson, Holyfield allait devoir affronter Douglas (29-4-1), qui en était à sa première défense de titre. Holyfield et Douglas se sont affrontés, le 25 Octobre 1990 :

  • Douglas s’est présenté au combat à 246 lbs, et il n’a pas offert une dure opposition à Holyfield qui était dans une très bonne forme à 208 lbs.
  • Au 3e round, Douglas a tenté d’amorcer une combinaison avec un dur uppercut de la droite. Holyfield l’a contré avec un direct de la main droite et Douglas est allé au tapis sans pouvoir battre le compte de dix.
  • Holyfield est alors devenu le nouveau champion du monde incontesté des lourds invaincu. Au moment du knockout, Holyfield était en avance sur les trois cartes des juges, tous par un pointage de 20-18 en sa faveur.

Holyfield vs. George Foreman

Dans ce qui fut sa première défense de titre, Holyfield a battu l’ancien et futur champion du monde, « Big » George Foreman (69-2), par décision unanime, le 19 Avril 1991 :

  • Le combat a été nommé « Battle for the Ages » en référence à la différence d’âge entre le jeune champion invaincu (28 ans) et le boxeur beaucoup plus vieux, George Foreman (42 ans).
  • Holyfield avait affiché un poids de 208 lbs et Foreman 257 lbs.
  • Foreman a perdu le combat par décision unanime, mais il en a surpris plusieurs en complétant les 12 rounds face à un opposant beaucoup plus jeune.
  • Foreman a même ébranlé Holyfield à quelques reprises, au 7e round.

Ensuite, une entente a été signé afin qu’il puisse défendre sa couronne face à Mike Tyson, en Novembre 1991 :

  • Tyson a reporté le combat, affirmant s’être blessé à l’entraînement, mais il a été déclaré coupable de viol sur Desiree Washington, et il a reçu une sentence de six années de prison, et donc le combat n’a pas eu lieu à ce moment.

Holyfield et Tyson se sont finalement affrontés une première fois en 1996. Holyfield l’a emporté par TKO, au 11e round.

Et dans le rematch, en 1997, Holyfield a été déclaré vainqueur par disqualification, au 3e round, après que Tyson eût mordu les deux oreilles de Holyfield.

Holyfield a effectué sa prochaine défense de titre contre Bert Cooper (26-7) qui étonnamment a livré une bonne performance :

  • Holyfield a enregistré le premier knockdown du combat face à Cooper en portant une puissance frappe au corps.
  • Mais Cooper lui a offert une réplique en touchant Holyfield avec une bonne main droite qui a envoyé Holyfield dans les câbles. Quoique ce ne fut pas vraiment un knockdown, l’arbitre du combat Mills Lane a donné à Holyfield un compte de 8 debout.
  • Alors qu’il avait subi son premier knockdown technique dans sa carrière professionnelle, Holyfield a retrouvé rapidement son calme et il a donné une raclée à Cooper jusqu’à ce que l’arbitre Mills Lane eût stoppé le combat, au 7e round.

Dans ce qui fut son premier combat de l’année 1992, Holyfield a affronté l’ex-champion du monde des lourds, Larry Holmes (54-3), au Caesars Palace, à Las Vegas, le 19 Juin 1992. Holmes était alors âgé de 42 ans, et qui venait toute juste de surprendre Ray Mercer :

  • Durant ce combat, Holyfield a subi sa première frousse en carrière alors qu’une entaille s’est ouverte au-dessus de son œil résultant d’un coup de coude de Holmes qui a échappé à l’arbitre.
  • Le combat a finalement atteint la limite alors qu’il Holyfield a été déclaré vainqueur par décision unanime.

La rivalité Holyfield vs. Riddick Bowe

Le 13 Novembre 1992, dans ce qui fut le premier combat d’une trilogie avec le boxeur alors âgé de 25 ans, Riddick Bowe (31-0), qui avait gagné la médaille d’argent aux Jeux Olympiques de 1988, dans la division des super-lourds, Holyfield a subi sa première défaite alors que Bowe a obtenu le statut de champion incontesté des lourds en remportant le combat de 12 rounds par décision unanime :

  • Le 10e round de ce combat a été nommé le round de l’année par The Ring magazine.
  • Holyfield a visité le tapis au 11e round. Il a fait l’erreur de s’aventurer dans une guerre de coups avec Bowe qui était plus jeune, plus gros, en plus fort que lui.

Holyfield a débuté l’année 1993 en battant Alex Stewart (32-4) dans un rematch, cette fois par décision unanime dans un duel de 12 rounds.

Ensuite Holyfield a disputé en rematch avec Bowe (34-0), le 6 Novembre 1993.

  • Dans ce qui fut considéré par plusieurs historiens de sport comme l’un des moments les plus bizarre dans l’histoire de la boxe, lors du 7e round, la foule s’est subitement levée debout et plusieurs personnes ont commencé à courir pour se mettre à l’abri tout en criant.
  • Holyfield a alors fui momentanément du regard Bowe pour lui dire de regarder au ciel.
  • Ce dont ils ont vu a été un homme en parachute qui se dirigeait dangereusement vers eux. L’homme est presque entré dans le ring, mais son parachute s’est emmêlé dans les lumières et le parachutiste est atterri sur les câbles du ring, et pendant qu’il a été tiré par la foule, l’entourage de Bowe s’est mis à le battre.
  • La femme de Bowe enceinte, Judy, s’est évanouie et elle a été transporté de l’aréna vers l’hôpital.
  • Vingt minutes plus tard, le calme a été restauré et Holyfield est parvenu à reprendre ses titres mondiaux en remportant une décision serrée dans un duel de 12 rounds.
  • Le parachutiste qui est entré dans l’aréna par les airs est devenu connu sous le nom « The Fan Man » et le combat lui-même a été nommé « Fan Man Fight ».
  • La victoire Holyfield sur Bowe obtenue lors de cette année lui a permis d’être désigné comme l’Athlète de l’Année par ABC’s Wide World of Sports, pour l’année 1993.

Holyfield vs. Michael Moorer

Son combat suivant s’est tenu, le 22 Avril 1994, alors qu’il a fait face à l’ex-champion WBO des mi-lourds, Michael Moorer (34-0), qui tentait de devenir le premier boxeur gaucher à devenir universellement reconnu comme champion du monde des lourds :

  • Holyfield a envoyé Moorer au tapis, au 2e round, mais il a été défait par décision majoritaire dans un duel de 12 rounds.

Holyfield et ses problèmes cardiaques

Lorsque Holyfield a été hospitalisé pour vérifier son épaule, il a été diagnostiqué comme ayant des problèmes cardiaques et il a eu à annoncer son retrait de la boxe :

  • Holyfield a plus tard été allégué que le président du comité médical de la Commission Athlétique de l’État du Nevada a cru que sa condition était liée à l’usage d’hormones de croissance.

Cependant, en regardant une émission de télévision menée par le prédicateur Benny Hinn, Holyfield a dit que son cœur était guéri.

Holyfield et Hinn sont subséquemment devenus des amis et Holyfield a alors fréquemment visité les croisades de Hinn.

En fait, durant ce moment, Holyfield a assisté à la croisade de Hinn, à Philadelphie, et Hinn a mis ses mains sur lui.

Une fois guérit Holyfield lui a remis un chèque de 265 000 $.

Il a ensuite passé sa prochaine évaluation faite par la commission de boxe. Holyfield a plus tard affirmé que l’état de son cœur avait été mal diagnostiqué dû à la morphine injectée dans son corps.

En 1995, Holyfield est retourné dans le ring et il a remporté une victoire par décision dans un duel de 10 rounds face à l’ex-médaillé d’or Olympique, Ray Mercer (23-2-1) :

  • Il est devenu le premier boxeur à envoyer au tapis Mercer.

Holyfield vs Riddick Bowe 3

Holyfield et Bowe (37-1) ont ensuite complété ensemble leur trilogie, le 4 Novembre 1995 :

  • Holyfield a expédié Bowe au tapis en portant un solide crochet de gauche.
  • Mais Bowe s’est ensuite rallié et il a passé le knockout à Holyfield, au 8e round.
  • Holyfield a plus tard affirmé qu’il avait contracté l’hépatite avant ce combat.

Holyfield vs. Mike Tyson 1

L’année 1996 fut très bonne pour Holyfield. Tout d’abord, Holyfield a combattu le champion du monde Bobby Czyz (44-6) qu’il vaincu par knockout, au 6e round.

Ensuite, Holyfield et Mike Tyson se sont finalement affrontés. Tyson (45-1) avait repris ses titres de championnat WBC et WBA des lourds, et après avoir été dépouillé de son titre WBC pour ne pas avoir affronté Lennox Lewis, Tyson a défendu son titre WBA face à Holyfield, le 9 Novembre 1996 :

  • Tyson était alors vu comme le grand favori pour gagner ce duel, mais Holyfield a fait l’histoire en défaisant Tyson par TKO, au 11e round.
  • Holyfield s’est donc du coup emparé du titre WBA des lourds pour une troisième fois.
  • Cependant, le combat n’a pas été reconnu comme un affrontement pour le statut de champion linéaire ; un statut détenu par George Foreman à ce moment.

Holyfield vs. Mike Tyson 2 : The Bite Fight

Le rematch entre Holyfield et Mike Tyson (45-2) est survenu, le 28 Juin 1997. Connu sous le nom de « The Bite Fight » (Le combat où il y a eu morsure), ce duel a fait les annales de la boxe comme ayant été l’un des combats les plus bizarres dans l’histoire :

  • Cet infâme incident est survenu au 3e round, lorsque Tyson a mordu l’une des oreilles de Holyfield, ce qui lui a valu une déduction de deux points.
  • L’arbitre du combat Mills Lane a pris la décision de disqualifier Tyson initialement, mais Holyfield et le docteur présent ringside sont intervenus et Holyfield a décidé de poursuivre le combat.
  • Or Tyson a mordu à nouveau l’autre oreille de Holyfield. Les dents de Tyson ont alors arraché un petit morceau du dessus de l’oreille de son opposant, connu sous le nom de « hélix », et il a craché ce morceau de chair sur le canevas.
  • Il y a eu beaucoup de vacarme après le combat. Tyson a été disqualifié et une mêlée s’est est suivie.
  • Tyson a affirmé que ses morsures ont été une représailles aux coups de tête de Holyfield non sanctionnés, qui lui ont occasionnés des coupures dans les deux combats.
  • D’autres ont donné comme argument, qu’en sachant que Tyson était en voie de subir une autre défaite, que Tyson a cherché un moyen de se sortir du combat.
  • Son ancien entraîneur, Teddy Atlas, avait prédit que Tyson allait être disqualifié, en disant de Tyson qu’il était une personne médiocre et incorrecte.

Holyfield vs. Michael Moorer 2

Ensuite, le 8 Novembre 1997, Holyfield a disputé un autre rematch, cette fois versus Michael Moorer (39-1), qui s’était réapproprié le titre mondial IBF des lourds :

  • Holyfield a envoyé Moorer sur le canevas à cinq reprises et l’arbitre Mitch Halpern a stoppé le combat entre le 8e et le 9e round en suivant les recommandations du médecin Flip Homansky.
  • Holyfield a une fois de plus unifié les couronnes WBA et IBF en vengeant sa défaite face à Moorer.

En 1988, Holyfield n’a livré qu’un seul combat alors qu’il a effectué une défense obligatoire face à Vaughn Bean (31-1), qui avait été défait aux points, au Georgia Dome, dans la cour du champion :

  • Pour la première fois, la performance de Holyfield a été remise en question du fait que Holyfield prenait de l’âge et qu’il semblait diminué au niveau des habiletés en tant que combattant.

La rivalité entre Holyfield vs. Lennox Lewis

Holyfield vs. Lennox Lewis 1

Lors de l’année 1999, le public a demandé pour un duel d’unification versus le champion du monde WBC des lourds, le Britannique Lennox Lewis (34-1). Ce combat est survenu, le 13 Mars 1999 :

  • Le combat s’est terminé dans la controverse par un verdict nul après 12 rounds, duquel il est apparu que Lewis avait dominé le combat.
  • Holyfield a affirmé que sa performance a été affecté du fait qu’il a dû composer avec des douleurs à l’estomac et des crampes aux jambes.
  • Holyfield et Lewis ont reçu l’ordre par les trois organismes de sanction de disputer un rematch immédiat.

Holyfield vs. Lennox Lewis 2

Lors de leur deuxième combat, le 13 Novembre 1999, Lewis (34-1-1) est devenu champion du monde incontesté des lourds en défaisant Holyfield par décision unanime, selon les trois cartes des juges Américains. Après le combat Holyfield a déclaré :

« Cela me fait penser que j’aurais dû combattre plus agressivement face à Lennox. Peut-être que vous allez avoir l’impression que je suis malade, mais j’aurais pu obtenir la victoire. »

La trilogie Holyfield vs. John Ruiz

En 2000, Lewis a été dépouillé de sa ceinture WBA du fait qu’il n’a pas décidé d’affronter le combattant de Don King à faible renommée, John Ruiz.

Lewis a plutôt combattu celui qui a vaincu Ruiz, David Tua, et la WBA a ordonné à Holyfield et Ruiz de s’affronter pour la ceinture mondiale de cette organisation.

Holyfield et Ruiz (36-3) ont débuté leur trilogie, le 12 Août 2000, avec Holyfield qui a fait l’histoire en gagnant dans la controverse par décision unanime dans un combat de 12 rounds, devenant ainsi le premier boxeur poids lourd de l’histoire à être sacré champion du monde pour la quatrième fois :

  • Holyfield a blâmé sa performance médiocre qui fait qu’il a eu le tympan perforé.

Sept mois plus tard, le 3 Mars 2001, ce fut Ruiz (36-4) qui a fait l’histoire au détriment de Holyfield :

  • Contre toute attente, il a enregistré un knockdown sur Holyfield avant de remporter le combat de 12 rounds par décision.
  • Ruiz est ainsi devenu le premier boxeur poids lourd hispanique à avoir mis la main sur un titre mondial.

Le 15 Décembre 2001, Holyfield a défié Ruiz (37-4) pour le titre, dans ce qui fut une tentative de devenir champion à nouveau :

  • Le combat a été déclaré nul et John Ruiz a donc conservé son titre de championnat WBA.

Holyfield vs. Chris Byrd

L’année 2002 a débuté sur une bonne note pour Holyfield. Le 1er Juin, Holyfield a combattu l’ex-champion du monde des lourds, Hasim Rahman (35-3), pour déterminer qui allait affronter Lewis ensuite :

  • Holyfield était en avance sur deux des trois cartes des juges lorsque le combat a été stoppé, au 8e round, dû à sévère hématome sur le front de Rahman au-dessus de son œil gauche qui a été causé par un coup de tête, tôt dans le combat.
  • Holyfield était alors en avance dans le combat, et il a été déclaré vainqueur pas décision technique.

L’IBF a décidé de dépouiller Lewis de sa ceinture après son refus de vouloir affronter le boxeur promu par Don King, Chris Byrd, préférant affronter Mike Tyson :

  • L’IBF a déclaré que le gagnant du combat entre Holyfield et l’ex-champion WBO des lourds, Byrd, allait être reconnu comme leur champion des lourds.

Le 14 Décembre 2002, Holyfield s’est à nouveau vu offrir la chance de devenir le premier boxeur de tous les temps à être champion du monde des lourds à cinq reprises lorsqu’il a affronté Byrd (35-2) :

  • Byrd a finalement remporté le combat de 12 rounds par décision unanime.

Défaites consécutives, Suspension à New York

Le 4 Octobre 2003, Holyfield a été défait face à James Toney (66-4-2), par TKO, lorsque sn coin a lancé la serviette, au 9e round.

À l’âge de 42 ans, Holyfield est retourné sur le ring pour affronter Larry Donald (41-3-2), le 13 Novembre 2004 :

  • Holyfield a encaissé une troisième défaite consécutive par décision unanime dans un duel de 12 rounds.

En Août 2005, il a été rapporté que la Commisssion Athlétique de l’État de New York a interdit Evander Holyfield de boxer à New York dû à ses habiletés diminuées malgré le fait que Holyfield avait passé une batterie de tests médicaux.

Holyfield de retour

Holyfield a été initialement critiqué pour son retour, mais il a été catégorique à l’effet que ses défaites face à Toney et Donald ont résulté du fait qu’il était blessé à l’épaule, mais non parce qu’il prenait de l’âge.

À son retour, Holyfield a défait Jeremy Bates (21-11-1), par TKO, le 18 Août 2006, dans un combat de 10 rounds, au American Airlines Center, à Dallas, dans l’État du Texas :

  • Holyfield a dominé le combat duquel il a stoppé Bates, au 2e round, après avoir porté tout près de vingt frappes consécutives sur son rival.

Holyfield a défait Fres Oquendo (26-3), par décision unanime, le 10 Novembre 2006, à San Antonio, au Texas :

  • Holyfield a enregistré un knockdown sur Oquendo dans la première minute du 1er round, et il a continué à être l’agresseur tout au long du combat, remportant ce duel aux points avec des pointages de 116-111, 114-113, et 114-113.

Le 17 Mars 2007, Holyfield a défait Vinny Maddalone (27-3), par TKO, lorsque le coin de Maddalone a lancé la serviette pour sauver leur homme de sérieuses blessures dans le ring.

Le 30 Juin 2007, Holyfield a vaincu Lou Savarese (46-6) en infligeant des knockdowns au boxeur plus gros et imposant Savarese, lors du 4e round et 9e round, en route vers une victoire par décision unanime :

  • Ceci fut la quatrième victoire de Holyfield en 10 mois ; deux de ses victoires par KO.

Cette victoire a finalement mis la table pour un combat versus Sultan Ibragimov ayant pour enjeu le titre mondial WBO des lourds.

Holyfield vs. Sultan Ibragimov

Le 13 Octobre 2007, Holyfield a été défait par Sultan Ibragimov (21-0-1) :

  • En dépit du fait qu’il n’a pu faire taire les critiques en échouant da sa quête de devenir cinq fois champion du monde.
  • Holyfield refusé de boxer en retrait face au jeune champion parvenant même à l’ébranler dans la dernière partie du 12e round.
  • La majorité du combat a été sans histoire alors qu’aucun des combattants n’ont été sérieusement ébranlés et il n’y a eu aucun knockdown.

Dans le combat, Sultan a eu le dessus sur Holyfield en portant deux fois plus de coups sur la cible que Holyfield :

  • Une fois le combat terminé, les juges ont remis des cartes de pointage de 118-110, 117-111, et 117-111.

Holyfield vs. Nicolay Valuev

Holyfield a dit via BBC Scotland’s Sports :

« Je vais combattre et être champion du monde des lourds une fois de plus. Ensuite je vais écrire un autre chapitre de l’histoire et dire au monde entier comment j’y suis parvenu. »

Le 20 Décembre 2008, Holyfield a combattu au Hallenstadion, à Zurich, en Suisse, le champion WBA des lourds, Nicolay Valuev (49-1), pour un montant de 600 000 $, le plus faible montant d’argent qu’il eut reçu pour un combat de championnat :

  • Lors de la pesée officielle, il a fait osciller le pèse-personne à 214 lbs. Valuev quant à lui a montré un poids de 310 lbs ; son poids le plus bas en carrière.
  • Valuev a défait Holyfield dans la controverse par décision majoritaire résultat dans ce qui fut un combat sans histoire.
  • Un des juges ont donné un pointage nul de 114-114, tandis que les deux autres ont montré des cartes de 116-112 et 115-114 en faveur de Valuev.
  • Plusieurs analystes ont été outragé par la décision disant que Holyfield avait clairement gagné. Il y a ensuite eu des discussions pour un rematch, en 2009.

La WBA a fait leur propre enquête en lien avec la décision controversée : « Alors que la World Boxing Association (WBA) priorise de respecter les fans et l’opinion des médias, le Comité de Championnat a ordonné à ce qu’un jury puisse revoir le vidéo du combat entre Nikolay Valuev et Evander Holyfield pour le titre WBA des lourds, » peut-on lire comme déclaration de WBA.

L’organisation a aussi exprimé qu’ils « allaient » rendre une décision dans les prochaines semaines ».

Plusieurs gens ont spéculé qu’un rematch immédiat allait être le scénario le plus probable, mais le rematch ne s’est jamais matérialisé.

Valuev a perdu son titre WBA lors de son combat suivant versus le boxeur Britannique David Haye.

Holyfield vs. Francois Botha

Après sa défaite encaissée face à Valuev, Holyfield a pris une période d’inactivité. Il aurait accepté de combattre le boxeur Sud-Africain, Francois Botha (47-4-3), lors du 16 Janvier 2010 ; il avait été convenu que le combat allait se tenir au Nelson Mandela Memorial Stadium, à Kampala, à l’Ouganda.

Quelques semaines avant le combat, il a été révélé que le duel allait être repoussé jusqu’au 20 Février 2010.

Le match a cependant été mis en péril dû à un désaccord économique mais il a finalement été confirmé le pour 10 Avril 2010, au Thomas & Mack Center, à Las Vegas. Lorsqu’il a été questionné à propos du combat à venir, le champion du monde de quatre divisions de poids, Holyfield, a dit :

« J’ai entendu durant un bon moment que je ne pourrai pas y parvenir. Tout ce qu’il me faut, c’est d’avoir le feu en moi pour prouver aux gens qu’ils se trompent. »

« Je peux toujours combattre. Je ne veux pas abandonner la boxe avant que je ne devienne une autre fois champion du monde incontesté des lourds. Cela a toujours été mon but ! »

  • Le boxeur Américain a enregistré un knockout sur Botha, au 8e round, remportant ainsi le titre vacant de la World Boxing Federation (WBF) des lourds.
  • Fidèle à son habitude, Holyfield a débuté le combat lentement. Botha a retenu et frappé Holyfield, et il a pris le contrôle du combat dans les trois premiers rounds.
  • Cependant, le boxeur Sud-Africain n’a pas su faire ralentir Holyfield qui n’a jamais été mis en danger, et le boxeur Américain a commencé à toucher la cible sur une base régulière, et il a pris à son tour le contrôle du combat peu avant la fin.
  • Au 7e round, Holyfield a ébranlé Botha pour finalement lui passer le knockout, au 8e round. Quoiqu’il eût battu le compte de l’arbitre, Holyfield a forcé Botha à retraiter dans un coin, et il a touché la cible avec des frappes qui ont forcé l’arbitre Russell Mora à stopper le combat.
  • Au moment de l’arrêt de l’affrontement, Holyfield accusait un déficit sur deux cartes de pointage des juges (67-66), tandis que le troisième juge avait Holyfield en avance (69-64). Seulement 3 127 fans ont assisté au combat.

Holyfield vs. Sherman Williams

Après son combat avec Botha, Holyfield s’est dit intéressé à combattre soit le champion WBC, Vitali Klitschko, ou le plus jeune frère, Wladimir Klitschko.

Le prochain combat de Holyfield face à Sherman « The Tank » Williams (34-11-2), prévu pour le 5 Novembre 2010, au Joe Louis Arena, à Detroit, dans l’État du Michigan, a été reporté deux fois avant qu’il n’eût été finalement à l’affiche, le 22 Janvier 2011, a The Greenbrier in White Sulphur Springs, dans la Virginie-Occidentale :

  • Holyfield a débuté le combat lentement et au 2e round, il a été coupé à l’œil gauche suite à un coup de tête accidentel.
  • À la fin du 3e round, alors que Holyfield est retourné dans son coin, il n’était pas en mesure de voir dû à la coupure. Par conséquent, le combat a été jugé un « no contest ».

Le WBC aurait ensuite accepté d’opposer Holyfield versus Vitali Klitschko après les combats avec Williams et Nielsen.

Holyfield vs. Brian Nielsen

Un combat avec Brian Nielsen (64-2), le boxeur poids lourd Danois le plus populaire de l’histoire, a été schedulé pour le 5 Mars 2011, au Danemark, mais il a été reporté jusqu’au 7 Mai 2011 dû à la coupure dont a subi Holyfield face à Williams :

  • La pesée officielle a été tenue, le Vendredi soir, au Danemark, avec Holyfield qui a fait osciller le pèse-personne à 225 lbs, tandis que son opposant Nielsen quelque peu vêtu a montré un poids de 238 lbs. Il est a noté que Nielsen n’avait jamais été aussi léger dans sa carrière.
  • Nielsen a dit qu’en dépit du fait qu’il pourrait lui être difficile de battre Holyfield, il a promis que le combat n’allait pas être à sens unique.
  • Holyfield a pour sa part dit que dans le cas d’une victoire de sa part, qu’il allait passer au prochain niveau et challenger le champion pour les titres majeurs.
  • Holyfield a débuté le combat de façon agressive en faisant acculer le boxeur de 46 ans, Nielsen, dans les câbles et il a placé plusieurs solides jabs et crochets qui ont envoyé Nielsen au tapis, au 3e round.
  • Malgré le fait qu’il avait un œil enflé, au 4e round, Nielsen n’a pas cessé de faire le clown pour provoquer Holyfield tout au long du combat, ce qui a incité son entraîneur, Paul Duvill, à le supplier d’arrêter ses pitreries et donc de se concentrer et centrer son focus sur Holyfield.
  • Au 10e round, Nielsen a fait retraiter un Holyfield épuisé dans les câbles en portant une série de combinaisons avant que Holyfield n’eût renverser la vapeur. Holyfield a poussé Nielsen dans un coin et il a puni son rival en portant des enchaînements de coup jusqu’à ce que l’arbitre stoppe le combat.

Son retrait de la boxe

Après le combat avec Nielsen, Holyfield a tenté d’obtenir un combat pour un titre mondial chez les lourds (toutes les ceintures étaient détenues par Wladimir et Vitali Klitschko, à ce moment).

Cependant, après avoir tenté d’obtenir un combat de championnat durant plus d’une année, Yahoo News a rapporté l’intention de Holyfield de se retirer en 2012, avec Holyfield qui a déclaré :

« La boxe a été bon pour moi et j’espère avoir été bonne pour elle … Je suis âgé de 50 ans et j’ai tout fait ce dont j’ai voulu faire dans la boxe. »

Plus tard au cours du même mois, cependant, Holyfield avait semblé changé d’idée, en disant considérer lui-même de considérer comme un « sérieux aspirant ». Incapable de se sécuriser un combat de championnat, sa carrière a été dans les limbes durant plusieurs mois.

Cependant, en Juin 2014, après avoir traversé une période d’inactivité de plus de trois années, Holyfield a annoncé sa retraite définitive de la boxe.

Holyfield soupçonné d’avoir pris des stéroïdes et des hormones de croissance

Le 28 Février 2007, Holyfield a été anonymement lié à Applied Pharmacy Services, une pharmacie en Alabama qui a été sous enquête pour avoir fourni aux athlètes des stéroïdes illégaux et des hormones de croissance (HGH). Il a nié avoir fait l’usage drogues améliorant les performances.

Le nom de Holyfield n’est pas apparu dans les documents examinés passés en revue en lien avec l’application des lois.

Le 10 Mars 2007, Holyfield a fait une annonce publique comme quoi il allait poursuivre sa propre enquête liée aux affirmations comme quoi il aurait pris des stéroïdes afin de blanchir son nom.

Holyfield a de nouveau été lié à la prise d’hormones de croissance, en Septembre 2007, fourni par l’établissement de santé, Signature Pharmacy, à Orlando, en Floride, Signature Pharmacy a été sous enquête pour avoir fourni illégalement des stéroïdes et des hormones de croissance à plusieurs athlètes professionnels.