Anthony Joshua affirme que Deontay Wilder n’a pas su mettre en œuvre les principes fondamentaux de la boxe qui lui auraient permis de causer des problèmes à Tyson Fury dans la trilogie.

Wilder (42-2-1, 41 KOs) et Fury (31-0-1, 22 KOs) ont conclu leur grande rivalité en disputant l’un des plus mémorables combats de championnat chez les lourds dans l’histoire de la boxe moderne, en Octobre.

Le grandiose spectacle dans la ville Las Vegas a tenu les fans sur le bout de leur siège, alors que Fury s’est retrouvé au tapis à deux reprises au 4e round, avant de revenir en force et vaincre Wilder par mise hors de combat au 11e engagement.

Quoique visiblement « The Bronze Bomber » manque de notions technique sur le noble art, celui-ci a clairement montré qu’il a le cœur et le courage d’un champion alors qu’il s’est désespérément accroché au combat.

Cela dit, Joshua (24-2-0, 22 KOs), qui s’est fait soutirer ses titres mondiaux WBA, WBO et IBF des lourds face à l’Ukrainien Oleksandr Usyk (19-0-0, 13 KOs) à peine deux semaines avant la trilogie Fury vs. Wilder, croit que Wilder a couru à sa perte en n’ayant pas assimilé les principes fondamentaux de la boxe qui dit-il différencient les bons combattants de ceux qui figurent parmi les plus grands :

« Il a essayé, mais pour avoir cette puissance et cette férocité, tu dois avoir cela juste ici (pointant en direction de sa tête), » a tout d’abord dit Joshua via JD Sports.

« Lorsque tu boxes à ce niveau, avant d’avoir la force en toi (AJ serre les poings), tu dois avoir cela ici aussi (AJ qui pointe en direction de sa tête). »

Les boxeurs comme Lennox Lewis et Wladimir Klitschko ont régné au sommet de la division des lourds en arborant un style de boxe typiquement Européen, soit un vif jab précédé par une grosse main droite.

Toutefois, la star Britannique de 32 ans croit que la stature des combattants poids lourds d’aujourd’hui est maintenant venue changer le jeu pour toujours :

« De nos jours, les poids lourds ne peuvent plus simplement se contenter de lancer des jabs durant 12 rounds, puisqu’à présent les poids lourds sont différents, » a ajouté Joshua.

« J’ai rencontré le gars qui fait les gants de boxe l’autre jour, et il a dit qu’ils n’avaient jamais eu à produire des gants spéciaux. »

« Mais maintenant les poids lourds affichent un poids pouvant varier entre 108 kg et 120 kg et certains font 6 pieds 10 pouces de taille. »

« La division toute entière a changé disons dans les cinq dernières années. »

« Et avant, les combattants pouvaient lancer des jabs pendant 12 rounds et s’en tirer avec ça. Ils devenaient un peu fatigués, mais ils étaient bien conditionnés puisqu’ils étaient plus légers. »

« Mais maintenant, quand tu as des gros gars qui font 6 pieds 7 pouces, ils deviennent fatigués. »