Biographie

Salvador Sanchez Narvaez (26 Janvier 1959 – 12 Août 1982) a été un boxeur Mexicain né dans la ville de Santinago Tianguistenco, Estado de Mexico.

Sanchez a été le champion WBC et linéaire des poids plumes de 1980 à 1982.

Plusieurs de ses contemporains et rédacteurs de boxe croient que si ce n’était pas de sa mort prématurée, Sanchez aurait pu devenir le meilleur boxeur poids plume de tous les temps.

Sanchez est mort, le 12 Août 1982, dans un accident de voiture, alors qu’il faisait le voyage de Santiago de Querétaro vers la destination de San Luis Potosi. Il est aussi l’oncle de Salvador Sanchez II.

En 1991, Sanchez a été intronisé à l’International Boxing Hall of Fame.

The Ring magazine l’a nommé le Combattant de l’Année, en 1981.

  • En 2002, il a été nommé le 24e meilleurs combattants à avoir œuvré durant les 80 dernières années par The Ring magazine.
  • En 2003, The Ring l’a classé au 88 échelon sur leur liste des 100 plus durs puncheurs de tous les temps.

Sanchez a été voté comme le troisième meilleur poids plumes du 20e siècle par the Associated Press.

Sa carrière

Sanchez a débuté sa carrière professionnelle à l’âge de 16 ans, en tant qu’adolescent (après une brève carrière amateur de 4 combats) :

  • Il a débuté en accumulant des victoires face à des boxeurs Mexicains aguerris.

Son premier duel significatif est survenu, lors de son 19e combat professionnel, face au dur champion poids coqs Mexicain, Antonio Becerra :

  • Becerra était alors trop expérimenté pour le jeune Sanchez, et Sanchez a été défait par décision partagée.

Sanchez a continué de combattre, et il a opté pour faire le saut dans la division des poids plumes. Dès lors, il a battu le Portoricain Felix Trinidad Sr., une victoire qui lui a permis d’obtenir un combat de championnat du monde versus Danny « Little Red » Lopez ; un combattant qui s’était bien fait connaître au grand écran :

  • Visiblement confiant et difficile à vaincre, Lopez a été battu par le boxeur de 21 ans, Sanchez, qui a mis knockout le champion défendant, au 13e round, à Phoenix, en Arizona, le 2 Février 1980.

Sanchez a défendu son titre pour la première fois en remportant une victoire par décision unanime sur Ruben Castillo (47-1).

En pensant que ce n’était que la chance du débutant (alors ce que ce fut le tout premier combat de Sanchez pour un titre mondial), Lopez a cherché à obtenir un rematch qu’il a finalement obtenu, à Las Vegas :

  • Cette fois, Sanchez a défait Lopez par TKO, au 14e round.

Lors de son combat suivant, Sanchez a vaincu Patrick Ford (15-0).

Le 13 Décembre 1980, Sanchez a défait le futur champion, Juan Laporte, par décision unanime.

Sanchez a ensuite défendu son titre face à Roberto Castanon (43-1-0), et il a obtenu une victoire sur Nicky Perez (50-3-0).

L’invaincu champion du monde des super coqs, Wildredo Gomez (32-0-1), a alors fait le saut dans la catégorie supérieure pour challenger Sanchez, le 21 Août 1981, à Las Vegas :

  • Sanchez a conservé sa couronne en enregistrant un knockout, au 8e round, et Gomez est ainsi retourné dans la division des super coqs.
  • Avec cette victoire, le nom de Salvador s’est propagé aux États-Unis, cette soirée.

À son combat suivant, Sanchez a défait le médaillé Olympique, Pat Cowdell, par décision partagée.

Sa défense de titre versus le pugiliste méconnu, Jorge « Rocky » Garcia, fut le premier combat impliquant deux boxeurs poids plumes à l’affiche sur HBO :

  • Il a offert une clinique de boxe à Garcia, mais le challenger à fait honneur à son surnom, alors que le combattant méconnu à atteint la limite face au champion du monde.

Le 21 Juillet 1982, Sanchez a affronté le futur champion Azumah Nelson, au Madison Square Garden :

  • Nelson, qui avait été désigné sur le tard pour remplacer le challenger obligatoire, Mario Miranda, était méconnu à ce moment cependant, et les adeptes s’attendaient à ce qu’il ne dure que quelques rounds face au champion.
  • Ce fut une intense bataille, avec Sanchez qui a furieusement sorti son artillerie, au 7e round. Après cela, les deux boxeurs furent impliqués dans de violents exchanges de coups.
  • Au 15e round, Sanchez s’est finalement imposé, alors qu’il a porté une dure combinaison qui a fait chuter le challenger presque en dehors du ring. L’arbitre Tony Perez a alors dû stopper le combat quelques secondes plus tard.
  • Azumah Nelson a par la suite eu une brillante carrière et il a été intronisé à l’International Boxing Hall of Fame, en 2004.

La domination de Sanchez en tant que champion des poids plumes était à ce point nette qu’il a effectuer avec succès des défenses de titres face à trois combattants de renoms (LaPorte, Gomez, et Nelson), qui eux ont remporté le titre WBC de la catégorie après sa mort :

  • Aussi, un autre fait à noter, c’est que Sanchez a montré une fiche de (4-0), tous par knockouts, face à des gars membres de l’International Boxing Hall of Fame (Danny Lopez, Wilfredo Gomez et Azumah Nelson).

Son décès

Alors qu’il était en plein camp d’entraînement pour son rematch avec Laporte, prévu pour Septembre, Sanchez a eu un accident tôt dans la matinée du 12 Août 1982, alors qu’il était au volant de son véhicule sport, une Porche 928, sur l’autoroute fédérale qui relie Santiago de Querétaro à San Luis Potosi, et il est décédé instantanément.

Au moment de son décès, il y avait eu des discussions à propos d’un combat avec Miranda, pour un rematch avec Gomez, ou pour un challenge avec le champion du monde des poids légers, Alexis Arguello :

  • Ce dernier s’était cependant déjà retiré de la table des négociations. Il y a eu des négociations entre les camps de Sanchez et Arguello, mais celles-ci ont cessé quand Arguello a choisi de cheminer dans la division des super-légers.

Au moment où la carrière Salvador Sanchez s’est terminée de façon précipitée, le boxeur Mexicain a montré une fiche de (44-1-1).

Sanchez, à titre de posthume, a été intronisé à l’International Boxing Hall of Fame, en 1991.