Le puncheur Américain, Deontay Wilder, reproche à la superstar Britannique, Anthony Joshua, d’avoir donné des excuses pour retarder le potentiel combat entre les deux.

Le champion unifié, Joshua (24-1-0, 22 KOs), est actuellement positionné pour effectuer une défense de ses titres mondiaux contre l’Ukrainien Oleksandr Usyk (18-0-0, 13 KOs), au Tottenham Hotspur Stadium, pour la date ciblée du 25 Septembre.

Dans le cas où Wilder (42-1-1, 41 KOs) vient à bout de Fury (30-0-1, 21 KOs) le 24 Juillet, et que Joshua bat Usyk en Septembre, « the Bronze Bomber » opterait alors pour combattre la superstar Britannique Joshua dans le ring :

« Très certainement, définitivement, je veux le combat avec Joshua !, » a dit Wilder via Sky Sports.

« Sans qu’il n’y ait aucunes excuses de leur part ; qu’il s’agisse des défenses obligatoires, ou d’autres embûches. »

« Comme je peux voir, ils donnent déjà des excuses. Ils ont déjà prévu d’effectuer une défense obligatoire. »

« Personne ne veut réellement combattre quelqu’un comme moi, et je ne les blâme pas pour cela ! »

Wilder (42-1-1, 41 KOs) croit pouvoir battre Joshua de la manière la plus dévastatrice qui soit.

Le co-manager de Wilder, Shelly Finkel, assure que son boxeur est très intéressé à l’idée d’unifier tous les titres des lourds :

« Il faudrait que Joshua l’emporte sur Usyk en Septembre, et ensuite nous pourrions entrer en discussion. Nous avons toujours voulu faire le combat avec Joshua. »

« Deontay veut devenir le champion du monde incontesté des lourds, mais tout d’abord il devra vaincre Fury, » a dit Finkel.

Wilder est demeuré à l’écart du ring depuis Février 2020. Il avait alors été stoppé par Fury, lors du 7e round, au MGM Grand, à Las Vegas.

Peu de temps après le combat, Wilder a exercé sa clause de rematch immédiate.