Biographie

Pernell Whitaker (2 Janvier 1964 – 14 Juillet 2019) a été un ancien boxeur professionnel qui a œuvré de 1984 à 2001, et il a depuis occupé les fonctions d’entraîneur.

Whitaker a été champion du monde dans quatre divisions de poids, lui qui a remporté des titres mondiaux chez les poids légers, super-légers, mi-moyens, et super-mi-moyens. Il a aussi été champion linéaire et incontesté des poids légers et champion linéaire des mi-moyens.

En 1989, Whitaker a été nommé le Combattant de l’Année par the Ring Magazine et par the Boxing Writers Association of America.

De 1993 à 1997, The Ring l’a classé comme le meilleur boxeur actif au monde, livre pour livre.

Dans les rangs amateurs, Whitaker a remporté la médaille d’argent dans la division des poids légers aux Championnats du Monde, en 1982.

Whitaker a ensuite obtenu la médaille d’or aux Jeux Panaméricains de 1983 et aux Jeux Olympiques de 1984.

Après son retrait de la boxe en 2001, Whitaker est retourné dans le sport en tant qu’entraîneur.

En 2002, The Ring a classé Whitaker au 10e échelon dans leur liste des 100 meilleurs combattants à avoir œuvré dans les 80 dernières années.

En 2006, Whitaker a été intronisé à l’International Boxing Hall of Fame, à sa première année d’éligibilité.

Sa carrière amateur

Whitaker a eu une longue carrière amateur, lui qui a fait ses débuts en boxe à l’âge de neuf ans. Il a disputé 214 combats amateurs, remportant 201 victoires, 91 par knockouts, quoiqu’il ait dit avoir disputé plus de 500 combats amateurs :

  • Il a perdu face au double médaillé d’or Olympique, le Cubain Angel Herrera Vera, en finale des Championnats du Monde en 1982, mais il battu Vera quatre autres fois, notamment aux Jeux Panaméricains de 1983, à Caracas.
  • Whitaker a couronné sa carrière amateur en gagnant la médaille d’or aux Jeux Olympiques de 1984, à Los Angeles.

Sa carrière professionnelle

Poids légers

Alors qu’il en était seulement à ses 11e et 12e combats pros, Whitaker a défait Alfredo Layne (14-6), le 20 Décembre 1986, et l’ex-champion WBA des poids super plumes, Roger Mayweather (26-4), le 28 Mars 1987 :

  • Whitaker a remporté ces deux combats devant son public, au Norfolk Scope, soit à moins d’un mille du lieu où il a vécu durant son enfance dans un projet de logement à Norfolk.
  • Whitaker a combattu à neuf reprises, au Norfolk Scope Arena, durant sa carrière.

Le 12 Mars 1988, Whitaker a défié Jose Luis Ramirez (100-6) pour le titre WBC des poids légers, à Levallois, en France. Whitaker a encaissé sa première défaite chez les pros lorsque les juges ont accordé la victoire par décision partagée à Ramirez :

  • Cette décision a été hautement controversée, alors que la plupart de gens l’avait vu gagnant dans ce combat.

Whitaker champion incontesté des poids légers

Whitaker a poursuivi sa route alors qu’il a battu Greg Haugen (23-1) pour le titre IBF des poids légers, le 18 Février 1989, devenant ainsi le premier boxeur à avoir envoyé au tapis Haugen, au 6e round.

Whitaker a ensuite ajouté à sa collecte le titre vacant WBC et The Ring en vengeant sa défaite face à Ramirez (102-7), le 20 Août.

En tant que champion, Whitaker a été dominant dans les divisions médianes lors de la première moitié des années 1990s.

En 1990, Whitaker a défendu son titre des poids légers en défaisant le futur champion, Freddie Pendleton (24-16-3), et aussi face au champion des poids super-plumes, Azumah Nelson (31-1), du Ghana.

Le 11 Août 1990, Whitaker a passé le knockout à Juan Nazario (22-2), au 1er round, mettant ainsi la main sur le titre WBA et linéaire vacant des poids légers :

  • Whitaker est ainsi devenu le premier champion incontesté des poids légers depuis Roberto Duran.

En 1991, Whitaker a obtenu des victoires face à Anthony Jones (26-2-1), sur champion le Européen Poli Diaz (32-0), et il a bouclé l’année en défaisant Jorge Paez (38-3-4).

Champion IBF des poids super-légers

En 1992, Whitaker a débuté sa montée dans les divisions de poids en remportant le titre IBF des super-légers face au puncheur Colombien, Rafael Pineda (28-1), le 18 Juillet.

Champion WBC et linéaire des poids mi-moyens

Le 6 Mars 1993, Whitaker a battu par décision James « Buddy » McGirt (59-2-1), devenant ainsi le champion WBC et linéaire des mi-moyens.

Whitaker vs. Julio Cesar Chavez

Whitaker était en train de gagner du momentum et les experts de boxe de même que les fans croyaient qu’il lui fallait remporter un combat face meilleur boxeur livre pour livre au monde, Julio Cesar Chavez.

Whitaker et Chavez (87-0) se sont alors affrontés dans un super combat chez les poids mi-moyens nommé simplement : « The Fight », le 10 Septembre 1993, à San Antonio, au Texas :

  • Aux yeux de nombreux spectateurs, Whitaker a outboxé la légende Mexicaine. Cependant, 2 des 3 juges ont donné un pointage nul et l’autre juge a remis une carte de pointage en faveur de Whitaker, et donc le combat s’est soldé par un verdict nul majoritaire.
  • Sports Illustrated a inscrit sur leur page couverture le titre « ROBBED ! » (Un vol) après la fin du combat croyant que Whitaker avait remporté 9 des 12 rounds du combat.

Whitaker a poursuivi sa domination au cours des années suivantes, défendant son titre des mi-moyens dans un rematch face à McGirt (64-3-1), le 1er Octobre 1994.

Champion WBA des poids super-mi-moyens

À son combat suivant, le 4 Mars 1995, Whitaker a soutiré le titre WBA des super-mi-moyens qui était entre les mains de Julio Cesar Vasquez (53-1) :

  • Whitaker a donc fait l’histoire en devenant seulement le quatrième combattant dans l’histoire (se joignant aux légendaires boxeurs Thomas Hearns, Sugar Ray Leonard et Roberto Duran) en remportant un titre mondial dans quatre divisions de poids.
  • Cependant, Whitaker a choisi de réintégrer la division des poids mi-moyens.

Whitaker de retour chez les poids mi-moyens

Whitaker a défendu avec succès sa ceinture WBC versus l’Écossais, Gary Jacobs (41-5), le 26 Août 1995.

En Janvier 1997, Whitaker a mis son titre à l’enjeu face au combattant Cubain, Diosbelys Hurtado (20-0) :

  • Hurtado a donné à Whitaker beaucoup de fil à retordre.
  • Hurtado a enregistré deux knockdowns (au 1er et 6e round) et Whitaker s’est vu déduire un point Whitaker, au 9e round, pour avoir frappé Hurtado sur la portion arrière de la tête.
  • Whitaker accusait donc un déficit sur les cartes de pointage de juges après 10 rounds.
  • Au 11e round. Whitaker a fait mal à Hurtado en portant un solide overhand de la gauche, avant de lancer avec de mauvaises intentions une rafale de coups de puissance et Hurtado a été mis knockout avant l’intervention tardive de l’arbitre, Arthur Mercante Jr., qui a signalé la fin du combat à 1:52 du 11e round. 
  • Whitaker a donc obtenu une victoire par knockout technique.
  • Cette victoire a mis la table pour un combat avec le médaillé d’or Olympique de 1992 invaincu, Oscar De La Hoya.

Whitaker vs. Oscar De La Hoya

Whitaker a combattu la future légende Mexicaine, Oscar De La Hoya (23-0), le 12 Avril 1997, à Las Vegas, au Nevada :

  • Whitaker a défendu son titre de championnat WBC et son statut mythique en tant que meilleur boxeur livre pour livre au monde, lui qui a obtenu du succès en faisant mal paraître De La Hoya durant sa défense de titre, mais il n’a pas su produire assez d’offensive pour convaincre des juges.
  • Whitaker a été crédité officiellement d’un knockdown, au 9e round.
  • Selon les statistiques du Compubox, Whitaker a touché davantage la cible tout en étant plus précis lui plus souvent en faisant usage de son jab, mais De La Hoya a lancé et placé presque deux fois plus de coups de puissance et son pourcentage de coups de puissance porté sur la cible était légèrement plus élevé que celui de Whitaker.
  • De La Hoya qui a gagné le combat dans la controverse par décision unanime.
  • À La fin du combat, les juges ont remis des cartes de pointage de 111-115, 110-116, 110-116.
  • Le duel était pourtant plus serré que ne l’a indiqué les cartes de pointage, et il y a eu beaucoup d’analystes et rédacteurs de boxe présent ringside qui ont eu l’impression que Whitaker avait remporté ce combat.
  • Ce fut une autre décision controversée contre Whitaker, mais sans toutefois être un vol comme lors de ses précédents combats avec Ramirez et Chavez.

Pour sa part, De La Hoya n’était pas trop fier de sa performance face à Whitaker et il a évoqué la tenue d’un possible rematch afin de prouver qu’il pouvait faire mieux contre Whitaker. Mais le promoteur de De La Hoya, à ce moment, Bob Arum, en a décidé autrement.

Le combat suivant de Whitaker a été face au combattant natif de Russie, Andrey Pestryaev (20-1), dans un combat éliminatoire duquel le gagnant allait automatiquement occuper la position d’aspirant #1 à la couronne WBA des poids mi-moyens, détenu à ce moment par Ike Quartey :

  • Whitaker a originairement remporté le combat, mais cette victoire a été changée pour un « No-Decision » après qu’il eût échoué un test antidopage.

Whitaker vs. Felix Trinidad

Le 20 Février 1999, Whitaker a subi sa première défaite convaincante face au réputé boxeur Portoricain, Felix Trinidad (33-0), dans un duel pour le titre IBF des poids mi-moyens :

  • Les deux boxeurs ont entamé le 1er round en cherchant à s’imposer physiquement, notamment en se poussant.
  • Dans les rounds suivants, les deux combattants ont fait usage de leurs jabs, avec Trinidad a pris un certain avantage lorsque Whitaker cherchait à combattre de l’intérieur, et Trinidad a éventuellement enregistré un knockdown au 2e round.
  • Du 4e round au 6e round, les deux combattants se sont échangés des combinaisons.
  • Plus tard dans le combat, Whitaker et Trinidad sont tombés sur le canevas mais l’arbitre a jugé qu’il s’agissait de glissade accidentelle.
  • Au 7e round, Whitaker s’est fait plus offensive, échangeant des coups de puissance avec Trinidad, mais le champion a su garder le contrôle du tempo dans le combat, au 8e, 9e et 10e round.
  • À la 12e reprise, Whitaker a montré une enflure considérable à l’œil droit, ce qui l’a forcé à boxer prudemment, évitant les échanges de coups avec Trinidad, alors que le Portoricain s’est fait l’agresseur jusqu’à la fin du combat.
  • Les juges du combat ont accordé la victoire à Trinidad en remettant des cartes de pointage de 117-111, 118-109 et 118-109.

Whitaker a livré son dernier combat, le 27 Avril 2001, face au journeyman Carlos Bojorquez (14-2-5) :

  • Whitaker, l’ex-poids légers, s’est présenté dans le ring en affichant un poids de 155 lbs. Il a brisé sa clavicule, au 4e round, et il a donc été forcé de se retirer du combat.
  • Au moment de l’arrêt du combat, Whitaker accusait un déficit sur les trois cartes de pointage des juges (29-29).
  • Après ce duel, Whitaker a officiellement annoncé son retrait de la boxe. Il a mis un terme à sa carrière en montrant une fiche professionnelle de 40-4-1 avec 17 knockouts.

En 2002, The Ring a classé Whitaker au 10e échelon parmi les meilleurs combattants de tous les temps à avoir œuvré dans les 80 dernières années.

Le 7 Décembre 2006, Whitaker a été intronisé à l’International Boxing Hall of Fame aux côtés de ses contemporains Roberto Duran et Ricardo Lopez. Les trois boxeurs ont tous été élus à leur première année d’éligibilité.

Son style en tant que boxeur

En tant que boxeur gaucher, Whitaker a été reconnu ses habiletés incroyables en défensive, lui qui a excellé en contre-attaque.

Il n’était pas particulièrement un dur puncheur ou un artiste du knockout, mais il ne négligeait pour autant de se porter à l’offensive tout en étant extrêmement dur à toucher par ses opposants avec de solides frappes.

Son surnom « Sweet Pea »

À son jeune âge, Whitaker se fait appeler « Pete » par sa famille et ses amis, et lorsqu’il a commencé à se démarquer en tant que top combattant amateur, ses fans et son quartier de Norfolk se sont à lui chanter une sérénade de « Sweet Pete ».

Ceci a mal été interprété par un rédacteur sportif qui l’a nommé « Sweet Pea ». Lorsque le rapport erroné a fait surface dans les journaux, le surnom a depuis perduré.

Sa carrière en tant qu’entraîneur

En Décembre 2005, Whitaker est devenu entraîneur dans son État d’origine de la Virginie. Alors que sa perte de vitesse et d’agilité a poussé Whitaker à se retirer, son savoir et l’expérience qui a acquis dans le ring l’ont mené à exercer le métier d’entraîneur auprès de ses protégés avec la même approche qu’il avait lorsqu’il combattant dans le ring :

  • Son premier combattant, Dorin Spivey, a eu plusieurs matchs de schedulés pour 2006.
  • Whitaker a aussi entraîné le jeune prospect Joel Julio.

Pernell Whitaker a aussi été l’entraîneur de poids lourd, Calvin Brock qui, en Novembre 2006, a combattu pour les titres IBF et IBO versus Wladimir Klitschko ; un duel qui Brock a perdu par knockout, au 7e round.

En 2010, Whitaker a été intronisé à the Hampton Roads Sports Hall of Fame, honorant ceux qui ont contribué aux sports dans le Sud-Est de la Virginie.

Whitaker est aussi devenu l’entraîneur en chef de l’ex-champion du monde incontesté des poids mi-moyens, Zab Judah, qui a défait Kaizer Mabuza, en Mars 2001, remportant ainsi la couronne vacante IBF des poids mi-moyens.

Sa vie personnelle

Pernell a marié Rovanda Anthony, le 21 Décembre 1985, dans un ring de boxe, à the Virginia Beach Pavilion Convention Center. Le couple a plus tard divorcé. Ils ont eu ensemble quatre enfants : Dominique, Pernell Jr., Dantavious, et Devon. Whitaker a aussi eu une fille, Tiara, née d’une union antérieure.

En Juin 2002, Whitaker a été condamné pour possession de cocaïne après qu’un juge eût découvert qu’il a enfreint les conditions de sa peine, lui qui avait fait une surdose de cocaïne en Mars.

En Février 2014, Whitaker a fait la manchette à l’échelle nationale après qu’il eut expulsé, Novella Whitaker, en dehors de la maison qu’il avait acheté peu temps après qu’il a tourné pro. Apparemment, des paiements d’impôts liés à la maison étaient dus et Pernell a dit que ni sa mère, ne si ses frères et sœurs qui demeuraient aussi dans la maison, ne faisaient quelque chose pour aider à garder la maison à flot, financièrement.

Les avocats de Pernell ont dit qu’il ne gagnait pas autant d’argent en tant qu’entraîneur que lorsqu’il était boxeur, et qu’il devait vendre la maison pour payer la dette fiscale et faire empêcher la propriété d’être saisie. En dehors de la salle d’audience de Virginie où la procédure d’expulsion a eu lieu, Whitaker a décrit le jugement en sa faveur comme étant « un beau moment ».

Son décès tragique

Le 14 Juillet 2019, Whitaker traversait la rue, à Virginia Beach, à l’intersection du Northampton Boulevard et Baker Road, quand il a été heurté et tué par un véhicule. Whitaker était alors âgé de 55 ans.