Biographie

Thomas Tommy Hearns (né le 18 Octobre 1958) est un ancien boxeur professionnel Américain qui a été en compétition de 1977 à 2006.

Surnommé the « Motor City Cobra » ou plus couramment « The Hitman », Hearns, en bénéficiant de sa taille grande et mince, a pu hausser son poids de cinquante livres durant sa carrière. Il est ainsi devenu le premier boxeur dans l’histoire à avoir remporté des titres mondiaux dans quatre divisions de poids : les poids mi-moyens, poids super-mi-moyens, poids moyens, et poids mi-lourds.

En remportant plus tard le titre des super-moyens, il est aussi devenu le premier boxeur à gagner des titres mondiaux dans cinq divisions de poids.

Hearns a été nommé le Combattant de l’Année par The Ring magazine et par the Boxing Writers Association of America en 1980 et 1984 ; cette dernière année suite à sa victoire par knockout sur Roberto Duran.

Hearns a été connu pour sa force de frappe dévastatrice tout au long de sa carrière, même chez les lourds-légers, malgré le fait qu’il a œuvré dans cinq divisions de poids.

Il occupe en ce moment le 18e rang selon The Ring dans la liste des 100 meilleurs puncheurs de tous les temps.

Il est actuellement classé au 26e échelon par BoxRec dans leur classement des meilleurs boxeurs livre pour livre de tous les temps.

Le 10 Juin 2012, Hearns a été intronisé à l’International Boxing Hall of Fame.

Sa jeunesse

Né à Grand Junction, au Tennessee, le 18 Octobre 1958, Hearns a été l’enfant le plus jeune de trois enfants conçus par sa mère à son premier mariage. Lors du second mariage de sa mère, six enfants se sont joints aux trois autres.

Par ses propres moyens, Mme. Hearns a élevé Tommy et ses frères et sœurs à Grand Junction, jusqu’au moment où Hearns fut âgé de cinq ans :

  • Ensuite sa famille s’est installée au Michigan, à Detroit.

Hearns a montré une fiche amateur de 155-8 :

  • En 1977, il a remporté le championnat Amateur Athltetic Union des poids super-légers, en défaisant en finale Bobby Joe Young, de Steubenville, Ohio.
  • Il a aussi gagné le championnat des National Golden Gloves chez les poids super-légers.

Sa carrière professionnelle

Hearns a débuté sa carrière de boxe professionnelle à Detroit, au Michigan, sous la tutelle de Emanuel Steward, en 1977 :

  • Steward a métamorphosé la boxe de Hearns qui est passé d’un léger cogneur amateur à l’un des plus dévastateurs puncheurs dans l’histoire de la boxe.

Hearns a remporté six titres mondiaux dans cinq divisions de poids durant sa carrière pro :

  • Il a défait plusieurs futurs Hall of Famer tels Pipino Cuevas, Wilfred Benitez, Virgill Hill et Roberto Duran. Hearns a débuté sa carrière en passant le knockout à ses 17 premiers opposants.

Le 2 Août 1980, Hearns a montré une fiche de 28-0, au moment où il a disputé un combat de championnat versus le Mexicain Pipino Cuevas :

  • Hearns a mis fin au règne de 4 ans de Cuevas en le battant par TKO, au 2e round.
  • Hearns a été nommé le Combattant de l’Année, par The Ring magazine, en 1980.

Hearns vs. Sugay Ray Leonard 1

Le 16 Septembre 1981, en tant que champion WBA des mi-moyens, Hearns, qui montrait une fiche de (32-0, 30 KOs), a combattu le champion WBC, Sugar Ray Leonard (30-1), pour unifier les titres de championnat des mi-moyens dans un combat nommé « The Showdown ». Dans ce légendaire combat, Hearns a encaissé sa première défaite dans les rangs professionnels alors que Leonard l’a stoppé au 14e round :

  • Au 13e round, Leonard avait montré un déficit sur les trois cartes des juges, et un knockout était devenu nécessaire pour l’emporter.
  • Leonard est sorti fort et il a fait retraiter Hearns dans les câbles à la fin du round. Hearns était confus, complètement épuisé. Il a reçu un compte de l’arbitre, mais il a été sauvé par la cloche.
  • Leonard, avec son œil gauche fermé et avec le temps qui commençait à manquer, s’est porté à l’offensive, au 14e round. Hearns a débuté le round en boxant et en se déplaçant. Après une autre combinaison portée au corps et à la tête de Hearns, l’arbitre Davey Pearl a stoppé le combat.
  • Hearns et Leonard ont empoché un montant combiné de 17 millions $ pour ce combat ; jusque-là la plus grosse bourse dans l’histoire du sport.
  • L’année suivante, Leonard s’est retiré dû à une rétine décollée, et il n’y a pas eu de rematch avant l’année 1989.

Champion des poids super mi-moyens

Hearns s’est joint à la catégorie de poids des super mi-moyens (154 lbs), et il a mis la main sur le titre WBC en boxant une légende qui a été trois fois champion du monde, Wilfred Benitez (44-1-1), à New Orleans, le 3 Décembre 1982.

Il a défendu ce titre face au champion d’Europe, Luigi Minchillo (UD), Roberto Duran (TKO 2), l’aspirant #1 Fred Hutchings (KO 3), l’aspirant #1 Mark Medal (TKO 8).

  • Durant son règne dans cette division de poids, les deux rounds de destruction qu’il a fait subir au légendaire boxeur Roberto Duran, sont vus comme son plus grand accomplissement. Hearns est devenu le premier boxeur à vaincre par knockout Duran.

Hearns avait alors été nommé pour la seconde fois le « Combattant de l’Année », un honneur qu’il s’était fait à nouveau attribuer en 1984.

Hearns vs. Marvelous Marvin Hagler

Alors qu’il demeurait toujours le champion du monde des poids super mi-moyens, Hearns a osé intégrer la division des poids moyens pour challenger le champion incontesté des 160 lbs, Marvelous Marvin Hagler (60-2-2), le 15 Avril 1985. Le super combat qui, plus tard, a été nommé « The War » (La Guerre) est souvent étiqueté comme les trois meilleurs rounds de l’histoire de la boxe. Le légendaire combat a élevé les deux combattants jusqu’au statut de superstar.

  • Hearns a été en mesure d’ébranler Hagler, tôt dans le round d’ouverture, mais il a subséquemment brisé sa main droite lors du 1er round.
  • Hearns a cependant causé une profonde coupure sur le front de Hagler. Cette coupure était assez sérieuse pour que le docteur eût considéré l’arrêt du combat. Le combat, cependant, a pu se poursuivre avec les commentateurs, présents ringside, qui avaient fait remarquer le fait que « la dernière chose que Hagler voulait, c’était que le combat soit stoppé à cause de la coupure ».
  • Les deux boxeurs ont eu leurs bons moments dans le combat duel, mais Hearns a été incapable de capitaliser sur le succès qu’il a obtenu tôt dans le combat.
  • Du fait qu’il s’est brisé la main droite, Hearns a commencé à utiliser ses mouvements latéraux tout en lançant son jab, garder Hagler à l’écart comme il le pouvait. Cette tactique a bien fonctionné, mais au 3e round, Hagler a ébranlé Hearns qui, dans une position vulnérable tout près des câbles, a été foudroyé par une dévastatrice main droite. Une fois sur le canevas, Hearns a battu le compte mais il était clairement inapte à continuer et l’arbitre a alors stoppé le combat.
  • Même dans la défaite, Hearns a attiré le respect des fans et des passionnés de boxe. En considérant la popularité du combat et le niveau de compétition, un rematch avait alors semblé inévitable, mais il ne s’est jamais matérialisé.

Hearns fait un retour

Hearns s’est rapidement racheté en défaisant l’étoile montante invaincue, James « Black Gold » Shuler, avec un dévastateur knockout, au 1er round, le 10 Mars 1986 :

  • Une semaine après la tenue du combat, Shuler a été tué dans un accident de moto.
  • Hearns a offert sa ceinture de championnat NABF à la famille de Shuler à ses funérailles, en disant que ce dernier a le mérite de garder la ceinture qu’il a détenu plus longtemps que Hearns.

Le 7 Mars 1987, dans un combat de championnat pour le titre WBC des mi-lourds, Hearns a été crédité de six knockdowns avant de stopper Dennis Andries, au 10e round, au Cobo Hall, à Detroit, Michigan.

Plus tard lors de la même année, le 29 Octobre 1987, Hearns a détruit Juan Roldan (63-2), au 4e round, ce qui lui a permis de s’emparer du titre vacant WBC des poids moyens, faisant de Hearns un champion du monde dans quatre divisions de poids.

Dans ce qui fut une énorme surprise, Hearns a perdu son titre WBC des poids moyens face à Iran Barkley par TKO, au 3e round, le 6 Juin 1988 ; un duel dont Ring Magazine a nommé la surprise de l’année 1988.

La même année, le 4 Novembre 1988, Hearns n’a pas tardé à disputer un autre combat pour un titre mondial en défaisant James Kinchen (44-3) par décision majoritaire, mettant la main sur le titre WBO des super moyens :

  • Hearns est du coup devenu le premier boxeur à avoir remporté des titres mondiaux dans cinq divisions de poids.

Hearns vs. Sugar Ray Leonard 2

Hearns a dû attendre jusqu’au 12 Juin 1989 pour disputer un rematch avec Sugar Ray Leonard, cette fois pour le titre WBC des super moyens et le titre WBO de Hearns :

  • Ceci fut le sixième super combat de Hearns ; un duel duquel la plupart des fans avaient cru voir Hearns l’emporter.
  • Hearns a expédié Leonard au tapis, au 3e round, et au 11e round. Cependant, les juges ont remis un controversé pointage nul.
  • Leonard a dit plus tard avoir cru que Hearns l’avait battu et qu’il a reçu une faveur en s’en tirant avec un combat nul, disant que dans son livre, les deux combattants avaient chacun remporté une victoire.

Tard dans sa carrière

Hearns a livré une dernière très grande performance, le 3 Juin 1991, alors qu’il a challengé le champion invaincu WBA des mi-lourds, Virgil Hill (30-0) :

  • Dans ce qui fut la 11e défense de titre de Hill, Hearns a boxé comme il l’a fait chez les amateurs en utilisant sa science de boxe pour dominer le champion, et il a remporté une victoire convaincante par décision, devenant ainsi champion du monde dans une sixième division de poids dans son illustre carrière.

Le 20 Mars 1992, Hearns a perdu ce titre par décision partagée face à son vieux rival Iran Barkley, mais il a continué à compétitionner, lui qui est parvenu à gagner ses huit prochains combats.

Le 23 Juin 1997, Hearns a fait une apparition lors d’un événement de la WWE, en performant dans une histoire où il a été provoqué et challengé par le lutteur professionnel, Bert « Hitman » Hart, qui lui avait affirmé que Hearns avait volé sur surnom « Hitman » :

  • Hearns a mis fin au conflit en attaquant Jim Neidhart, le mettant finalement knockout avec une série de punchs avant que les officiels eussent rentré dans le ring pour mettre un terme à la confrontation.

Le 10 Avril 1999, Hearns a fait le voyage vers la destination de l’Angleterre où il a battu Nate Miller par décision unanime dans un duel chez les lourds-légers.

À son combat suivant, le 8 Avril 2000, il s’est mesuré à Uriah Grant :

  • Le 1er round a été compétitif, avec Hearns qui, touché par une solide droite, a semblé avoir été mis en difficulté.
  • Les deux combattants se sont échangés des coups, au 2e round, jusqu’au moment où Hearns eut été blessé à la cheville droite. Hearns a été alors forcé de se retirer du combat à la fin du round.
  • Sous les hués de la foule, Hearns a pris le microphone et il leur a fait la promesse comme quoi il serait de retour. Hearns a combattu deux autres fois, remportant chacun des deux combats par TKO.

Son dernier combat s’est tenu, le 4 Février 2006, versus Shannon Landberg.

Sa vie personnelle

La famille de Hearns a dans son ensemble été impliquée sans la scène sportive à Detroit :

  • Sa Mère, Lois Hearns, a été une promotrice de combat. Leur compagnie, Hearns Entertainment, a promu plusieurs cartes incluant le duel Mike Tyson vs. Andrew Golota, en 2000.
  • Son fils, Ronald Hearns, a aussi été un boxeur, et il a combattu en sous-carte de son père à quelques reprises.

Hearns vit à Sauthfield, au Michigan (dans la banlieue de Detroit). Hearns a servi en tant qu’Officier de la Réserve de Police pour le Service de Police à Detroit.