Tony Yoka n’est pas juste anxieux pour la visibilité que les fans Américains vont lui donner, ce Vendredi.

L’invaincu prospect Français des lourds n’en peut plus d’attendre de combattre aux États-Unis, vraisemblablement.

Le boxeur de 28 ans, Yoka (9-0-0, 7 KOs), espère qu’une victoire sur le Belge Joel Djeko, ce Vendredi, à Nantes, en France, pourra ensuite le mener à effectuer ses débuts aux États-Unis :

« C’est un grand rêve !, » a tout d’abord dit Yoka via BoxingScene.com.

« Lorsque j’ai tourné pro, j’ai voulu combattre aux États-Unis puisque pour moi, c’est le pays de la boxe. »

« Tu ne peux pas dire que tu es le meilleur au monde et que tu as tout vu en boxe quand tu n’as pas combattu aux États-Unis. Je veux combattre à Vegas dans de gros combats. Je pense que ceci est le rêve de tout combattant. Ceci est pourquoi je veux faire mes débuts aux États-Unis cette année. »

Yoka, qui est natif de Paris, a combattu exclusivement en France depuis qu’il a fait ses débuts, en Juin 2017.

En affrontant le Belge, Djeko (17-2-1, 8 KOs), Yoka sera opposé à un ex-poids lourd-léger qui a été défait deux fois par des moins bons prospects que Yoka. Cependant, la dernière défaite du Belge est survenue il y a un bon moment, soit en Mai 2016 :

« Je m’attends de lui à ce qu’il soit plus rapide par rapport aux autres opposants qui j’ai eu à combattre, » a dit Yoka.

« Et il a de très bonnes habiletés pour un poids lourd. Je m’attends à disputer un bon combat, ce Vendredi. »

« J’espère qu’ils vont me voir devenir le premier gars à pouvoir donner du trouble au Top 3 !, » a dit YoKa en référence à Tyson Fury, Anthony Joshua et Deontay Wilder.

« Je suis un prospect des lourds, mais je veux mettre fin à cela ! Je ne veux plus être vu comme un prospect ! Je veux être vu comme un prétendant aux titres ! »

« 2021 va être une grosse année, très grosse année ! Je pense qu’à la fin de cette année, je vais être sur la bonne voie pour obtenir un titre mondial ! »