Fernand Lopez est d’accord que la vidéo de sparring entre Ciryl Gane et Francis Ngannou n’a pas donné un portrait exact de la situation.

Une vidéo d’une vieille séance de sparring entre les deux anciens partenaires d’entraînement Ngannou (16-3) et Gane (10-0) durant leurs jours au MMA Factory, à Paris, a récemment émergé, et le champion des lourds de l’UFC, Ngannou, n’était pas content de voir le montage vidéo.

Ngannou affirme que le clip a été manipulé par son vieux Gym et il a dépeint une fausse image de ce qui s’est réellement passé.

Mais Lopez qui a joué un rôle essentiel dans le développement de Ngannou en tant que combattant, a dit via MMA Junkie que le mot « manipulation » est un mauvais terme utilisé par Ngannou :

« Personne n’a utilisé cette vidéo dans le but de le faire mal paraître ou bien paraître, » a tout d’abord dit Lopez.

« Peu importe la séquence que tu décides de montrer, si tu ne montres pas toute la séance d’entraînement, soit une heure de sparring, si tu ne mets pas tout cela en ligne, il y a quelqu’un que va dire : »

« Oh, tu as mis la partie où je n’ai pas bien paru. »

« Il n’y a pas eu de manipulation de la vidéo telle que Francis le dit. La manipulation signifie que tu changes la vitesse de la vidéo, et que tu fasses en sorte qu’il ait l’air lent lorsque Ciryl a l’air rapide. Il y a manipulation si tu fermes la vidéo quand je parais mal alors que plus tôt je faisais très bien. »

Lopez a ajouté :

« Je n’ai même pas pensé que durant cette séquence Ciryl avait l’avantage pour être honnête avec vous. Nous pouvons voir dans cette vidéo qu’à maintes reprises il a été atteint par Francis, il a été atteint par un uppercut, alors je ne comprends pas son point de vue. »

Lopez a révélé que le reste de la vidéo aurait montré Ngannou paraître encore plus mal, mais qu’il n’a pas cru bon de le faire alors que le champion intérim Gane se prépare pour son combat d’unification avec Ngannou lors de l’événement principal, à l’UFC 270, le 22 Janvier :

« Je pense que cette vidéo a montré exactement comment s’est passé la séance d’entraînement, » a ajouté Lopez.

« Lors de l’entraînement, les combattants avancent et reculent. »

« Ciryl Gane est honnête et il a dit sur la vidéo de sparring : »

« Je pense que j’ai bien paru durant la séance puisque nous avons combattu dans un tempo lent et lorsque c’est un tempo lent, sans lancer des coups de puissance, ça devient un combat tactique alors je parais bien, » a dit Gane.

« Mais à la fin du vidéo, tu peux le demander à Francis, il a reçu un coup de genou … Il a reçu un coup de genou au foie et il s’est assis par terre et le combat a été littéralement stoppé lors de cette journée de séance de sparring. »

« J’ai l’enregistrement, mais je ne veux pas le publier puisque je ne suis pas ici pour dire : Pensez-vous qu’en montrant une vidéo d’un gars qui met knockout quelqu’un à l’entraînement, que cela signifie qu’il va être gagnant dans le combat ? Non, je ne le crois pas. »

« Si le manager de la communauté de MMA Factory avait cherché à le faire mal paraître, ils auraient montré la vidéo où Ciryl Gane a tenté de le remettre debout après que Ngannou eût reçu un coup de genou au foie ; il s’est assis contre le mur, et il ne pouvait pas plus continuer de se battre. »